Archive pour août 2011

George R. R. Martin – A Dance with Dragons

G.R.R. Martin - A Dance with DragonsCela faisait cinq ans que j’attendais la suite de cette formidable saga, cinq longues années au cours desquelles la sortie était constamment repoussée à tel point qu’on se demandait s’il finirait par voir le jour.

Je dois avouer que le début de ma lecture s’est avéré laborieux, d’une part parce qu’après autant de temps, j’avais un peu de mal à me souvenir des noms de certains personnages ou même de ce qui leur était arrivé auparavant ; d’autre part parce que, il faut bien l’avouer, il ne se passe pas grand chose durant les 200 premières pages.

Précisons que ce tome se situe en même temps que le précédent volume, A Feast for Crows, mais qu’il s’intéresse à des personnages dont on ne parlait pas dans ce dernier. De ce fait, au début, on a un peu l’impression que l’histoire n’avance pas. Et pourtant, petit à petit, l’auteur distillent quelques révélations complètement inattendues qui éveillent notre curiosité et nous donne envie de poursuivre l’aventure. A partir de là, le livre se dévore mais ce sont surtout les derniers chapitres qui m’ont tenu en haleine et donné des envies de meurtres.

J’ai détesté la fin et je veux absolument savoir la suite, vite ! J’espère que cette fois-ci, on ne va pas encore devoir attendre cinq ans pour la lire.

Bref, j’adore cette série et je n’ai pas du tout été déçue par ce nouvel opus qui offre son lot de rebondissements !

Et si vous ne connaissez pas encore la série télé, je vous la conseille vivement, elle est vraiment très réussie !

Random House, juillet 2011

Poppy Z. Brite – Contes de la fée verte

Poppy Z. Brite - Contes de la fée vertePrésentation de l’éditeur : Que se passe-t-il lorsque deux frères siamois séparés à la naissance n’ont qu’un seul souhait : redevenir un ? Quand chaque apparition d’un chanteur de rock s’accompagne d’un drame ? Quand un entrepreneur de pompes funèbres du quartier de Chinatown vous charge de surveiller un cadavre ? Et quand vous vous perdez dans Calcutta livrée aux morts-vivants ?

Bien que ce soit un de ses premiers travaux publiés (1993), Poppy Z. Brite démontrait déjà un énorme talent de narration ; impossible de quitter le livre des yeux une fois chaque histoire commencée. Je ne vais pas vous parler de chaque nouvelle séparément, disons simplement qu’elles présentent un point commun : elles nous plongent dans l’horreur la plus indescriptible, ayez le cœur bien accroché !

Je préfère de loin ses derniers romans mais je me suis replongée avec plaisir dans ces nouvelles rééditées par Folio en janvier dernier.

On signalera également une excellente préface de Dan Simmons, rien de moins !

Folio, janvier 2011

Lisa Schroeder – The day before

Lisa Schroeder - The day beforeAmber a décidé de passer cette journée seule à la plage, loin de ses proches. Juste une journée et demain la vie devra reprendre son cours.

Elle rencontre Cade, qui a l’air lui aussi de tenter de faire le vide dans ses pensées. Tous les deux ils décident de profiter du moment présent sans parler du passé ni penser à l’avenir.

A l’instar des autres livres de Lisa Schroeder dont je vous ai déjà parlé, ce livre est écrit en vers, et une fois de plus cela crée une atmosphère vraiment spéciale et agréable. On ne sait pas de prime abord ce qui arrive à Amber, même si quelques indices sont disséminées à travers des lettres qui lui sont adressées. On en sait d’ailleurs pas plus sur Cade, on savoure juste cette rencontre et on voudrait que cette journée ne s’arrête pas.

J’ai passé un excellent moment avec cette lecture, dès les premières lignes j’ai été séduite par l’histoire et les personnages et je n’ai pu faire autrement que de le lire d’une traite ! Il m’a certes moins touchée que I heart you, you haunt me, mais c’est une belle histoire.

Laissez-vous bercer par l’écriture poétique de Lisa Schroeder !

Simon Pulse, juin 2011

Voir aussi :

Meg Rosoff – Si jamais…

Meg Rosoff - Si jamaisEn sauvant son petit frère d’une chute du balcon de sa chambre, David Case se rend compte que la vie ne tient qu’à un fil et se persuade que la mort le guette à chaque coin de rue.

Pour échapper à ce destin, il se fabrique une nouvelle identité. Grâce à son nouveau prénom – Justin – des nouveaux vêtements et une nouvelle attitude, Justin pense être tranquille.

Mais quand le destin vous poursuit, il ne suffit pas de se transformer en quelqu’un d’autre pour lui échapper… si ?

Comme il m’est difficile de vous parler de ce roman… Pas parce que j’ai aimé ni parce que j’ai détesté mais parce que je suis vraiment entre les deux, il y a des points positifs et en même temps des choses qui m’ont gênée.

D’un côté, je l’ai trouvé original, tout d’abord à cause du sujet mais aussi du fait que je ne m’attendais pas le moins du monde à voir l’histoire se développer ainsi. Il pose des questions intéressantes et ne manque pas de nous faire réfléchir.

Malgré ces points positifs, j’ai trouvé l’ensemble un peu confus et le lecteur manque d’un certain nombre de repère. Les réactions des adultes m’ont également semblé peu crédibles.

A mon avis, il n’est pas inintéressant mais manque d’un petit quelque chose pour en faire une lecture à recommander.

Ceci étant dit, je me rappelle qu’après ma lecture de Maintenant, c’est ma vie, j’avais également un avis mitigé et que je n’étais pas certaine non plus de devoir le conseiller.

Mon unique conseil sera donc de vous faire votre propre avis si l’auteure ou le sujet vous attire.

Le livre de poche jeunesse, juin 2011

John Boyne – Le garçon en pyjama rayé

Le garçon en pyjama rayéNous sommes à Berlin en 1942. Bruno, un garçon de 9 ans découvre en rentrant chez lui après l’école que toute la famille s’apprête à déménager suite à la promotion que son père vient d’obtenir. Le jeune Bruno n’a pourtant aucune envie de quitter ses meilleurs amis et sa splendide demeure pour aller vivre à Hoche-Vite…

Dès son arrivée, il trouve l’endroit sale, petit et ennuyeux ; il n’y a aucun enfant de son âge avec qui jouer alors que derrière la barrière qu’il aperçoit depuis la fenêtre de sa chambre il y a tous ces gens en pyjama rayé et parmi lesquels il y a sans doute des enfants de son âge avec qui il pourrait s’amuser.

Il ne comprend pas pourquoi il doit rester enfermé à la maison avec sa détestable grande-sœur et les militaires aux ordres de son père. Au bout de plusieurs jours, il décide de partir en exploration ; c’est ainsi qu’il va rencontrer Shmuel…

Si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille de lire ce roman au plus vite. J’ai été énormément touchée par l’innocence de ce gentil petit garçon qui, bien que son père soit militaire, n’a pas du tout conscience du drame qui se joue autour de lui. Je n’ai pas grand chose à dire de plus, je préfère vous laissez découvrir le reste pas vous même.

Un roman poignant à lire absolument !

Folio junior, août 2007

Voir aussi : Le billet de Calypso qui m’a fait instantanément acheter le livre.

INOUE Yasushi – Kōsaku

KōsakuPrésentation de l’éditeur : Dans le village isolé où il est élevé par la vieille Onui, la maîtresse de son arrière-grand-père, le jeune Kōsaku grandit. Sous forme de courtes scènes, enchâssées dans le récit comme autant de joyaux, voici tout le Japon traditionnel du début du siècle qui revit devant nous : ses fêtes paysannes, ses coutumes méconnues, telles que les voit et les vit un enfant au seuil de l’adolescence.

À travers l’histoire de Kōsaku – la sienne en fait –, si particulière et qu’il sait pourtant rendre universelle, Yasushi Inoue nous raconte notre entrée à tous dans la vie adulte, avec ses joies, ses peines, ses surprises, ses déceptions, ses larmes et ses rires…

Mon avis : Ce livre fait suite à Shirobamba, que je n’ai pas lu, j’ai donc eu un peu de mal à comprendre pourquoi Kōsaku était venu vivre avec cette grand-mère et certains autres évènements. Ce petit souci mis à part, j’ai plutôt apprécié cette lecture. Ce roman témoigne cependant assez bien, à mon avis, de ce que pouvait être la vie au Japon à cette époque et permet aussi par certains aspects de comprendre le Japon actuel.

Je pense tout de même qu’il est préférable de lire avant Shirobamba afin de connaître tous les personnages qui interviennent ici.

Folio, juin 2011

Joyce Carol Oates – Nous étions les Mulvaney

Joyce Carol Oates - Nous étions les MulvaneyLa famille Mulvaney est une famille heureuse et paisible jusqu’à une nuit de 1976 lorsque Marianne Mulvaney, jeune fille de 16 ans, est victime d’un évènement terrible dont la honte rejaillira sur toute la famille.

Car à Mont-Ephraim, petite ville de l’Etat de New York, tout le monde se connaît, et tout le monde semble même être au courant de l’affaire avant les proches de la jeune fille. Cette dernière, d’ailleurs, ne souhaite pas en parler car ses souvenirs sont confus et elle ne voudrait pas avoir mal interprété quoi que ce soit.

Pourtant, on sent rapidement le regard des autres changer, et tous les membres de la famille Mulvaney en sont touchés bien que chacun réagisse différemment.

C’est un récit poignant que nous livre encore une fois Joyce Carol Oates mais en même temps je l’ai trouvé moins violent. Pas dans le fond car la lente descente aux enfers de cette famille est vraiment tragique mais plutôt dans la forme, le ton est moins agressif et moins provocateur, on n’est pas au cœur de l’action – sans doute parce que la narration est en grande partie faite pas le plus jeune frère Mulvaney qui a 11 ans au moment des faits – mais n’en donne pas moins froid dans le dos.

En tout cas, si vous ne connaissez pas cet auteure je vous invite à vous procurez un de ces ouvrages rapidement, au moins pour savoir à quoi vous en tenir. Pour ma part, je suis rarement déçue !

Le livre de poche, mars 2011

LEE Eun – Les rats de musée

La mort de JiLee Eun - Les rats de musée Man-kyu, la disparition du peintre Yun Hou et maintenant le suicide du directeur Pak Kilyong, cela commence à faire beaucoup d’incidents inexplicables pour le musée d’art contemporain coréen Jeongno. C’est en tout cas ce que pense le jeune artiste Kim Yun-ki dont l’exposition doit bientôt commencer, d’autant qu’il est le dernier à avoir vu le directeur Pak vivant. Avec l’aide de son amie Yang Nuri, conservatrice stagiaire au musée, il va mener son enquête parallèlement à celle de la police…

Ce qui m’a attirée dans ce roman, c’est le fait que l’intrigue se déroule dans le milieu de l’art, et sur ce point je n’ai pas été déçue. Le fait que la clé de l’énigme puisse se trouver dans les peintures elles-mêmes n’a pas manqué de m’intriguer. C’est donc avec un certain plaisir que j’ai fait cette lecture ; malheureusement, le dénouement ne m’a pas vraiment surprise, on soupçonne assez rapidement la vérité.

Bilan mitigé donc sur ce roman ; une bonne idée de départ et une atmosphère intéressante mais un certain manque d’originalité lors de la révélation finale.

Philippe Picquier, juin 2011

Challenge « Vie de Château » – Part II

Après ma lecture de la biographie de Marie-Antoinette écrite par Stefan Zweig dans le cadre du challenge Vie de Château (organisé, je le rappelle, par Cécile, Mlle Pointillés et Pimpi), je n’avais pas du tout envie de quitter Versailles. J’ai cependant complètement changé de style en optant pour… un manga !

Il s’agit de La Rose de Versailles de Riyoko Ikeda paru pour la première fois en 1972. Pour la petite histoire, dans une interview qui figure dans un des volumes, l’auteure explique qu’elle a eu l’idée d’écrire ce manga après avoir lu la biographie de Marie-Antoinette de Stefan Zweig ! Ça ne pouvait donc pas mieux tomber pour moi !

IKEDA Riyoko – La Rose de Versailles

La première chose qui a motivé ma lecture de ベルサイユのばら (Versailles no Bara) c’est tout simplement mon souvenir de la série animée qui a bercé mon enfance : Lady Oscar !

Trois personnages sont au centre de cette histoire : Oscar François de Jarjayes, capitaine de la Garde Royale, Hans Axel de Fersen, un noble suédois et Marie-Antoinette d’Autriche, Reine de France. C’est bien entendu à la cour de Versailles que les destins de ces trois personnages vont se trouver mêlés.

