Archive pour 28 janvier 2010

YOSHIDA Shuichi – Park Life

Un petit mot sur l’auteur : Né en 1968 à Nagasaki, Yoshida Shuichi suit des études de gestion à l’Université Hosei à Tôkyô, avant de commencer à écrire. En 1997, il obtient le prix Bungakkai du premier roman pour Saigo no musoko (« Le Dernier fils »). Depuis il a publié de nombreux romans, plusieurs ont été couronnés par des prix littéraires. Park Life (パーク・ライフ ) dont je vais vous parler maintenant a reçu le prix Akutagawa en 2002.

Il s’agit d’un roman très court – une centaine de pages environ – il est donc assez difficile à résumer. L’histoire commence dans le métro lorsqu’un jeune homme adresse la parole à la personne qui est à côté de lui alors qu’il ne la connaît pas. Celle-ci pour lui éviter la honte d’avoir adressé la parole à une inconnue fait semblant de le connaître et lui répond comme si de rien n’était. C’est dans le parc où il a l’habitude d’aller tous les jours pour se détendre qu’il va la revoir. Le récit est une suite de souvenirs et d’anecdotes du narrateur qui finissent toujours par avoir un rapport avec ce fameux parc mais aussi de dialogues étranges avec l’inconnue du métro.

Sans aller jusqu’à dire que j’ai été déçue, ce n’est pas un roman qui m’aura particulièrement marqué. Il y a certes des aspects intéressants dans la relation du narrateur avec les autres personnages mais on survole le texte sans vraiment se sentir concerné. Je tenterai tout de même de lire Parade qui vient de sortir aux éditions Philippe Picquier avant de me faire un avis définitif sur Yoshida Shuichi.

Editions Philippe Picquier poche, janvier 2010