Archive pour 14 janvier 2012

Philip Roth – Exit le fantôme

Philip Roth - Exit le fantômeAprès onze ans de réclusion volontaire dans la campagne du Massachusetts, Zuckerman remet les pieds à New York, pour une intervention bénigne mais qui le renvoie à sa déchéance physique.

Dans la ville accablée par la réélection inattendue de George W. Bush, trois rencontres vont bouleverser ses plans : Amy Bellette, vieillie et presque mourante, elle qui, dans l’éclat de sa jeunesse, fut la muse de E. I. Lonoff, son mentor ; Richard Kliman, jeune arriviste insupportable qui le harcèle parce qu’il veut révéler les secrets de Lonoff ; et puis, surtout, un jeune couple d’écrivains avec qui il envisage un échange de maisons. Et voilà Zuckerman, qui se croyait immunisé, en proie à un dernier coup de foudre. Pour Jamie, la très charmante jeune femme du couple. Va-t-il passer à l’acte? Ou se servir de ce dernier amour pour écrire encore – traduire dans une fiction les fantasmes qu’il lui inspire?

Je ne savais pas trop où je mettais les pieds avant d’ouvrir le livre et je dois dire que j’ai été un peu déconcertée au début. La déchéance physique du personnage est très détaillée et je me sentais un peu de trop à pénétrer ainsi dans l’intimité du personnage. Une fois passé ce cap et après sa rencontre avec le couple avec qui il souhaite échanger sa maison pour une durée d’un an, mon attention s’est focalisée ; j’avais envie de comprendre ses motivations.

On ne peut pas dire que j’ai vraiment aimé l’histoire mais j’ai lu ce roman avec beaucoup de curiosité, me demandant où cela finirait et je la trouve plutôt réussie, cette fin. Cependant, je n’ai jamais réussi à comprendre et à apprécier le personnage principal, ce qui est quand même assez handicapant quand on lit un roman. Certains passages m’ont plu, d’autres m’ont gênée, voire énervée ; j’ai passé un bon moment à me demander si ça me plaisait ou non.

Un livre qui ne m’a pas déplu mais sans me plaire non plus, refermé avec perplexité.

A vous de voir !

Folio, mai 2011