Archive pour 20 décembre 2011

HWANG Sok-Yong – Shim Chong, fille vendue

HWANG Sok-Yong - Shim Chong, fille vendueA l’âge de 15 ans, Chong, originaire de Kaoli (nom donné à la Corée par les chinois) est vendue à des trafiquants chinois. Après un épouvantable voyage dans la cale d’un bateau, elle devient la concubine d’un riche propriétaire.

Bien que son sort ne soit pas des plus enviables, il n’est pas non plus le pire qu’on puisse imaginer, le vieil homme est gentil avec elle et on se dit qu’elle aurait plus mal tomber. C’est à sa mort que sa situation devient plus délicate, en effet, après qu’elle se soit occupée des tablettes mortuaires pendant un an, elle n’aura plus rien à faire dans cette famille et elle sera probablement revendue, une fois encore.

Ayant compris très tôt que ses charmes pourraient lui permettre d’arriver à ses fins, elle décide de s’enfuir avec un des fils de celui qui fut son premier amant qui possède un établissement de loisirs (bar, jeux, hôtesses et fumerie d’opium) sur la côte. C’est là qu’elle apprendra les arts nécessaires à la séduction et à la satisfaction des clients.

J’ai plutôt apprécié ce récit des péripéties de la jeune Chong qui prendra les noms de Lenhwa, Lotus ou encore Lenka au gré de ses pérégrinations en Chine, à Singapour ou dans les îles Ryūkyū mais dont la volonté ne faillira à aucun moment. De plus, outre l’histoire de cette femme au destin hors du commun, le contexte historique est on ne peut plus intéressant puisque la guerre de l’opium fait rage !

Une fresque qui donne envie d’en savoir plus sur l’histoire de l’Asie.

Points, octobre 2011