Archive pour 10 septembre 2010

Delphine de Vigan – No et moi

Delphine de Vigan - No et moiJe me suis engagée dans cette lecture sans trop savoir à quoi m’attendre ; bien entendu, j’avais lu la quatrième de couverture, et pourtant, je n’étais pas préparée à ça…

Lou Bertignac est une élève de seconde, très intelligente – elle a deux ans d’avance – mais timide à l’extrême. Lorsque son professeur principal lui demande le sujet de son exposé pour le cours de sciences sociales, elle répond la première chose qui lui vient à l’esprit : les sans-abris, avec un focus particulier sur les jeunes femmes. En répondant cela, elle ne savait pas à quelle point elle allait se retrouver impliquée dans ce sujet.

Lou fait par hasard la connaissance de No, une jeune fille qui semble avoir à peu près son âge mais qui à l’air de trainer dans la rue. Lou se dit qu’elle pourrait l’interviewer pour son exposée mais l’assurance de No lui fait peur, elle ne sait pas si elle va oser lui demander. Allant bien plus loin que le sujet de son exposé, Lou va se mettre en tête de la sauver…

Pendant toute ma lecture, j’ai eu une grosse boule dans le ventre, qui n’a disparue qu’une fois la dernière page tournée. J’ai trouvé ce récit vraiment poignant et été très touchée, tant par le personnage de No, désabusé, que celui de Lou, un peu naïf. J’ai passé mon temps à me poser des questions, à m’énerver, à avoir peur de ce qui allait se passer, à me dire que j’allais baisser les bras parce que c’était trop dur ; voulais-je vraiment lire jusqu’au bout un récit dont la fin me semblait inéluctable ? Bref, ce roman de Delphine de Vigan m’a pris aux tripes. Une expérience difficile mais un roman très réussi que je conseille (sauf si vous avez le moral dans les chaussettes).

Le livre de poche, mars 2009