Maggie Stiefvater – Frisson

Frisson - Maggie StiefvaterGrace a été attaquée par des loups à l’âge de 10 ans mais n’en garde que très peu de souvenir si ce ne sont les magnifiques yeux jaunes de l’un d’entre eux. D’ailleurs, loin d’être traumatisée, elle attend chaque année l’hiver qui lui permettra de voir son loup l’observer depuis l’orée du bois. Elle se demande cependant pourquoi elle ne le voit jamais le reste de l’année. Et bien l’explication est très simple, Sam est en fait un loup-garou et ne se transforme en loup que lorsque les températures sont basses ! Il aimerait bien l’aborder lorsqu’il est humain mais a également peur des conséquences car il sait bien qu’il ne pourra jamais avoir une vie normale.

Lorsque Jack, un garçon allant au même lycée que Grace, est attaqué par les loups et meurt de ses blessures, ceux-ci sont menacés. Lorsqu’une battue est organisée pour les éliminer, Grace a peur pour son loup et se précipite pour le sauver ; c’est ainsi qu’elle va découvrir son terrible secret…

Les chapitres alternent la narration du point de vue de Grace et du point de vue de Sam et indiquent également la température extérieure, ce qui a son importance car Sam menace à tout moment de se transformer ! C’est donc plutôt intéressant d’avoir le point de vue des deux personnages, de savoir quellesquestions ils se posent et de connaître leurs sentiments respectifs. Toutefois, j’ai trouvé que le livre manquait un petit peu d’action et, malgré le titre, le roman ne m’a pas fait frissonner. Pour autant, on ne peut pas dire que ce fut une lecture déplaisante, mais après L’épée mortelle et L’embrasement, on ne peut pas dire qu’elle m’ait plus passionné que ça. Peut-être ne l’ai-je pas lu au bon moment mais en tout cas je n’ai pas été pleinement convaincue par l’histoire de Grace et de Sam le loup-garou qui manque à mon goût un peu de piment.

Le deuxième tome s’intitulera Fièvre (Linger) et même si la date de sortie n’est pas encore prévue, il est d’ores et déjà annoncé prochainement chez Black Moon (la sortie V.O. est prévue pour juillet 2010).

Hachette, Black Moon, avril 2010

Publicités
  1. Effectivement c’est dur de passer après les Hunger Games !
    Moi je l’ai lu après des romans qui ne m’avaient pas emballée, et j’ai bien accroché ! C’est sûr qu’il n’est pas palpitant et plein d’action mais l’ambiance était chouette. Je lirai le 2, je te donnerai mon avis ;)

    • Oui c’est dommage, j’aurais peut-être plus apprécié si je l’avais lu à un autre moment…

    • Clarabel
    • 15 mai 2010

    Je l’ai trouvé lent et puis j’ai tellement aimé la fin que je suis impatiente de lire le livre suivant !

    • Maintenant que j’ai digéré ma pseudo-déception, j’ai aussi hâte de connaître la suite :)

  2. Décidément, j’achète pleins de livre en ce moment, à chaque fois je me dis « il faut que j’achète Frisson ou le Baiser de l’ange » et à chaque fois, je reviens avec autre chose lool
    Bon j’ai lu en diagonale * tu comprend bien pourquoi^^* parce que je vais bien arriver un jour à le lire ^^

    • Je suis sûre que tu le liras un jour, rien que la couverture donne envie :p

  3. Oui, c’est vrai que ça reste sans grandes surprises, et que ça reprend le schéma classique des romans ados fantastiques du moment (amour impossible entre une lycéenne et une créature fantastique…). Mais la fin donne quand même envie de lire la suite…en espérant que ce sera plus dynamique !

    • Il ne m’a pas beaucoup marquée, il lui manque un petit quelque chose pour se démarquer du reste. Peut-être la suite est-elle plus surprenante ?

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :