Cassandra Clare – La cité des ténèbres, tome 2 : L’épée mortelle

L'épée mortelle - Cassandra ClareC’est avec à la fois plaisir et appréhension que j’ai ouvert le deuxième tome de cette trilogie de Cassandra Clare. Plaisir car j’avais beaucoup aimé le premier volume (Jace !) et appréhension car on a souvent peur d’être déçu par une suite.

La déception fut d’ailleurs mon premier sentiment. Tout comme pour le premier tome j’ai peiné à rentrer dans l’histoire, n’aimant pas du tout la tournure que prenaient les choses ! Et puis, Cassandra Clare doit avoir un don pour intégrer LE petit truc qui va vous prendre dans ses filets ; à partir de là, plus question d’en réchapper avant d’avoir refermé le livre.

Une fois encore l’histoire est pleine de rebondissements et le rythme assez soutenu. De nouveaux personnages font leur apparition, Maia, une jeune fille loup-garou ou encore l’Inquisitrice qui va venir en personne défier Valentin et mettre encore plus de piment dans les relations déjà ambigües de nos protagonistes. Au fil du récit, on en apprend un petit peu plus sur le passé des personnages mais de nouvelles questions sont également soulevées, que l’on espère voir résolues dans le prochain tome !

La bonne nouvelle c’est que, ayant trainé à lire ce deuxième volume, il ne me reste que quelques jours à attendre pour lire le tome 3 : Le miroir mortel. En librairie le 6 mai 2010 !

Pocket jeunesse, août 2009

Publicités
    • Clarabel
    • 3 mai 2010

    la scène avec les créatures elfiques … oh.my.god !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :