Archive pour juin 2010

Maureen Johnson – 13 petites enveloppes bleues

Les éditions Gallimard jeunesse viennent de lancer une nouvelle collection de poche appelée Pôle fiction. Pour l’inaugurer, 6 romans ont été sélectionnés : Quatre filles et un jean et Le deuxième été d’Ann Brashares, Code Cool de Scott Westerfeld, Felicidad de Jean Molla, La voix du couteau de Patrick Ness et 13 petites enveloppes bleues de Maureen Johnson dont je vais vous parler tout de suite !

Les prochains titres à paraître dans la collection, en octobre et novembre, sont : Genesis de Bernard Beckett, Le Combat d’hiver de Jean-Claude Mourlevat, Mon nez, mon chat, l’amour et moi, et Le bonheur est au bout de l’élastique de Louise Rennison, Cher inconnu de Berly Doherty et LBD – Une affaire de filles de Grace Dent ; un beau programme et pour tous les goûts !

13 petites enveloppes bleues - Maureen JohnsonAprès la mort de sa tante, Ginny reçoit un drôle de colis contenant 13 petites enveloppes bleues numérotées. La lecture de la première lettre lui donne les indications nécessaires à ce qui va être un drôle de voyage… La défunte lui propose en effet une sorte de jeu de piste qui va la mener dans plusieurs villes d’Europe où elle devra accomplir les dernières volontés de sa tante, aussi farfelues soient-elles.

L’aventure de cette jeune américaine a des allures de parcours initiatique ; elle va en effet devoir se débrouiller toute seule et faire l’apprentissage de la solitude, de l’amour, de la vie tout simplement. Même si on retrouve quelques clichés un peu énervants sur les populations que l’on croise sur notre route, on prend plaisir à silloner l’Europe avec Ginny, en train ou en avion, à rencontrer différents personnages, toujours sur fond de découvertes artistiques ; c’est un vrai voyage pour nous aussi. Une lecture très sympathique qui donne envie de partir en vacances !

Maureen Johnson est également l’auteur de Suite Scarlett dont vous trouverez un court extrait à la fin de ce livre.

Gallimard, Collection Pôle fiction, juin 2010

Richelle Mead – Vampire Academy

Vampire Academy 1 - Richelle MeadAprès deux ans de cavale, Lissa Dragomir, une princesse Moroi et Rose Hathaway, sa gardienne, sont rattappées et ramenées  à St. Vladimir’s Academy, une école spéciale pour les vampires et pour ceux qui doivent devenir leurs gardiens. Pendant ce temps, elles ont développé un lien très fort qui permet à Rose, souvent malgré elle, de percevoir les pensées et les émotions de Lissa. Ce lien se révèle très utile puisque Rose est sanctionnée et n’a le droit que d’assister au cours et de suivre un entrainement particulier auprès de Dimitri Belikov. La meilleure attitude pour les deux meilleures amies est de tout faire pour passer inaperçues, mais rapidement elles se retrouvent la cible de ragots auquels elles vont devoir faire face. On en vient à se demander si les deux demoiselles n’étaient pas plus en sécurité à l’extérieur de l’académie…

Une fois de plus, j’ai cédé à la tentation grâce à (à cause de ?) l’engouement de mes camarades bloggueuses et je dois avouer que les premières pages m’ont laissée perplexe. Si l’ambiance générale et la relation Rose/Lissa m’ont tout de suite plu, j’attendais désepéremment  le déclic qui ferait que j’aurai envie de dévorer les pages jusqu’à connaître le dénouement. Je vous rassure ce moment est arrivé ! Au bout de 150 pages, les personnages secondaires commencent à prendre de l’importance, l’intrigue est de plus en plus étoffée et certaines relations se développent pour notre plus grand plaisir. Après un démarrage plutôt lent, la deuxième partie du livre m’a vraiment tenue en haleine et je retrouverai avec plaisir la suite de Vampire Academy !

Que ceux et celles qui ne lisent pas l’anglais se rassurent, le tome 1, intitulé Sœurs de sang, sortira en octobre 2010 chez un nouvel éditeur : Castelmore.

Razorbill, août 2007

Elizabeth Chandler – Le baiser de l’ange, tome 2

Le baiser de l'ange 2 - Elizabeth ChandlerDans le premier tome nous avions assisté à l’accident de voiture d’Ivy et Tristan qui a coûté la vie à ce dernier. Depuis, Ivy ne croit plus du tout aux anges et s’enferme dans son chagrin. Pourtant, Tristan est bien devenu un ange et il est résolu à veiller sur elle avec l’aide de Lacey Lovitt.

Tout le monde autour d’Ivy se montre attentionné et tente de lui faire prendre conscience que la vie continue et qu’il faut qu’elle passe à autre chose, même s’ils savent bien qu’elle ne peut pas oublier Tristan. Mais les choses ne sont pas si simples, car les raisons exactes de l’accident semblent toujours floues, elle fait toujours autant de cauchemars, et doit penser à son petit frère, Philip, qui aimait beaucoup Tristan lui-aussi et qui s’est mis à croire qu’il est devenu son ange gardien. Celui qui se montre le plus gentil avec elle se trouve être son « presque frère », Gregory, dont elle commence à se rapprocher malgré elle…

En tout cas, c’est bien Tristan le plus inquiet, car il sait qu’il y a quelque chose de louche dans sa mort et celle de la mère de Gregory et il est bien résolu à mener à bien sa mission d’ange, même si il ne sait pas encore bien ni comment s’y prendre, ni ce qui s’est passé exactement !

Ce deuxième tome est bien plus palpitant que le premier qui posait les bases de l’histoire : la rencontre, le drame et ses conséquences. Ici on est plus dans l’action, d’une part la lutte quotidienne de Tristan pour protéger celle qu’il aime, d’autre part la peur constante d’Ivy et sa difficulté à démêler ses sentiments. L’intrigue nous tient de plus en plus en haleine et, malheureusement pour nous, le livre se termine en plein suspens. On trépigne d’impatience en refermant le livre tant on a envie de connaître le fin mot de l’histoire ! Pour cela il vous faudra attendre le 15 septembre 2010, date de parution du troisième et dernier volume.

Hachette, Black Moon, juillet 2010

Alan Bradley – Les étranges talents de Flavia de Luce

Les étranges talents de Flavia de Luce - Alan BradleyBukshaw, vieux manoir de la campagne anglaise appartenant à la famille de Luce, vient d’être le lieu d’un crime aussi soudain qu’inexpliqué. C’est Flavia de Luce, 11 ans et déjà petit génie de la chimie, qui découvre le corps d’un inconnu dans le potager. Loin de prendre ses jambes à son cou, elle est bien déterminée à éclaircir le mystère et démasquer le coupable ! Ajoutons à cela l’oiseau mort déposé sur le pas de la porte avec un timbre rare planté dans le bec quelques jours plus tôt et la disparition d’un morceau de l’écoeurante tarte à la crème de Mme Mullet à laquelle aucun de Luce digne de ce nom n’aurait touché et nous sommes en présence d’une énigme digne du plus grand intérêt.

Quelle aventure passionante ! Flavia de Luce est une jeune demoiselle très intelligente qui n’hésite pas à enfourcher Gladys (son vélo) pour réunir les informations nécessaires à son enquête et protéger ceux qu’elle aime.

C’est un livre très bien écrit, avec une excellente intrigue, beaucoup d’humour, de nombreuses références à la littérature anglaise et surtout une ambiance formidable ; cette lecture a été un vrai dépaysement !

La prochaine enquête de Flavia de Luce s’intitule The Weed That Strings the Hangman’s Bag, elle devrait également être traduite en français. 

MSK, mai 2010

Liaisons d’Enfer au Paradis

Liaisons d'Enfer au ParadisAprès Nuits d’Enfer au Paradis et Amours d’Enfer, la collection Black Moon sort cet été un troisième recueil de nouvelles intitulé Liaisons d’Enfer au Paradis. Comme pour les deux premiers volumes, on retrouve des auteurs de la littérature américaine destinée aux jeunes adultes : Sarah Mlynowski, Claudia Gray, Maureen Johnson, Cassandra Clare et Libba Bray.

La première nouvelle, signée Sarah Mlynowski, vous emmènera dans un superbe bateau de croisière en compagnie de Liz et Kristin, mais attention, ce voyage idyllique abrite peut-être des créatures assoiffées de sang ! Une nouvelle sympathique dont j’ai apprécié la chute.

Dans la nouvelle de Claudia Gray, nous partons en vacances dans les Outer Banks avec Cecily pour le rassemblement d’un clan de sorcières. Elle aura fort à faire avec Kathleen, une vraie peste qui lui pourrit ses vacances tous les ans, d’autant que cette année son petit ami Scott ne la laisse pas indifférente… J’ai également apprécié.

En revanche, la troisième nouvelle, écrite pas Maureen Johnson, ne m’a pas tellement plu. Il s’agit de l’histoire de deux sœurs franco-américaines qui vont passer leurs vacances dans le sud de la France où elles ne connaissent personne et se retrouvent la cible d’une étrange malédiction. En plus d’une petite impression de déjà-vu, j’ai trouvé le récit assez brouillon et un peu longuet.

La maison aux miroirs, nouvelle écrite par Cassandra Clare, nous conte l’histoire de Violette et Evan dont les parents viennent de se marier ; ils se retrouvent d’un coup frère et sœurs mais leur relation n’a pourtant rien de fraternelle. Emmenés en Jamaïque pour le voyage de noces de leurs parents, ils vont faire la connaissance d’une certaine Mme Palmer qui exerce un certain pouvoir d’attraction sur Evan, mais Violette ne l’entend pas de cette oreille et est prête à tout pour le récupérer.

C’est avec la nouvelle de Libba Bray que se termine ce recueil. Une bande de copains décide passer ses vacances en Europe où ils recherchent un peu de frisson ; ils décident donc de partir pour Necuratul, une ville de l’Est où se déroule un festival traditionnel. L’accueil des autochtones n’est pas des plus chaleureux mais les amis finissent par sympathiser avec des gens de leur âge. Cependant, ils auraient peut-être dû écouter les recommandations des habitants de la région…

Un bilan plutôt positif pour ce recueil, une seule des nouvelles ne m’a pas emballée. Une lecture parfaite pour cet été, on sent déjà le goût des vacances !

Disponible en librairie le 1er juillet.

Hachette, Collection Black Moon, juillet 2010

Maria V. Snyder – Le poison écarlate

Le poison écarlate - Maria V. SnyderAlors qu’Elena est condamnée à mourir pendue pour le meurtre de Reyad, le fils du Général Bazell, Valek lui offre une alternative : devenir la nouvelle goûteuse du Commandant d’Ixia. Pour ce faire, il va lui délivrer un enseignement complet sur tous les types de poisons pouvant exister, si elle survit à cet entraînement, c’est elle qui goûtera tous les plats et boissons qui seront servis au Commandant. Néanmoins, afin de s’assurer qu’elle ne s’enfuira pas, Valek lui administre de la Poussière de Papillon ; si elle ne se présente pas à lui chaque matin pour prendre son antidote, elle mourra.

De sont côté, le Général Bazell, furieux qu’Elena n’ait pas été mise à mort, est bien décidé à la faire assassiner par ses hommes.

J’ai vraiment beaucoup aimé la personnalité de l’héroïne. Elena ne se laisse par faire, c’est une battante, et malgré ses doutes, elle est prête à tout pour échapper à la vengeance de Bazell. L’ambiance générale du roman est vraiment super, à la fois l’histoire personnelle d’Elena mais aussi les affaires politiques d’Ixia et de Sitia où se sont réfugiés tous les magiciens après le coup d’Etat.

Une très bonne surprise ! C’est un roman rempli d’action, de magie, de complots, d’amitié, de trahisons, d’amour… que demander de plus ? Une suite ? Et bien ce sera le cas avec Le souffle d’émeraude dès le 1er septembre 2010, toujours dans la collection Darkiss des éditions Harlequin !

Je vous rappelle les trois autres titres qui ont inauguré cette nouvelle collection : La prophétie maudite de P.C. Cast, La vie (pas) très cool de Carrie Pilby de Caren Lissner, et De toute mon âme de Rachel Vincent dont je vous parlais ici.

Harlequin, Collection Darkiss, juin 2010

Jacqueline Woodson – Mon bel amour

Mon bel amour - Jacqueline WoodsonEllie et Jeremiah font tous deux leur entrée au lycée de Percy. Elle est issue d’une famille nombreuse juive mais ses frères et sœurs, plus âgés, ont quitté la maison. Elle vit donc seulement avec sa mère et son médecin qu’elle voit peu souvent. Lui est le fils du célèbre réalisateur Norman Roselind et de l’écrivain Nelia Roselind qui se sont séparés récemment. Lorsque leurs regards se croisent, cela pourrait devenir une banale histoire d’amour ; mais il est noir et elle est blanche, et c’est tout ce que les autres voient. Camarades de classe, amis, famille, les réactions sont diverses mais les regards et les commentaires inévitables.

On ne peut pas dire que l’histoire soit très originale mais c’est toujours une bonne chose d’évoquer le racisme et les préjugés dans les romans jeunesse. On s’attache à Ellie et Miah, à leur relation amoureuse mais aussi à leurs problèmes familiaux. On reprochera en revanche une fin un peu abrupte, à mon avis ce roman aurait pu être un peu plus approfondi.

Hachette, juin 2010

P.C. & Kristin Cast – La maison de la nuit, tome 2 : Trahie

Trahie - La maison de la nuit 2Nous retrouvons Zoey à la maison de la nuit où elle continue à suivre l’enseignement délivré aux futurs vampires, toujours sous la houlette de son mentor la grande prêtresse Neferet. Après les évènements du tome 1, elle se concentre sur la réorganisation des Filles de la nuit avec l’aide de ses amis et de son petit ami Erik, sans parler du nouveau prof, Loren Blake qui a l’air de vouloir la séduire. Malheureusement, au même moment, de jeunes humains sont enlevés et assassinés, tout laisse à penser que ces meurtres sont l’oeuvre de vampires… Zoey et ses amis sont donc sur le qui-vive, d’autant que celle-ci a gardé un lien très fort avec Heath, son ex-petit ami avec qui elle a imprimé…

Je suis bien embêtée avec cette série, j’aime bien l’histoire mais je trouve que le style n’est pas terrible et qu’il manque un petit quelque chose, seulement je n’arrive pas à déterminer quoi. D’ailleurs, dans ce tome, une chose m’a beaucoup dérangée, alors qu’au début de l’histoire on parle beaucoup de Loren, on ne parle plus du tout de lui dans le dénouement. Je ne doute pas qu’on le retrouve dans le tome suivant mais là je dois dire que je suis restée un peu sur ma faim.

Quoi qu’il en soit, si vous avez aimé Marquée, il n’y a pas de raison que ce deuxième tome ne vous plaise pas !

Le troisième tome paraîtra en novembre 2010.

