Archive pour 27 septembre 2011

Stephen King – Dôme

Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort.

A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible.

Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient.

Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe.

Stephen King - Dôme

Cela faisait des années que je n’avais pas lu un roman de Stephen King – ne me demandez pas pourquoi je n’en sais rien – mais lorsque j’ai découvert en librairie ces deux volumes et ces superbes couvertures, je me suis dit que le temps des retrouvailles était venu.

Deux tomes, soit un total de plus de 1000 pages, et pourtant, le roman se lit à une vitesse folle. Grâce à des chapitres courts et à de nombreux personnages, les évènements s’enchaînent rapidement et on tourne les pages avec avidité, se demandant de quelle manière les choses vont empirer, car assurément cela ne va pas aller en s’arrangeant…

Je n’ai pas retrouvé le côté horreur-fantastique des premiers romans de Stephen King mais on a droit à une belle brochette de salopards ! Du côté des descriptions, l’auteur est toujours aussi doué, on visualise tout comme si on y était – et il y a des choses qu’on préférerait ne pas voir, croyez-moi !

J’ai bien aimé aussi les questions soulevées par l’apparition de ce dôme : problèmes de ravitaillement, de communication avec l’extérieur, modification de l’atmosphère ambiante…

Je ne peux que vous le conseiller !

Albin Michel, mars 2011