Archive pour mars 2011

Lucy Christopher – Lettre à mon ravisseur

Lucy Christopher - Lettre à mon ravisseurGemma, 16 ans, a été enlevée dans un aéroport. Abordée par un séduisant jeune homme avec qui elle a accepté de boire un verre en attendant son vol, la voilà qui se sent mal. Son ravisseur a réussi à la droguer et l’emmène maintenant prendre un autre avion, sans qu’elle ne puisse lui opposer aucune résistance…

Plus tard, elle se réveille, à moitié dévêtue, attachée à un lit, dans une chaleur torride, insupportable. Elle se sent mal, poisseuse, et surtout elle a peur, peur de ce que son ravisseur lui a fait, ou va lui faire. Celui-ci n’a plus rien de séduisant, Gemma s’en veut de lui avoir fait confiance, de s’être laissée entrainer et elle ne désire plus qu’une chose, retrouver la liberté et se jeter dans les bras de ses parents.

Lettre à mon ravisseur et moi, ça a été un rendez-vous manqué. Dès le début, ma lecture a été difficile, je lisais quelques pages, puis le reposais, trop écœurée et mal à l’aise. J’ai vraiment dû être traumatisée par mon début de lecture car j’en ai fait des cauchemars la nuit suivante ! Je m’attendais à une fin spéciale ce qui m’a fait poursuivre tout de même ma lecture mais finalement c’était tout à fait ce à quoi je m’étais attendue.

J’avais pourtant envie de le lire depuis très longtemps mais je n’ai sans doute pas choisi le bon moment. Tant pis.

Gallimard, Scripto, septembre 2010

Fabrice Colin – Bal de givre à New York

Bal de Givre à New YorkC’est sans aucun a priori que j’ai ouvert ce roman, ayant lu des avis de tous genres lors de sa sortie, je tenais à me faire ma propre opinion sans penser à tout ce que j’avais lu.

Un petit rappel de l’histoire : Anna Claramond est renversée par une voiture et ne se souvient presque plus de rien lorsqu’elle reprend ses esprits. Elle tente pourtant de reprendre le cours de sa vie comme si de rien n’était, alors que ses parents ont disparu et que le Masque continue à faire disparaître de nombreuses jeunes filles. C’est Wynter Seth-Smith héritier de l’empire le plus puissant de New York et accessoirement celui qui l’avait renversée qui va se transformer en chevalier servant pour protéger Anna. Pourtant, au fond d’elle-même, Anna sent que quelque chose ne va pas…

Globalement, j’ai aimé ce roman, le scénario m’a plu, le style de Fabrice Colin est toujours aussi agréable à lire, mais c’est en rentrant dans les détails que je trouve qu’il manquait un petit quelque chose. Je n’aime pas trop faire des comparaisons, mais comme je venais de lire quelques jours auparavant le troisième tome racontant l’histoire des étranges sœurs Wilcox, j’ai trouvé que celui-ci manquait un peu de rythme. Cependant, j’ai beaucoup aimé la chute même si en arrivant vers la fin du roman je me suis doutée de quelque chose.

Pas le meilleur roman de Fabrice Colin mais agréable à lire et bien écrit.

Albin Michel, Wiz, janvier 2011

Katarina Mazetti – Entre Dieu et moi, c’est fini

Entre Dieu et moi, c'est finiPia, la meilleure amie de Linnea est morte. Chez Linnea, ce sont la colère et l’incompréhension qui dominent. Pourquoi son amie ne s’est-elle pas confiée à elle ? Linnea a-t-elle été trop égoïste pour se rendre compte que quelque chose n’allait pas chez Pia ? Elles abordaient pourtant tous les sujets ensemble, Linnea ne comprend vraiment pas et s’abrite derrière un mur imaginaire pour ne pas avoir à se confier.

A travers les pensées de Linnea, c’est une belle histoire d’amitié qui nous est racontée, des réflexions intéressantes aux conversations plus superficielles, le tout avec beaucoup d’humour !

Ce roman de Katarina Mazetti, bien que son sujet soit difficile, est traité de belle manière et a été une très bonne surprise. Les deux tomes suivants – Entre le chaperon rouge et le loup, c’est fini et La fin n’est que le début – seront disponibles prochainement dans la collection Babel.

Babel, mars 2011

Mary E. Pearson – Jenna Fox, pour toujours

Jenna FoxJenna Fox a dix-sept ans et elle vient de se réveiller après un an de coma mais n’a plus aucun souvenir de ce qui s’est passé. Petit à petit pourtant, des fragments de sa vie lui reviennent, des souvenirs qui paraissent insignifiants mais qui commencent à l’intriguer. De plus, l’attitude de ses parents lui semble de plus en plus bizarre et elle commence à soupçonner quelque chose d’anormal. Jenna n’a pas le droit de sortir de la maison, personne ne vient la voir, elle est cloitré avec sa mère et sa grand-mère, son père n’apparaissant que de temps en temps… Pourtant, Jenna ne rêve que d’une chose, retrouver une vie normale, retourner à l’école, avoir des amis…

Voilà un roman qui a réussit à me surprendre. Pas uniquement par son dénouement, c’est aussi la personnalité des protagonistes qui en fait un roman étonnant. J’ai beaucoup aimé la grand-mère, Lily, qui est d’une franchise incroyable et qui offre un véritable contraste avec les parents de Jenna. Tous les personnages qui vont croiser la route de Jenna, les voisins, les camarades d’école notamment Allys ou le charmant Ethan ont une importance considérable dans le récit. Tout cela fait de Jenna Fox, pour toujours, un livre complexe et intéressant que je conseille vivement.

Un roman que je n’oublierai pas de sitôt.

Des grandes personnes, août 2010

Rebecca Maizel – Infinite days

Infinite Days - Rebecca MaizelLenah Beaudonte est une puissante et cruelle vampire de 500 ans qui règne sur une petite communauté de vampires. Mais après des siècles passés à jouer avec des vies, Lenah souhaite redevenir humaine. Transformée à l’âge de 16 ans par Rhode, elle veut vivre la vie qui lui a été enlevée. Celui-ci va donc l’aider à accomplir le rituel lui permettant d’abandonner sa nature vampirique.

C’est ainsi que Lenah va commencer à vivre une nouvelle vie en intégrant l’internat de Wickham, essayant de se faire de nouveaux amis. Elle y fait également la connaissance du très beau Justin. Mais la communauté de vampires sur laquelle elle régnait ne va sans doute pas tarder à réagir en voyant que leur reine ne revient pas…

Je dois dire tout de suite que la première partie du livre m’a moyennement plu. Le personnage de Lenah n’a pas d’emblée reçu m’a sympathie ; j’ai eu du mal à comprendre ses motivations – redevenir adolescente après 500 ans, quelle idée ! – son caractère et sa façon de se comporter. Quant à Justin, il ne m’a fait aucun effet. Vous comprendrez vite qu’il est très beau, cela n’en fait pas pour autant quelqu’un d’intéressant.

C’est lorsque j’ai tourné la page « Deuxième partie » que mon intérêt à été éveillé. Sans vous révéler l’intrigue, laissez moi juste vous dire qu’à partir de ce moment, il y a enfin de l’action ! J’ai donc dévoré cette seconde partie qui apporte son lot de surprise et qui a réussi à me réconcilier avec les personnages. J’ai maintenant hâte de voir comment cela évolue dans le prochain tome Stolen Nights à paraître en juin 2011.

Ce livre sort en français le 6 avril 2011 aux éditions Albin Michel dans la collection Wiz ! Il s’intitulera Humaine.

St. Martin’s Griffin, août 2010

En juin chez DARKISS

Pas moins de quatre nouveautés dans la collection Darkiss des éditions Harlequin sont prévues pour le 1er juin.

Je vous ai déjà parlé de La princesse maudite (The Iron King en VO) de Julie Kagawa (tome 1 de la série Les royaumes invisibles.

Julie Kagawa - La princesse maudite

Mais il y aura aussi :

  • La rose et l’ombre (My soul to steal en VO) de Rachel Vincent (tome 4 de la série Les voleurs d’âmes)
  • Les secrets d’une blogueuse amoureuse d’Allison van Diepen
  • Noire magie de Laura Anne Gilman

Un beau programme qui s’annonce, n’est-ce pas ? :)

Fabrice Colin – Les étranges sœurs Wilcox, tome 3 : Les masques de sang

Les masques de sang - Fabrice ColinAttention risque de spoilers sur les deux premiers tomes.

A nouveau réunies, les sœurs Wilcox se lancent à la recherche du dernier fragment du Venefactor, avec l’espoir de le trouver avant Dracula. Elles vont donc, avec leurs compagnons, se rendre à Venise où elle souhaitent obtenir l’aide de la guilde des Mystères. Cependant, où qu’elles se trouvent, la menace de Sekhmet plane toujours…

Ce troisième volume des aventures des sœurs Wilcox est extrêmement riche en rebondissements, c’est le moins qu’on puisse dire ! Pas une seconde de répit n’est offerte à Amber et Luna, ni à leurs camarades.

Ce troisième tome est pour moi beaucoup plus réussi que le deuxième dans lequel les deux jeunes vampires m’avaient paru moins intéressantes et un poil énervantes. C’est, bien évidement, toujours un plaisir de voyager en compagnie de Sherlock Holmes ou de Bram Stoker et de faire de nouvelles rencontres ! Fabrice Colin déborde d’imagination et on va vraiment de surprise en surprise, pour notre plus grand plaisir. Comme dans les tomes précédents, ses descriptions sont excellentes et le lecteur n’a aucun mal à imaginer le décor dans lequel évoluent les personnages. Quel bonheur de sillonner Venise, ses rues étroites et ses canaux !

Depuis que j’ai refermé le libre, je trépigne, je tire des plans sur la comète, bref, j’ai vraiment hâte de lire la suite qui nous promet une fois encore un beau voyage et de belles émotions !

Gallimard jeunesse, février 2011

OGAWA Yoko – La marche de Mina

La marche de MinaAprès le décès de son père et alors que sa mère part à Tokyo pour améliorer ses compétences professionnelles, la petite Tomoko est confiée à son oncle et sa tante qui habitent une splendide demeure à Ashiya. Dans cette maison atypique, où un hippopotame nain vit dans le jardin, Tomoko va très vite se lier d’amitié avec sa jeune cousine Mina et découvrir un monde singulièrement différent.

Yoko Ogawa trouve une nouvelle fois le ton juste pour nous narrer l’histoire de Tomoko, jeune collégienne des années soixante-dix. Le rythme du récit est lent, à l’instar de la vie dans cette maison, mais chaque évènement revêt une importance considérable qu’il s’agisse de la visite de son cousin pendant les vacances scolaires, des Jeux Olympiques de Munich ou tout simplement la distribution de Fressy (boisson fabriquée dans l’usine de son oncle) du mercredi ou l’emprunt de livres à la bibliothèque.

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce roman qui se démarque un peu des autres romans que j’ai lu de l’auteure par un côté moins oppressant. On y retrouve tout de même des éléments du domaine de l’étrange et des thèmes chers à Yoko Ogawa comme le fait de collectionner des objets incongrus. Une lecture vraiment plaisante !

Babel, février 2011

L.J. Smith – Journal de Stefan

Journal de StefanL’action se situe en 1864 à Mystic Falls et raconte comment les frères Salvatore ont rencontré Katherine Pierce et comment ils ont été transformés en vampires.

C’est après avoir dévoré la série TV Vampire Diaries que j’ai ouvert le Journal de Stefan et j’ai été très contente de retrouver les frères Salvatore et Ms Pierce, de lire leur rencontre et d’essayer de comprendre la personnalité de Katherine, personnage ô combien énigmatique. Bien entendu, pour qui a lu les autres livres et regardé la série, il n’y a pas grand chose de nouveau à apprendre mais le livre est très bien pour remettre en place la chronologie des évènements ainsi que pour son ambiance.

Je dois même avouer que je lui trouve beaucoup plus de charme qu’à la suite de Journal d’un vampire qui à mon goût commençait à verser dans le n’importe quoi à partir du troisième tome. Le fait que Ian Somerhalder incarne à la perfection Damon Slavatore n’est peut-être pas étranger au fait que je me sois replongée dans ces aventures, mais ceci est une autre histoire ! ;)

Pour ma part, j’attends la suite avec impatience pour pouvoir recoller ensemble tous les morceaux de l’histoire ! Le deuxième tome du Journal de Stefan est prévu pour le mois de mai 2011.

Hachette, Black Moon, mars 2011

Maria V. Snyder – Inside Out, Enfermée

Inside Out - Maria V. SnyderTrella vit dans un monde qui ressemble à un cube. Elle a grandit dans les niveaux inférieurs et travaille maintenant comme gratteuse, de ce fait, elle connaît tous les conduits d’aération comme sa poche, d’où son surnom, la Reine des tuyaux.

Lorsque son meilleur (et seul) ami, lui présente un prophète qui prétend savoir comment trouver la porte vers le monde extérieur, Trella ne veut pas y croire. D’autant que ceux qui se rebellent contre le système en vigueur risquent de finir recyclés. Est-elle prête à prendre ce risque pour quelque chose auquel elle ne croit pas ?

C’est avec un avis mitigé que j’ai refermé ce roman. Le caractère de l’héroïne m’a beaucoup plu, elle n’est ni naïve ni bornée, elle réfléchit avant d’agir, et sait se montrer astucieuse. Malgré cela, je n’ai pas vraiment été convaincue par le scénario et j’ai trouvé que l’histoire manquait globalement un peu de piquant.

Peut-être ai-je aussi été déçue par le fait que le présent ouvrage semble destiné à un public plus jeune que la série Poison Study de la même auteure, parue également aux éditions Harlequin dans la collection Darkiss ?

La fin ouvre néanmoins la porte sur de nombreuses questions auxquelles j’aimerais tout de même avoir les réponses. Le second tome est déjà sorti en VO sous le titre Outside In. La sortie française est prévue pour fin 2011.

Harlequin, Darkiss, mars 2011