Revenons tout d’abord sur Oscar (je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter les deux autres personnages sus-cités !). Oscar est la sixième fille du général Rainier de Jarjayes ; à sa naissance, ce dernier, dépité de n’avoir pu engendrer un mâle, décide de l’élever comme un homme. Elle passe donc son enfance à apprendre l’art du combat et devient à 14 ans capitaine de la garde royale, au moment même où Marie-Antoinette arrive en France pour épouser Louis XVI. A ses côtés, on trouve André Grandier, son meilleur ami et son confident, toujours prêt à défendre celle dont il est secrètement amoureux.

On retrouve bien évidemment la plupart des personnages qui ont joué un rôle dans cette période historique. Complots, intrigues amoureuses et combats sont donc au rendez-vous et font la richesse du scénario. J’ai aimé le caractère d’Oscar, j’ai aimé le fait qu’elle flirte avec les dames de la cour et qu’elle joue sur son ambiguïté homme/femme, et j’ai aimé le fait qu’elle tombe amoureuse (et je ne vous dis pas de qui, à vous d’aller voir !).

En bref, j’ai adoré lire ce manga dont j’ai dévoré les deux épais volumes en quelques heures ! Riyoko Ikeda a su mêler l’histoire de France et la fiction avec brio, reprenant les évènements significatifs de la vie de Marie-Antoinette en y ajoutant l’intrigue personnelle d’Oscar et ses interrogations.

Si j’avais, à l’époque, aimé regarder l’anime, je me rends compte aujourd’hui de la complexité du scénario et des questions qu’il pose et je ne l’en apprécie que plus !

Quoi qu’il en soit, que vous ayez ou non connu la série animée, n’hésitez pas à lire ce manga qui n’a pas pris une ride !

Il existe également un troisième tome composé de petites histoires mettant en scène les personnages de la série.

Kana, janvier 2011

A paraître en septembre 2011

Encore quelques titres à noter pour cette rentrée littéraire et des romans jeunesse en veux-tu en voilà !

Adam Ross – Mr. Peanut

A. Ross - Mr. PeanutDavid Pepin aime sa femme depuis treize ans. Impossible pour lui de concevoir sa vie sans elle. Alors pourquoi cette obsession lancinante sur sa mort ? Aujourd’hui, Alice n’est plus, et Pepin est aussi désemparé qu’il apparaît suspect aux yeux des deux policiers chargés de l’enquête. Le premier, Ward Hastroll, était heureux en mariage jusqu’à ce que sa femme se rende inexplicablement mais volontairement grabataire. Le second, Sam Sheppard, est très sensible au cas du mari présumé coupable, ayant lui-même essuyé quelques déconvenues judiciaires avant d’être blanchi suite à la mort brutale de son épouse. S’appuyant sur leur propre histoire conjugale, il leur devient vite clair, au cours de leur investigation, que le rôle de Pepin ne se limite pas à celui de mari inconsolable…

10×18, 1 septembre 2011

Tara Hudson – Au-delà

Tara Hudson - Au-delaVoir mon avis sur ce livre : Tara Hudson – Hereafter

La seule chose dont Amelia soit certaine, c est qu elle est morte. Elle dérive dans les profondeurs d une rivière. Sans aucun souvenir de son existence passée, elle ne fait que vivre son existence cauchemardesque de cadavre. Tout change quand son chemin croise celui de Joshua, un garçon qui est en train de se noyer. Elle réussit à le sauver grâce à un puissant effort de volonté. Amelia et Joshua deviennent de plus en plus proches au fur et à mesure qu ils découvrent les conditions troubles dans lesquelles Amelia est morte et les secrets de la rivière qui la retient captive depuis si longtemps. Alors qu ils luttent pour garder leur amour secret du monde des vivants, un être maléfique fait tout pour détruire leur nouveau bonheur. Et faire retourner Amelia dans le monde des fantômes. A tout jamais.

City, 1 septembre 2011

Aprilynne Pike -Wings

A. Pike - Wings (fr)Voir mon avis sur ce livre : Aprilynne Pike – Wings

Laurel, fascinée, fixait les pâles choses avec de grands yeux. Elles étaient terriblement belles – trop belles pour l’exprimer en mots. Laurel se tourna de nouveau vers la glace, son regard sur les pétales voltigeant à côté de sa tête. Ils ressemblaient presque à des ailes. Dans ce récit extraordinaire de magie et d’intrigue, d’amour et de danger, toutes vos certitudes sur les fées seront transformées à jamais. « Ailes marque les débuts remarquables d’Aprilynne Pike ; l’ingéniosité de la mythologie de cette histoire n’est égalée que par la féérie étonnante de son déroulement. » — Stephanie Meyer, auteure de la saga Fascination.

Pocket jeunesse, 1 septembre 2011

Julie Kagawa – La captive de l’hiver

J. Kagawa - La captive de l'hiverEntre l’Hiver et l’Été, la guerre est imminente. Désespérée, Meghan – fille fée de l’Été – voit le prince Ash – fils de la reine d’Hiver – s’enfermer dans une indifférence de glace et le croit perdu pour elle. Et pourtant, incapable de l’abandonner à son sort de captive, bravant tous les interdits de la Cour d’Hiver, voilà qu’il la délivre…

Une dangereuse transgression qui fait de lui un traitre et de Meghan une fugitive aux abois…

Harlequin, Darkiss, 1 septembre 2011

Gena Showalter – Les fiancés de l’ombre

G. Showalter - Les fiancés de l'ombreLa menace plane sur Aden. Couronné roi des vampires, il doit maintenant se choisir une reine. Pour lui, ce ne peut être que Victoria, la princesse vampire dont il est tombé fou amoureux dans ses rêves et qui lui a donné son cœur. Mais, hostiles à cet amour interdit, et furieuses qu’un humain occupe le trône, toutes les créatures de l’Autre Monde vont se dresser contre les fiancés de l’ombre…

Harlequin, Darkiss, 1 septembre 2011

Rachel Hawkins – Hex Hall, tome 2 : Le maléfice

Hex Hall 2Bien plus puissante qu’une simple sorcière, Sophie a appris qu’elle est en réalité un démon, comme son père et sa grand-mère. Pour supprimer ce maléfice, elle décide de subir le Rituel. Son père essaie de l’en dissuader et la persuade de passer l’été à Londres, à Thorne Abbey, magnifique résidence d’où il dirige le Conseil. Sophie y rencontre d’autres adolescents mi-humains mi-démons, comme elle. La présence d’Archer, détenu au Conseil, complique la situation : même s’il l’a trahie, elle l’aime toujours. Lorsqu’il la sauve de la menace de L’Occhio di Dio, la secte qui poursuit les siens depuis des siècles, Sophie est déchirée entre la loyauté envers son père et le Conseil et son amour pour Archer, leur ennemi absolu…

Albin Michel, Wiz, 1 septembre 2011

Jennifer Donnely – Révolution

Jennifer Donnelly - RevolutionBrooklin : Andi, jeune fille brillante, musicienne talentueuse, et déprimée par une adolescence difficile. Quand son père apprend qu’elle va redoubler, il l’emmène à Paris où il poursuit des recherches ADN, scientifiques et historiques sur le cœur présumé du dauphin de France Louis-Charles, fils de Marie-Antoinette. Chez l’ami historien qui les héberge, elle retrouve le journal d’une jeune fille qui fut demoiselle de compagnie du Dauphin pendant la Révolution et Andi se projette avec passion dans sa vie. Paris : Alexandrine Paradise a vécu il y a deux siècles un destin tragique. Elle désirait ardemment devenir actrice, mais la Révolution arrive qui modifie cruellement son avenir. Engagée par la reine Marie-Antoinette pour s’occuper du petit dauphin Louis-Charles, elle va être obligée d’espionner la Famille Royale, par le Duc d’Orléans. La Terreur gronde, la famille Royale est emprisonnée dans la prison du Temple. Alors que le petit Louis-Charles dépérit dans sa cellule, Alexandrine risque sa vie pour rester loyale à la famille royale et tenter de sauver l’enfant. Dans ses derniers moments qu’il lui reste à vivre, terrée dans les catacombes, elle écrit son journal pour faire connaître le sort désespéré du petit prince.

La Martinière jeunesse, 1 septembre 2011

Paul Auster – Sunset Park

Paul Auster - Sunset ParkPeuplé de personnages qui sont autant d’écorchés vifs sur la scène pleine de bruit et de fureur du complexe roman familial qui les rassemble, Sunset Park explore les capacités de dévastation des traumatismes enfouis lorsque ces derniers viennent, de surcroît, à se trouver relayés par la cruelle évolution des sociétés matérialistes contemporaines. Ou comment sept ans après l’effondrement des Twin Towers, la crise des subprimes, portant un nouveau coup au rêve américain, oblige les individus à une douloureuse et radicale révision de la manière d’appréhender leur propre histoire à l’heure du crépuscule annoncé des valeurs.

Actes Sud, 7 septembre 2011

BAEK Nam-Ryong – Des amis

Baek Nam-Ryong - Des amisCe livre est le premier roman nord-coréen traduit en français !

Des amis est un roman de l’écrivain d’origine ouvrière Baek Nam-Ryong. En Corée, il a rencontré un vaste succès au Nord, en raison sans doute de sa tonalité critique, ainsi u’au Sud, tant il incarne une démarche littéraire inédite. C’est le premier roman nord-coréen traduit en français. Baek propose une vision en prisme de la société nord-coréenne à travers le divorce d’un couple formé par une cantatrice et un ouvrier, qui provoque réflexions et interrogations chez tout ceux qu’il concerne. Si le mot « découverte » n’était pas galvaudé, il s’imposerait.

Actes Sud, 7 septembre 2011

Lilith Saintcrow – Mission nocturne : Une aventure de Jill Kismet

L. Saintcrow - Mission nocturneMon nom est Jill Kismet. Spécialiste en trucs surnaturels. Exterminatrice d’esprits malfaisants. Tueuse de démons. Tout le monde ne supporte pas la nuit et ses créatures. Mais je ne suis pas tout le monde. Mon passé m’a beaucoup appris sur les ténèbres, et je suis entraînée par le meilleur – quoique pas le moins dangereux. Les villes ont besoin de personnes comme nous, qui font des choses que même les flics refusent de faire, quand la nuit est tombée. Bienvenue dans mon univers.

Orbit, 7 septembre 2011

L.J. Smith – Le journal de Stefan tome 3

Journal de Stefan 3Stefan Salvatore vient à bout de sa situation de vampire. Les évènements des mois derniers l’ont calmé et la brume de sa propre soif de sang commence à se dissiper. Il se rend à New York pour commencer une nouvelle vie, une vie qui ne l’oblige pas à tuer des humains pour survivre. Au lieu de cela, il se nourrit d’animaux à Central Park. Mais la vie bien paisible qu’il envisage est perturbée lorsqu’il rencontre son frère Damon, qui a convaincu la haute société New-Yorkaise qu’il fait parti d’une famille royale italienne. Alors que Stefan regagne peu à peu son humanité, Damon l’a complètement perdu. Stefan fera tout ce qui est en son pouvoir pour se protéger de Damon mais un nouveau méchant fait son apparition. Un vampire qui ne demande qu’à se venger pour une mort dont les frères Salvatore sont responsables. Stefan et Damon devront s’allier pour combattre le vampire le plus dangereux qu’ils n’aient jamais rencontrés.

Hachette, Black Moon, 7 septembre 2011

Mathieu Gaborit – Les chroniques du soupir

M. Gaborit - Les chroniques du soupirLilas, une naine flamboyante, a choisi, depuis la disparition de Frêne, son époux, de prendre sa retraite. Ancienne chef de la garde du palais de la Haute Fée, elle décide d’ouvrir une auberge au bord de la mer.

Entourée de quelques amis, elle mène finalement une existence un peu trop paisible à son goût. Alors qu’elle s’interroge sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l’auberge. Il serre dans ses bras une fillette de 10 ans, Brune, qui est à l’agonie. Lilas décide de les protéger envers et contre tous.

Le Pré aux Clercs, 8 septembre 2011

Moira Young – Les chemins de poussière

Saba SilverlakeVoir mon avis sur ce titre : Moira Young – Blood Red Road

Saba, jeune fille de 18 ans, vit au milieu de nulle part, dans un monde désertique et ravagé, avec sa famille : Lugh, son frère jumeau, né comme elle lors du solstice d’hiver, leur petite soeur Emmi et leur père, qui lit dans les étoiles.

