Sophie Kinsella – Confessions d’une accro du shopping

Confessions d'une accro du shoppingSelon Rebecca Bloomwood, « si l’on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n’existerait plus ». Droguée au shopping, notre héroïne s’expose à un nombre de tracas aussi impressionnant que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin de la riche correspondance qu’elle entretient avec son banquier… Comble de l’ironie: Beckie est journaliste à Réussir vos épargnes, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s’amoncellent… Un dernier shopping pour se remonter le moral? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c’est la panique. De quoi miner aussi son début d’histoire d’amour avec le séduisant homme d’affaires Luke Brandon. A ce stade, une issue heureuse ne tiendrait-elle pas du miracle ?

Je ne me suis sentie aucune affinité avec le personnage, elle m’a même pas mal agacée par moments, cependant je dois avouer qu’elle m’a également bien fait rire. L’histoire en elle-même n’offre aucune surprise mais j’ai bien aimé le ton avec lequel elle est racontée. Une lecture légère et pas désagréable, idéale pour se détendre, tout à fait ce dont j’avais envie quand j’ai pioché ce bouquin dans ma bibliothèque. Je ne pense pas que je lirai les autres en revanche car les aventures de Rebecca Bloomwood ne m’ont pas plus intéressée que ça.

Pocket, février 2006

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :