Chuck Palahniuk – Pygmy

Pygmy - PalahniukPygmy, protagoniste et narrateur de ce roman épistolaire, est un jeune garçon de 13 ans, originaire d’un mystérieux Etat totalitaire, qui a été envoyé aux Etats-Unis avec d’autres jeunes de son âge dans le cadre d’un programme d’échange culturel. Leur objectif caché est en fait de découvrir l’american way of life pour mieux infiltrer le pays et mettre en œuvre une action terroriste sans précédent, l’opération Dévastation.

Chaque chapitre est un rapport écrit par Pygmy, alias l’opérateur 67, dans lequel il décrit froidement ses actions dans un français extrêmement malmené, souvent difficile à décrypter. Le propos de Palhniuk, déjà présent dans le reste de son oeuvre est de dénoncer les pires côtés de la société américaine. Ici, il a choisit de la confronter à la conviction et au fanatisme de jeunes terroristes. Malheureusement, le procédé stylistique utilisé est beaucoup trop fatigant pour retenir l’attention du lecteur sur les 250 pages du roman ; il faudra donc beaucoup de concentration et de persévérance pour arriver au bout. Je conseille d’ailleurs à ceux qui voudraient le lire de le feuilleter au préalable en librairie pour éviter toute (mauvaise ?) surprise. Chapeau au traducteur d’ailleurs (Bernard Cohen) qui n’a pas dû s’amuser tous les jours avec ce roman de Palhniuk. En tout cas au final, ce fut pour moi une lecture en demi-teinte.

Denoël & D’ailleurs, avril 2010

Publicités
    • Ys
    • 28 avril 2010

    Je suis en train de lire « Berceuse » et ce n’est déjà pas un livre qui se lit facilement. Mais ce dernier livre doit être encore plus difficile à aborder, une épreuve ou alors un plaisir de vrai fan.

    • En effet, ses autres livres ne sont pas forcément faciles à appréhender mais le style reste facilement lisible, là c’est un vrai casse-tête !

    • Lisa
    • 28 avril 2010

    J’ai lu des extraits et effectivement, ça doit filer mal au crâne :D

  1. Bon… je ne continuerai pas avec ce titre !

    • Non, celui-là est à éviter ! Il y en a d’autres que j’ai aimé mais je n’ai pas les titres en tête.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :