Archive pour mars 2011

Kiersten White – Paranormalcy

Paranormalcy - Kiersten WhiteEvie est une adolescente ayant le pouvoir de voir la voir la vraie nature des créatures paranormales. C’est pourquoi depuis l’âge de huit ans, elle a été adoptée par l’agence internationale de confinement des êtres paranormaux, une agence qui s’occupe de répertorier toutes les créatures surnaturelles du monde, voire d’en engager certaines dont les capacités pourraient être utiles à l’agence.

Mais bien qu’Evie n’ait pas à se plaindre de son quotidien, elle rêve pourtant de pouvoir aller à l’école, rencontrer des gens de son âge et être invité au bal de promo ! L’arrivée d’une créature dont on ignore la nature mais qui s’avère être un jeune garçon plutôt séduisant lui donne encore plus envie de pouvoir vivre une vie normale, d’autant que ce dernier à des révélations à lui faire sur l’agence qui l’emploie…

L’héroïne est drôle et attachante et son pouvoir est intrigant puisqu’elle est l’unique personne à pouvoir faire cela ; j’ai aimé le contraste entre son quotidien et son désir de vivre une adolescence normal qu’elle ne connaît qu’à travers sa série télé préférée. Le problème, en ce qui me concerne – et attention il s’agit d’une opinion toute personnelle – ce sont les faes. Je déteste ces créatures et à chaque fois que je lis un roman où ils ont un rôle à jouer je peste contre leur nature et le fait qu’on ne puisse pas leur faire confiance. Cela n’a pas raté cette fois encore et même s’il s’agit d’un élément indispensable dans l’intrigue, j’ai eu du mal à apprécier le personnage de Reth. Néanmoins, comme je suis une petite curieuse, je sais d’ores et déjà que je ne pourrai pas m’empêcher de lire la suite pour savoir ce que devient Evie !

Harper Teen, août 2010

Adalana vs. séisme

Juste un petit message pour vous dire que tout va bien.

Je reviens vous parler de lecture quand je serai remise de mes émotions.

Des bises.

Adalana

Adalana vs. Zombies

Deux ouvrages indispensables si vous voulez être prêt en cas d’attaque de zombies.

Max Brooks – Guide de survie en territoire zombie

Le livre se présente sous la forme d’un guide pratique où on trouvera toutes les informations pour se préparer aux attaques de zombies : l’équipement, les endroits les plus sûrs, mais aussi la connaissance de l’ennemi ! Tout y est !

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, et je me sens fin prête à résister à une attaque de zombies. Si, si. Bon, ok, il me reste à me procurer l’équipement et faire mes provisions, m’entraîner, parce que pour l’instant je ne me sens pas assez forte pour un combat au corps à corps et puis déménager aussi parce qu’au rez-de-chaussée je risque d’être une cible trop facile. Mis à part ces petits détails, me voilà incollable sur les zombies !

En tout cas, ce livre est une réussite et devrait être lu par tous les fans du genre. C’est tellement bien fait qu’au cours de ma lecture je n’ai pas pu m’empêcher de me dire « Ah oui, il a raison, je vais plutôt choisir cette arme-là » ou alors « Ah zut, je n’avais pas pensé aux coupures d’électricité, il faut que j’aille acheter une lampe de poche » !

Un ouvrage absolument indispensable si vous ne voulez pas être pris au dépourvu.

Livre de poche, novembre 2010

Max Brooks – World War Z

World War ZLe deuxième livre est un recueil de témoignages, ramassés tout autour du globe auprès des survivants de la grande guerre contre les zombies.

Rassurez-vous il ne s’agit pas uniquement de récits de combats entre humains et zombies, les aspects géopolitique et sociaux y sont importants. Une fois de plus, le livre est très bien fait. Les témoignages ont l’air plus vrais que nature, certains font d’ailleurs froid dans le dos et on se surprend presque à y croire.

Mon seul reproche sur ce roman est que malgré sa construction intéressante, il devient à la longue un peu répétitif car les témoignages recueillis sont nombreux mais en tout cas, Max Brooks maîtrise son sujet !

Livre de poche, novembre 2010

Je vous conseille vraiment ces deux livres si vous êtes fan de tout ce qui touche aux zombies et que vous aimez le second degré !

Licia Troisi – Nihal de la Terre du Vent

Nihal de la Terre du Vent - Licia TroisiLe Tyran n’aura de cesse de semer la terreur sur l’ensemble du Monde Émergé que lorsqu’il aura asservi toutes les terres qui le composent.

Nihal habite sur la Terre du Vent en compagnie de son père, un célèbre armurier. Elle n’a jamais connu sa mère dont elle a hérité les cheveux bleus et les oreilles pointues qui la différencie de tous les autres habitants du Monde Émergé. Son passe-temps favori consiste à jouer à la guerre avec les garçons du village. Malheureusement, il arrive un moment où la guerre n’est plus un jeu et où le Tyran est aux portes de la Terre du Vent…

Le personnage de Nihal est assez complexe ; dans le fond je me suis attachée à elle mais il y a beaucoup de moment où je l’ai trouvé vraiment idiote ! Ceci dit, c’est ce qui en fait un personnage intéressant, qui est loin d’être parfait et qui se cherche. Elle est fière, impulsive et disons-le, énervante ! Son parcours est semé d’embuches et ses décisions l’entraînent sur une voie difficile à suivre. J’ai beaucoup apprécié également le personnage de Sennar, magicien et ami de la jeune fille dont le tempérament est son exact opposé et bien qu’il soit moins présent dans la deuxième partie du livre, j’espère qu’il reviendra sur le devant de la scène dans la suite de l’histoire.

Le premier tome de ces Chroniques du Monde Émergé est un bon livre d’aventure jeunesse dans un univers fantasy intéressant, je ne manquerai pas de lire la suite en particulier à cause de la personnalité de l’héroïne.

Pocket jeunesse, septembre 2008 (Sortie poche janvier 2011)

Ally Condie – Matched

Ally Condie - MatchedCassia vit dans une société qui fait pour elle tous les meilleurs choix, y compris son « Promis », celui avec qui elle partagera sa vie. C’est lors d’un grand banquet que chaque jeune fille découvre qui sera son compagnon. Pour Cassia, les choses n’auraient pas pu mieux se passer puisque c’est avec son ami d’enfance qu’elle va fonder un foyer. Tout était parfait jusqu’à ce que, par curiosité, elle insère la disquette contenant les informations sur son Promis et découvre le visage d’un autre…

Dès le début, j’ai été très intriguée par cette société à l’apparence parfaite dans laquelle personne n’est vraiment libre de faire quoi que ce soit. On vous dit qui épouser, quel travail vous allez faire, combien d’enfants vous aurez, tout en sachant que votre décès sera programmé le jour de votre quatre-vingtième anniversaire. Pourtant, après cet incident, Cassia se rend compte que tout ce en quoi elle croyait n’est peut-être pas si idéal que ça, et elle va essayer d’en savoir plus sur Ky Markham dont le visage n’aurait jamais dû apparaître sur son écran, au risque d’enfreindre à son tour quelques règles…

Je dois dire que je ne me suis pas ennuyée du tout au cours de cette lecture bien qu’il n’y ait pas toujours énormément d’action, c’est plutôt petit à petit que vous sentez combien cette société est pesante et que vous commencer à douter de toute l’organisation avec l’héroïne. Héroïne que j’ai beaucoup apprécié d’ailleurs car elle se pose des questions, mais elle n’agit pas de façon impulsive pour autant, elle essaye de faire ce qui est pour le mieux pour tout le monde et se retrouve dans une position où elle va devoir choisir, ce que la société refuse justement à tous.

Quant à la fin du livre, je ne l’avais pas imaginé comme ça et du coup toute l’intrigue est relancée pour le prochain tome ! Dire qu’il faudra attendre novembre 2011…

En français, Promise, sortira le 7 avril aux éditions Gallimard jeunesse.

Puffin, décembre 2010

David Peace – Tokyo année zéro

Tokyo Année ZéroLe 15 août 1946, deux corps atrocement mutilés sont retrouvés dans le parc de Shiba à Tokyo. L’inspecteur Minami et son équipe sont chargés d’enquêter sur le second corps dont il ne reste plus que des os. Bien que les deux meurtres ne semblent pas avoir été perpétrés par la même personne, l’inspecteur Minami semble pressé de démontrer que le coupable n’est qu’une seule et même personne.

Plusieurs facteurs font que l’ambiance du roman est extrêmement pesante. Premièrement, l’action se situe au sortir de la seconde guerre mondiale, Tokyo a été amplement bombardée et c’est donc dans une ville dévastée que nous suivons les pas de l’inspecteur Minami. De plus, l’action se situe en plein mois d’août dans une chaleur humide avoisinant les 35° et David Peace nous le fait très bien ressentir à travers ses descriptions, tout comme le manque d’hygiène et la pauvreté de ceux ayant réussi à survivre.

Le style pourrait ne pas plaire mais je l’ai trouvé efficace ; l’utilisation de répétitions accentue le malaise du lecteur qui ne pourra cependant pas s’empêcher de tourner les pages jusqu’à ce que sa curiosité soit satisfaite tant  le récit parfaitement orchestré.

A noter, David Peace s’est inspiré d’un fait réel pour construire son récit, autant vous dire que cela fait encore plus froid dans le dos.

Je suis impatiente de lire le deuxième tome de cette trilogie : Tokyo, ville occupée.

Rivages, septembre 2010

Irvine Welsh – Glu

Irvine Welsh - GluJ’ai découvert Irvine Welsh dans les années 90 avec le fabuleux Trainspotting, porté à l’écran par Danny Boyle avec Ewan McGregor dans le rôle principal. Le présent ouvrage, Glu, m’y a fortement fait penser, peut-être un peu trop…

C’est l’histoire d’une amitié entre quatre jeunes garçons issus de la banlieue de Leith. Leur quotidien est fait de bagarres et de sorties au pub mais leur objectif profond est sans aucun doute de trouver leur vraie place dans une société qui les rejette. On suit le parcours des personnages pendant une quarantaine d’années en observant l’évolution des modes et du contexte socioéconomique et en espérant une issue meilleure.

Glu est un livre que j’ai pris plaisir à lire, parce que j’aime bien le regard que l’auteur porte sur l’évolution de ses personnages au fil des années, parce que j’ai aimé croiser les personnages de Trainspotting, et enfin parce que les sujets abordés ne sont pas dénués d’intérêt mais je lui reproche en revanche son manque d’originalité. Bien que ce roman s’étale sur un laps de temps plus grand, j’ai eu l’impression de relire la même chose en moins percutant. Pas une déception mais pas une surprise non plus.

Points, novembre 2010

« The Iron King » en français !

Prochainement aux éditions Harlequin dans la collection Darkiss, la version française de The Iron King de par Julie Kagawa. Le premier tome de la série Les Royaumes invisibles s’intitulera La princesse maudite.

Voici la superbe couverture :

Julie Kagawa - La princesse maudite

Vous pouvez voir mon avis sur ce premier tome ici : Julie Kagawa – The Iron King

EDIT : Sortie du premier tome en juin. Merci Lily d’avoir cherché l’info ! :)

John Flanagan – L’apprenti d’Araluen, tome 1 : L’ordre des rôdeurs

L'apprenti d'AraluenAu début du mois dernier, je vous ai parlé de l’excellente initiative des éditions Hachette, de mettre ce livre à disposition gratuitement sur internet sous forme de feuilleton. J’en ai donc profité pour découvrir la série de John Flanagan dont le sixième tome vient de sortir. Mais pour l’heure, parlons du premier volume : L’ordre des rôdeurs.

C’est aujourd’hui que Will, ainsi que les autres orphelins de son âge, va être choisi pour suivre la formation la plus indiquée pour lui et qui lui assurera un rôle au château. Son souhait est de devenir chevalier, comme son père mort en héros, pour cela il devra être choisi par Messire Rodney pour suivre une formation de guerrier. Son désir ne va malheureusement pas se réaliser et c’est auprès d’Halt le rôdeur qu’il va devoir faire son apprentissage.

Bien qu’il n’ait pas rejoint le rôdeur de gaité de cœur, son apprentissage va se révéler intéressant et lui permettre de vivre des aventures inattendues qui lui permettront de prendre confiance en lui.

Le récit est bien écrit et rythmé et les personnages sont attachants. A mon avis, c’est un très bon livre d’aventure qui devrait passionner les jeunes lecteurs à partir de 10 ans.

Le livre est disponible gratuitement en intégralité jusqu’au 10 mars, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Lecture Academy pour le lire !

Hachette jeunesse, février 2007

A paraître en avril 2011

Petit tour d’horizon des sorties du mois d’avril.

Daniel Glattauer – La septième vague

Daniel Galttauer - La spetième vagueLeo, de retour des États-Unis, la correspondance entre Emmi et lui reprend, d’abord timide après de longs mois de silence, puis tout s’enchaîne.
Mais voici qu’Emmi souhaite en finir pour de bon et mettre un terme à cette relation épistolaire. Pour cela, elle veut rencontrer Leo, une fois au moins…
La rencontre a lieu – conformément à la forme consacrée du roman épistolaire – sans public. Le lecteur n’aura droit qu’au compte-rendu…
La relation virtuelle survivra-t-elle au test de la réalité ? Com-ment maintenir la tension, si les deux personnages ne peuvent plus se cacher derrière les mots, mais se retrouvent face à face ? C’est là tout le charme, pétillant et captivant, de cette romance virtuelle et virtuose.

Grasset, 6 avril 2011

Rebecca Maizel – Humaine

Rebecca Maizel - HumaineLenah n’est plus la vampire cruelle et sanguinaire qu’elle fut pendant plus de cinq cents ans. Aujourd’hui son vœu le plus cher vient de se réaliser. Elle est redevenue humaine, grâce à un rituel pratiqué par Rhode, son âme-sœur depuis des siècles. Mais comment vivre dans la peau d’une jeune fille de 16 ans quand on a presque tout oublié de l’amour et de l’amitié ? De plus, même sous l’apparence d’une lycéenne ordinaire, Lenah doit rester sur ses gardes : le clan de vampires sur lequel elle a autrefois régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine…

Albin Michel, Wiz, 6 avril 2011

Lauren Oliver – Le dernier jour de ma vie

Lauren Oliver - Le dernier jour de ma vieEt s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Comment vous habilleriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour sauver votre vie ? Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une côte de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt sept chances. Sept jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Sept occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?

Voir mon avis ici : Lauren Oliver – Before I fall

Hachette, Black Moon, 6 avril 2011

Alexandra Adornetto – Halo, l’amour interdit

Alexandra Adornetto - Halo l'amour interditTrois frère et sœurs débarquent un jour dans la petite ville de Tallow Beach. Personne n’a jamais rencontré d’êtres aussi parfaits. Il y a pourtant une explication : Gabriel, Ivy et Beth sont des anges, qui ont pour mission de sauver le monde. Pour cela, ils doivent s’intégrer aux humains, et donc cacher leurs pouvoirs divins, leurs ailes et le halo qui les entoure en permanence. Il leur est également interdit de s’attacher aux humains. Mais lorsque Beth, la plus jeune sœur, rencontre le beau Xavier et découvre le jeu de la séduction, sa volonté faiblit : elle est près de succomber, quitte à mettre sa vie en danger et leur mission en péril…

Pocket jeunesse, 7 avril 2011

Ally Condie – Promise

Ally Condie - PromiseCassia, 17 ans, vit dans une Société prétendument idéale qui dicte tout : les distractions, le travail, le lieu d’habitation, la nourriture, les vêtements, même la mort est programmée. Mais surtout, les Officiels organisent les mariages selon des critères de compatibilité idéale. Aussi, quand Cassia apprend qu’elle est promise à Xander, son meilleur ami depuis l’enfance, tout semble parfait ! Étrangement, c’est le visage d’un certain Ky qui apparaît sur le fi chier numérique consacré à son Promis, avant que l’écran ne s’obscurcisse… Une erreur, lui dit-on ? Car Ky est issu d’une classe inférieure et n’a pas le droit de se marier. Intriguée, Cassia cherche à mieux connaître ce garçon au passé mystérieux…

Gallimard jeunesse, 7 avril 2011

Francesc Miralles – Retrum

RetrumC’est l’histoire de Christian, un jeune Espagnol de 17 ans qui, en perdant son frère jumeau, a perdu le goût de vivre. La seule chose qu’il aime encore : errer dans les cimetières comme une âme en peine, de la musique classique plein les oreilles, en lisant les grands Romantiques. Jusqu’au jour où il entend un chant étrange, comme venu d’outre-tombe, un chant féminin qui le touche au plus profond de son être. Un chant… ou peut-être un rêve ? Deux mois plus tard, il la rencontre enfin. Alexia. Un seul regard et, pour la seconde fois, sa vie bascule.

Voir mon avis ici : Francesc Miralles – Retrum. Cuando estuvimos muertos

Hachette, Black Moon, 13 avril 2011

Nancy A. Collins – Vamps – Tomes 1 et 2

Vamps - Tomes 1 et 2Lilith est une jeune vampire de sang pur à qui tout sourit. Sa vie est partagée entre l’école et les sorties avec ses amis vampires. Un soir, dans une boîte de nuit, après quelques verres de sang, Lilith attaque un très beau jeune homme pour boire son sang. Son père est extrêmement fâché et lui interdit de recommencer. Mais Lilith et sa bande d’amis tentent de nouveau de s’en prendre à un jeune homme croisé dans un parc. Sauf que, cette fois, il s’agit d’un chasseur de vampires…

Pocket jeunesse, 21 avril 2011

Nick Sagan – Idlewild

Nick Sagan - IdlewildHaloween a 18 ans, un manoir gothique et une foule de pouvoirs à sa disposition. Tout du moins dans la réalité virtuelle au sein de laquelle il passe son adolescence. Car, dans un siècle, l’école n’aura plus grand-chose à voir avec ce que nous en connaissons. Un cours sur la Seconde Guerre mondiale ? Pourquoi ne pas aller assister à l’attaque de Pearl Harbour depuis un porte-avion américain ? Après tout, on ne risque rien… C’est ce que croyait Halloween, jusqu’au jour où un prétendu bug dans la machine manque de le tuer. Qui ? Pourquoi ? Le compte à rebours a déjà commencé…

J’ai lu, avril 2011

Et aussi la sortie en poche de :