Pocket jeunesse, juin 2010

Rachel Vincent – De toute mon âme

De toute mon âme - Rachel VincentKaylee et sa meilleure amie Emma se sont infiltrées en douce au Tabou grâce à la grande soeur de cette dernière qui y travaille comme barmaid. A sa grande surprise Nash Hudson, un garçon de son lycée qui lui plaît bien est présent aussi, et en plus il vient l’aborder, incroyable ! Malheureusement, c’est à ce moment que Kaylee croise une jeune fille entourée d’une aura noire qui déclenche une des crises de panique auxquelles elle est sujette depuis toute petite. Bien qu’elle soit consciente qu’elle est en train de gâcher ses chances avec Nash, elle ne peut vraiment pas se contrôler. Le lendemain, elle apprend que la jeune fille à l’aura sombre est morte dans des circonstances mystérieuses…

Le résumé de l’éditeur le dit, je n’ai donc pas trop de scrupules à vous révéler que Kaylee est en fait une banshee, c’est à dire qu’elle a la capacité de savoir que les gens vont mourir et de retenir leur âme ; le titre du roman prend donc tous son sens. C’est sur ce pouvoir qu’est basée l’intrigue puisque l’héroïne va découvrir petit à petit ce dont elle est capable et chercher à savoir pourquoi sa famille ne lui a rien dit, lui laissant imaginer qu’elle était folle. Malgré une trame un peu convenue, je me suis quand même laissée surprendre à certains moments, notamment avec le personnage de Tod, et j’ai passé un agréable moment. Pas le roman de l’année donc mais un premier tome sympathique.

Rendez-vous le 1er septembre 2010 pour le deuxième tome !

Trois autres romans sont sortis en même temps que celui-ci pour inaugurer la collection Darkiss des éditions Harlequin : Le poison écarlate de Maria V. Snyder, La prophétie maudite de P.C. Cast et La vie (pas) très cool de Carrie Pilby de Caren Lissner. Des extraits sont disponibles sur le site de l’éditeur.

Harlequin, Collection Darkiss, juin 2010

Simone Elkeles – Perfect Chemistry

Perfect Chemistry - Simone ElkelesAttention méga coup de coeur !

Perfect Chemistry raconte l’histoire de Brittany Ellis, jeune fille d’une famille aisée ; un physique de rêve, elle fait partie des pom-pom girls et sort avec un joueur de foot, la vie parfaite aux yeux de tous. Pourtant sa vie de famille est loin d’être aussi parfaite, mais cela personne ne le sait à part sa meilleure amie Sierra. Et comme si ses problèmes n’étaient pas suffisants, elle se retrouve appariée à Alex Fuentes, membre du gang Latino Blood, pour le cours de chimie. Celui-ci prend un malin plaisir à la faire tourner en bourrique et entame un jeu de séduction qui en ferait craquer plus d’une tout en sachant que ce genre de fille n’est pas pour lui…

Mesdemoiselles (oui, je m’adresse seulement aux demoiselles car je ne pense pas que les garçons seront aussi sensibles au charme sensuel d’Alex Fuentes), vous allez tout laisser tomber pour lire ce livre si ce n’est déjà fait ! Oui c’est un ordre ! Et pour celle qui ne parlent pas anglais, allez prendre des cours intensifs tout de suite car vous ratez vraiment quelque chose !

J’ai beaucoup, beaucoup aimé le style de Simone Elkeles, je trouve qu’elle sait trouver les mots qui sonnent juste et les réparties qui vous font frissoner de plaisir. Ça fait longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi palpitant et excitant ; on en oublie les Edward Cullen, Jace Wayland, Patch et compagnie, aucun n’arrive à la cheville d’Alex Fuentes ! Je suis complètement sous le charme (et je sais que je ne suis pas la seule). L’héroïne féminine et les seconds rôles sont également très bien (personnellement j’ai eu très peur de Carmen, l’ex petite amie d’Alex, je n’aurais pas aimé me retrouver en face d’elle !).

Un livre très très réussi, qui m’a donné envie de lire encore cette auteure. Simone Elekeles a notammant écrit Leaving Paradise dont une suite Return to Paradise doit paraître prochainement et Rules of Attraction qui raconte l’histoire de Carlos Fuentes, un des frères d’Alex.

Si vous n’êtes pas encore convaincu(e)s, je vous suggère d’aller lire les avis enthousiastes de Clarabel et de Lily.

Walker & Company, décembre 2008