YOSHIMURA Akira – Le convoi de l’eau

Le convoi de l'eauUne équipe de travailleurs est envoyée en haute montagne pour construire un barrage. Près de l’endroit où doivent avoir lieu les travaux se trouve un petit hameau condamné à être submergé une fois le barrage achevé. Au sein de cette équipe se trouve un homme au passé mystérieux dont le destin sera à jamais lié à ce village…

J’ai retrouvé, un peu, dans ce roman, le coté dérangeant découvert dans La jeune fille suppliciée sur une étagère, à la fois à travers le souvenir que l’homme transporte avec lui mais aussi dans l’évènement terrible qui se passe au hameau en parallèle du travail des ouvriers. C’est ce qui m’attire le plus dans l’œuvre de Yoshimura, sa capacité à créer le malaise chez le lecteur en décrivant les choses avec une extrême froideur.

Malgré cela, le récit ne m’a pas emballée plus que ça et n’a pas exercé sur moi la même fascination que La jeune fille suppliciée sur une étagère. Je ne regrette pas de l’avoir lu mais il ne restera pas non plus dans les annales.

Babel, mai 2011

Publicités
  1. Je le vois souvent en librairie en ce moment et je me suis souvent interrogée sur ce roman. Mais comme il n’est pas exceptionnel visiblement, je pense à tous les livres qui s’accumulent dans mon salon et je me dis que je n’ai pas besoin de celui-ci ! ;o)

  2. La couverture est très belle.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :