Ceridwen Dovey – Les liens du sang

Dans un lieu et à une date non précisée dans le roman, les conséquences d’un coup d’Etat orchestré contre le Président en fonction nous sont contées par son portraitiste, son coiffeur et son cuisinier. Ces trois personnages ainsi que des personnes de leur entourage prennent tour à tour la parole. Chacun raconte comment il est traité après le coup d’Etat mais revient aussi sur son passé, son histoire et on découvre petit à petit les liens qui les unissent et leur rapport avec le Président déchu. La personnalité de chacun se dévoile et des aveux voient le jour dans ces circonstance extrèmes.

C’est un portrait plutôt pessimiste sur la nature humaine que nous dresse Ceridwen Dovey, mais elle le fait avec beaucoup de talent. Un premier roman réussi.

Editions 10×18, janvier 2010 (précédemment publié aux Editions Héloïse D’Ormesson en août 2008)

Publicité
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :