Amélie Nothomb – Une forme de vie

Amélie Nothomb - Une forme de vie« Ce matin-là, je reçus une lettre d’un genre nouveau. »

Depuis plusieurs années maintenant, pas une seule rentrée littéraire ne se fait sans Amélie Nothomb, avec plus ou moins de réussite. Alors cette année, bon cru ou mauvais cru ?

Une forme de vie est un roman épistolaire entre l’auteure et un soldat américain basé en Irak, Melvin Mapple. Au fil des missives, Melvin Mapple se révèle, et on apprend notamment qu’il est obèse (thème que l’on a déjà vu dans d’autres romans de Nothomb), ce qui ne manquera pas d’intriguer l’épistolière.

Il ne s’agit donc pas d’un roman sur la guerre, ni sur l’obésité, mais plutôt sur la relation qu’elle entretient avec ses lecteurs. J’ai trouvé assez drôle le fait qu’elle joue à la fois son propre rôle et qu’elle se mette dans la peau de ce soldat obèse pour nous livrer ce récit.

S’il se termine, une fois de plus, de façon abrupte, on en prendra pas moins de plaisir à le lire avec délectation, à condition d’aimer le style d’Amélie Nothomb toutefois. Un bon cru pour moi, agréable à lire, mais je regrette tout de même les premiers récits de l’écrivain qui recelaient plus de surprises.

Albin Michel, août 2010

Publicités
    • Liceal
    • 7 septembre 2010

    J’ai arrêté de lire les Nothomb tant ils se ressemblent de plus en plus. Peut-être devrais-je m’essayer à nouveau!

    • Le plus récent que j’ai aimé de Nothomb c’est « Ni d’Eve ni d’Adam », si tu ne l’as pas lu, je te le conseille.

  1. Justement je l’ai démarré hier soir ! ;o)

  2. Je n’ai lu qu’un livre de Nothomb, dont le titre veut pas revenir ^^
    ça se passait au Japon je crois en plus …

    Bref, je passe pour ma part ^^
    Et j’ai une question, un peu bête, mais un soldat obèse? ça existe vraiment? peut être un dans les bureaux mais un soldat en terrain, avec tout le sport et les entrainements qu’ils font..c’est étrange non?
    * oui ça m’a fait bizarre l’association de soldat et obèse, rien de méchant hein *

    • C’est sans doute Stupeur et tremblement que tu as lu, non ?

      Pour ce qui est du soldat obèse, je ne sais pas trop. Je l’ai entendu dire dans une interview que l’idée lui était venue parce qu’elle avait entendu à la radio, pendant une tournée aux USA, qu’il y avait plusieurs cas d’obésité dans l’armée américaine basée e Irak (si je me souviens bien), mais je n’en sais pas plus ^^

  3. c’est peut être ma vision « cliché » du soldat musclé, sportif qui revient ^^

  4. Fini hier. Une lecture agréable, plus simple et compréhensible que les tous derniers.

    • Je dois avouer que je ne me rappelle quasiment pas des derniers…

  5. Je n’ai pas lu celui de l’année dernière mais celui d’avant (me souviens plus du titre, un truc avec prince dedans je crois) Je me souviens juste que c’était tordu et d’un détail dans la maison de riche : une piscine réfrigérante au sous-sol pour conserver le champagne !! ça m’a marqué ! ;o)

    • Ah oui, maintenant que tu le dis. Je n’avais pas aimé celui-là ^^

  6. Oui c’était ça ! Stupeur et tremblement !
    Hmm oki ! merci pour l’info ^^

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :