Arto Paasilinna – Les dix femmes de l’industriel Rauno Rämekorpi

Les dix femmes de l'industriel Rauno RämekorpiRauno Rämekorpi, un riche industriel finlandais, fête ses soixante ans. Les invités affluent les bras chargés de fleurs et de cadeaux. Mais Mme Rämekorpi est allergique au pollen et Rauno se voit prié, le dernier convive parti, de convoyer les fleurs à la décharge. En chemin, notre héros a une bien meilleure idée : il offrira les bouquets à ses nombreuses maîtresses. Commence alors une tournée qui va mener notre fringant sexagénaire d’un lit à un autre dans un déluge de champagne et de bonne chère. En attendant que ce don Juan prenne, quelques mois plus tard, à ses risques et périls, les habits du Père Noël…

J’ai découvert Arto Paasilinna il y a quelques années avec Petits suicides entre amis et je suis depuis devenu une lectrice assez fidèle de ses romans.

Avec Les dix femmes de l’industriel Rauno Rämekorpi, je n’ai pas été déçue, j’ai retrouvé l’humour (noir) qui m’avait fait accrocher au roman précité. Le personnage principal est une sorte de anti-héros que l’on se met rapidement à détester pour notre plus grand plaisir ! Car finalement, ce sont les 10 femmes de Rauno Rämekorpi qui sont les vraies héroïnes de ce roman !

Le style d’Arto Paasilinna est toujours aussi agréable à lire et même si les thèmes abordés dans son œuvre finissent par être répétitifs, on passe un très bon moment, d’autant que la fin du roman est jubilatoire !

Pas le meilleur livre de l’auteur mais un très bon cru !

Folio, mai 2010

  1. Suis pas sûre… Je crois que ça me tente pas malgré ton avis positif

    • Je peux comprendre que le résumé ne te dise rien. Peut-être un autre livre de l’auteur ?

  2. Oui lequel as tu préféré ?

  3. J’ai lu quelques livres de l’auteur mais je pense que mon préféré reste « La douce empoisonneuse »… je ne sais pas si je lirai celui-ci, par contre!

    • Ah ! La douce empoisonneuse je ne l’ai pas lu justement ! Il faut que je rattrape cette erreur ;)

  4. Encore des fesses !!! Je reviens de chez Touloulou, elle aussi.
    Je crois que je vais retenir cette image de ton billet. Suis KO de ma journée, vais me coucher… (((avec le postérieur du Père Noël)))

  5. ahah je n’avais jamais vu le commentaire de Syl au dessus !
    J’ai prisonniers du paradis dans ma PAL, tu l’as lu ? Il va falloir que je le lise pour découvrir cet auteur ! Sinon, je note petits suicides entre amis vu le bien que tu en dis.

    • Je n’ai pas lu Prisonniers du paradis mais Petits suicides… m’avait beaucoup fait rire !

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :