Joyce Carol Oates – Nous étions les Mulvaney

Joyce Carol Oates - Nous étions les MulvaneyLa famille Mulvaney est une famille heureuse et paisible jusqu’à une nuit de 1976 lorsque Marianne Mulvaney, jeune fille de 16 ans, est victime d’un évènement terrible dont la honte rejaillira sur toute la famille.

Car à Mont-Ephraim, petite ville de l’Etat de New York, tout le monde se connaît, et tout le monde semble même être au courant de l’affaire avant les proches de la jeune fille. Cette dernière, d’ailleurs, ne souhaite pas en parler car ses souvenirs sont confus et elle ne voudrait pas avoir mal interprété quoi que ce soit.

Pourtant, on sent rapidement le regard des autres changer, et tous les membres de la famille Mulvaney en sont touchés bien que chacun réagisse différemment.

C’est un récit poignant que nous livre encore une fois Joyce Carol Oates mais en même temps je l’ai trouvé moins violent. Pas dans le fond car la lente descente aux enfers de cette famille est vraiment tragique mais plutôt dans la forme, le ton est moins agressif et moins provocateur, on n’est pas au cœur de l’action – sans doute parce que la narration est en grande partie faite pas le plus jeune frère Mulvaney qui a 11 ans au moment des faits – mais n’en donne pas moins froid dans le dos.

En tout cas, si vous ne connaissez pas cet auteure je vous invite à vous procurez un de ces ouvrages rapidement, au moins pour savoir à quoi vous en tenir. Pour ma part, je suis rarement déçue !

Le livre de poche, mars 2011

  1. J’adore cette auteure mais pour le moment, je n’ai pas envie de ce style de lecture ! Je garde pour plus tard !

    • Je comprends que ça ne soit pas ton envie du moment, d’ailleurs moi aussi en ce moment j’ai envie de choses plus légères !
      Mais en tout cas, note ce titre, tu ne devrais pas être déçue :)

  2. Moi aussi, je le note Adalana !

  3. Ben je ne connais pas cette auteure, et chaque fois je la note, mais je crois que je ne franchis jamais le pas de me procurer ses livres car tous les sujets traités ont l’air super tristes, ou glauques…
    Non ?

    • En effet, ses livres traitent toujours de sujets difficiles.
      J’espère que tu tenteras au moins une fois de lire un de ces romans :)

  4. J’avais beaucoup aimé ce roman, très difficile mais qui remue vraiment. Je me souviens par contre que la mère m’avait royalement tapé sur les nerfs… mais je ne sais plus trop pourquoi.

    • Ça ne m’étonne pas ! La mère a une réaction et un comportement complètement inapproprié face à ce qui se passe ! J’ai eu envie de la secouer à plusieurs reprises !

  5. je le note, merci à toi ;)

  6. Ton avis me conforte dans l’idée que j’en avais ! Sûr que je le lirai un jour celui-ci !!! :) Bises

  7. vu ! et lien pris. bises

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :