Francesc Miralles – Retrum. Cuando estuvimos muertos

Retrum - Cuando estuvimos muertosChristian est un jeune garçon de 16 ans dévasté par la mort tragique de son frère jumeau et dont il se sent responsable. Depuis, il passe son temps seul à lire de la poésie ou à écouter de la musique dans le cimetière du village. Un jour, il tombe sur trois jeunes qui semblent avoir à peu près son âge, maquillés de blanc et tout de noir vêtus excepté une fleur violette qu’ils portent au revers de leurs manteaux. Christian est immédiatement attiré par la beauté froide d’Alexia, cette fascination va le conduire à intégrer la société secrète dont ils font partie : Retrum.

J’ai trouvé que le roman mettait un peu de temps à démarrer, le début de l’histoire ne nous dépeint que des soucis assez courants, les premiers émois amoureux, les confrontations avec les parents, jusqu’à ce qu’un évènement particulier vienne faire basculer l’histoire dans le suspens. A partir de là, le livre se dévore alors que l’on cherche à découvrir la vérité tout en suivant les amours compliquées du jeune homme.

Deux petites choses à noter qui en font un livre un peu différent de la plupart des romans « jeunesse » que j’ai lu jusqu’à maintenant. Tout d’abord, le narrateur est un garçon ; ce n’est pas si courant dans le paysage littéraire actuel dans la catégorie « young adults ». De plus, il y a une ambiance particulière, sombre (mais pas glauque, attention), mélancolique, à laquelle contribuent de nombreuses références littéraires mais aussi une bande son très gothique (Siouxsie and the Banshees, Bauhaus, Paralisis permanente, etc.).

Si le roman souffre par moments d’un manque de rythme, l’ambiance et le dénouement ont fait de cette lecture une agréable découverte.

Le livre sera disponible en français le 13 avril aux éditions Hachette dans la collection Black Moon. Quant au deuxième tome, Retrum. La nieve negra (la neige noire), il sortira en VO (espagnol) le 17 mai 2011.

La Galera, janvier 2010

Publicités
  1. Jamais entendu parler de ce livre. Je note ça a l’air bien !!!

    • On entend pas tellement parler des auteurs espagnols en général.

      En tout cas, celui-ci n’est pas mal du tout :)

  2. Je me le note, il me tente bien !!!

    Bonne soirée ^^

    • Bonjour Lili :) (dire qu’avec le décalage horaire vous allez vous coucher quand je me lève…).

      L’ambiance du roman ne plaira peut-être pas à tout le monde mais en tout cas, ça change !

  3. Cela fait déjà plusieurs fois que j’entends parler de ce livre qui va être édité par les Editions Black Moon très bientôt (avril je cros). Il me tentait bien en VO car les auteurs espagnols dans la catégorie YA sont peu nombreux à venir jusqu’à nous et je profite toujours de l’occasion pour les mettre à l’honneur si le roman en vaut la peine. Merci pour ton avis.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :