Archive pour 10 juin 2010

Daniel Glattauer – Quand souffle le vent du nord

Quand souffle le vent du nordEn voulant résiliser son abonnement à un magazine, Emmi envoie par mégarde un e-mail à un parfait inconnu. Celui-ci lui fait part de son erreur mais elle se trompe une fois de plus et continue à envoyer ses relances à la même adresse mail (à ce stade on se demande si elle est idiote ou si elle fait exprès pour engager la discussion avec ce monsieur, mais on décide qu’on s’en fiche et on continue à suivre leur échange). Une correspondance régulière s’engage donc entre Léo et Emmi, un jeu de séduction qui ne peut mener à rien puisque Emmi est mariée et heureuse. Pourtant au fil du temps ils faut admettre qu’ils ont envie de se rencontrer, mais pour quoi faire ? dans quel but ? Pourquoi de parfaits étrangers auraient-ils envie de se rencontrer ? L’intérêt de cette correspondance ne réside-t-il pas dans le fait qu’ils ne se connaissent pas ?

Je me suis donc prise au jeu de ce roman épistolaire du XXIe siècle, attendant impatiemment les réponses de l’un ou de l’autre et m’imaginant une hypotétique rencontre, me demandant à quoi chacun pourrait ressembler, si ils se plairaient… bref, j’a lu avec avidité les 300 et quelques pages de ce livre, ma déception n’en a été que plus grande lorsque j’ai tourné la dernière page puisque cela ne s’est pas du tout terminé comme je le voulais…

Je ne saurais donc vous le conseiller ou non, à vous de voir si le livre vous attire et si vous avez envie de répondre à ces questions ! Après tout, je suis sûre que vous aussi ça vous arrive de vous demander à quoi ressemble la personne qui est derrière l’écran, non ? ;-)

Grasset, avril 2010