Fabrice Colin – Comme des fantômes : Histoires sauvées du feu

Fabrice Colin - Comme des fantômesComme des fantômes n’est pas un banal recueil de nouvelles compilées à titre posthume, c’est une véritable biographie de Fabrice Colin, auteur totalement inconnu jusqu’à son décès le 14 juin 2005 à l’âge de 33 ans suite à un incendie provoqué – volontairement ou non ? nul ne le saura jamais – par une cigarette mal éteinte.

Sont donc rassemblés les quelques textes de l’auteur qui ne sont pas partis en fumée ainsi que les témoignages d’illustres auteurs qu’il prétend avoir côtoyé et qui nous éclairent grandement sur la gravité de la pathologie de monsieur Colin.

Quoi qu’il en soit, je ne suis pas là pour juger l’homme mais bien l’œuvre qu’il a laissé derrière lui et force est de constater que ces nouvelles dissimulent quelque talent.

J’ai particulièrement aimé la première nouvelle dans laquelle on demande à l’auteur de laisser tomber la fantasy pour écrire quelque chose de plus consensuel – de la vraie littérature pourrait-on dire. Je ne vous dévoile pas l’issue de cette histoire mais on est en droit de s’interroger sur la part d’autobiographie contenue dans cette nouvelle.

La suite du recueil tend plutôt vers la fantasy et le fantastique. J’ai apprécié l’audace avec laquelle il ose aborder la question de l’orientation sexuelle de Peter Pan, les soirées avec Dionysos au comptoir de l’Olympus… On y retrouve également des références à Jules Verne, J.R.R Tolkien, Lewis Carroll ainsi qu’un pastiche d’Elric des Dragons – personnage créé par Michael Moorcock – tellement réussi qu’on aurait même pu imaginer de Colin – eût-il survécu – qu’il écrivit la suite de cette formidable saga.

Malgré ces qualités indéniables, il n’est pas étonnant que Fabrice Colin n’ait jamais percé dans le milieu de la littérature et n’ait pas réussi à écrire un seul roman.

J’espère tout de même avoir assez éveillé votre curiosité pour que vous vous empressiez d’aller vous procurer l’ouvrage.

Folio, mai 2011

Publicités
  1. Très déstabilisant, ce post, quand on est fan de F.Colin ! ;-)) Mais ça donne envie de lire le recueil, c’est clair.

  2. Oui, ça donne envie, mais le « à titre posthume » m’a fait frémir un instant, je l’avoue, jusqu’à ce que je lise le reste de ta présentation (très drôle d’ailleurs) !

    • C’est vrai que ça fait bizarre quand on lit la présentation pour la première fois !
      En tout cas les nouvelles sont plutôt de bonne qualité et la mise en scène originale :-)

  3. En effet tu joues bien le jeu, c’est amusant :) Je suis un peu moins enthousiaste en ce qui concerne Peter Pan, le fond ne me gêne pas, mais le langage choisi si… en tout cas je découvre avec plaisir ton blog à l’occasion !

    • Merci Lou :)

      Le langage de cette nouvelle ne m’a pas particulièrement frappée. J’espère néanmoins que tu as aimé le reste du recueil.

  4. Oui, dans l’ensemble :)

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :