Archive pour 26 décembre 2009

Ian McDonald – Roi du matin, Reine du jour

Roi du matin, Reine du jourUn peu difficile de résumer ce livre, d’une part parce que j’ai l’impression d’avoir lu trois livres différents et d’autre part parce qu’il est extrêmement riche. Ian McDonald nous raconte le destin de trois femmes : la première partie, sous forme de roman épistolaire avec extraits de journaux intimes, lettres et articles de presse, nous conte l’histoire de la jeune Emily Desmond qui a la capacité de voir le peuple des fées ; la deuxième partie nous parle de Jessica dont la vulgarité et le tempérament agressif la conduiront chez un psychologue qui va retrouver les origines de la jeune fille grâce à l’hypnose ; et enfin le livre se terminera avec l’histoire d’Enye, employée d’une boite de publicité qui, la nuit venue et sous l’emprise de la Shekinah, manie le katana pour combattre des apparitions monstrueuses. Il me faut également préciser que chacune des parties se déroule à des époques successives et que le style évolue au fil du livre, c’est pourquoi je vous disais que j’avais l’impression d’avoir lu trois livres distincts bien que les destins de ces trois femmes soient liés. L’univers de chacune est totalement différent et l’on s’en rend compte grâce à l’écriture de McDonald ; un vrai fossé sépare le langage suranné d’Emily Desmond du modernisme du récit d’Enye. Le tout se situe en Irlande, pays d’origine de l’auteur,dont les mythes et la réalité historique sont mis à profit pour créer une ambiance particulière qui pourra parfois rappeler Robert Holdstock ou encore James Joyce.

Une lecture fortement recommandée aux amateurs d’imaginaire.

Editions Denoël, Collection Lunes d’Encre, février 2009