Un jour, au milieu d’une tempête de poussière, surgissent de terrifiants cavaliers noirs qui tuent le père de Saba et s’emparent de Lugh. La jeune fille décide de partir à sa recherche et laisse Emmi à la garde de sa tante.

Gallimard jeunesse, 8 septembre 2011

Douglas Coupland – Joueur_1

Douglas Coupland - Joueur_1Joueur_1, ce sont cinq heures, en temps réel, de la vie de cinq personnes réunies dans le bar d’un aéroport lors d’un cataclysme mondial : il y a Karen, une mère célibataire qui attend un homme rencontré sur internet ; Rick, le barman fauché de l’aéroport ; Luke, un pasteur en cavale ; Rachel, une belle blonde souffrant d’un syndrome autistique et incapable de vrais contacts humains ; et pour finir, une voix mystérieuse connue sous le nom de Joueur 1. Chaque personnage se révèle peu à peu alors que le monde tel qu’on le connaît touche à sa fin.

Au Diable Vauvert, 8 septembre 2011

Richelle Mead – Vampire Academy, tome 5 : Lien de l’esprit

Richelle Mead - VA - Lien de l'espritC’est l’heure de la remise des diplôme à la Vampire Academy et une nouvelle vie attend Rose et Lissa. Pourtant Rose ne parvient pas à oublier l’homme qu’elle aime. Elle aurait dû trouver la force de tuer le monstre qu’il est devenu avant qu’il boive son sang. La prochaine fois, il ne lui laissera pas le choix : il fera d’elle sa compagne d’immortabilité, qu’elle le veuille ou non.

Castelmore, 9 septembre 2011

Cate Tiernan – Immortels, tome 2

C. Tiernan - Immortels tome 2Hachette, Black Moon, 14 septembre 2011

Alan Bradley – La Mort n’est pas un jeu d’enfant

Alan Bradley - Flavia de Luce 2Après les aventures qui ont agité, quelques mois plus tôt, le manoir de Buckshaw et révélé ses talents de détective, Flavia pensait en avoir fini avec les enquêtes. Mais voilà que Rupert Porson, un marionnettiste de passage à Bishop’s Lacey, est assassiné pendant une représentation. Qui a pu commettre un tel acte et pourquoi ? Et cette marionnette qui ressemble trait pour trait au fils Ingleby, retrouvé pendu dans la région il y a quelques années : peut-il s’agir d’une coïncidence ?
Flavia est suffisamment intriguée pour mettre de côté ses expériences de chimie et ses projets de vengeance contre ses deux pestes de soeurs. Perchée sur Gladys, sa bicyclette adorée, Flavia se lance alors dans une enquête qui l’amènera à dévoiler les secrets les plus sombres de Bishop’s Lacey. Mais elle devra prendre garde à ne pas s’approcher trop près de celui qui tire secrètement les ficelles de cette danse macabre…

Le Masque, MSK, 14 septembre 2011

Scott Westerfeld – Leviathan, tome 2 : Behemoth

S. Westerfeld - Behemoth

Pocket jeunesse, 15 septembre 2011

Nancy A. Collins – Vamps, tome 3 : Ange ou vampire

Vamps - Ange ou vampire
Pocket jeunesse, 15 septembre 2011

Cate Tiernan – Wicca, tome 3

Wicca 3La chance semble de nouveau sourire à Morgan. Après toutes les épreuves qu’elle a traversées, toutes les trahisons qu’elle a subies, elle se sent enfin hors de danger. Et sincèrement aimée. Jusqu’à ce rêve étrange et terrifiant, toujours le même, où quelqu’un – mais qui ? – l’appelle à l’aide. Morgan est persuadée qu’elle seule peut éviter un nouveau drame et décide de répondre à cet appel. Même si elle sent qu’elle pourrait bien ne pas en revenir indemne…

Hachette, Black Moon, 21 septembre 2011

C.C. Hunter – Nés à minuit

Kyli se retrouve à Shadow Falls, un centre pour adolescents marginaux. Très vite, elle se rend compte que tous ses camarades sont des créatures de la nuit. Entre Derek, un être féerique et Lucas, un loup-garou, son coeur balance.

Michel Lafon, 29 septembre 2011

Et aussi la sortie en poche de :