Archive pour 24 février 2012

Elizabeth Gaskell – Nord et Sud

Elizabeth Gaskell - Nord et SudMargaret est la fille du révérend Hale qui officie à Helstone, un charmant hameau du sud de l’Angleterre. C’est là que Margaret revient habiter avec ses parents après avoir vécu à Londres chez sa tante, la veuve Shaw, pendant plusieurs années, sa cousine Edith ayant récemment épousé le capitaine Lennox. Bien que la vie londonienne lui ait toujours été agréable, c’est avec un immense plaisir qu’elle retrouve la campagne qu’elle aime temps et où elle peut faire de longues promenades sans avoir besoin de chaperon.

Ce bonheur sera pourtant de courte durée, son père ayant décidé de quitter sa fonction et de partir s’établir comme précepteur à Milton-Northern, ville industrielle du nord de l’Angleterre. Alors que Margaret et sa mère ont bien du mal à se faire à ce nouvel environnement, son père se lie d’amitié avec un certain Mr Thornton, un riche industriel qui les a aidé lors de leur arrivée à la demande d’une connaissance commune.

Bien que John Thornton se montre tout à fait courtois avec Margaret, les deux personnages ont, dès leur rencontre, du mal à s’entendre du fait de leurs différentes éducations. C’est à travers ces deux personnages en particulier que se révèle l’opposition entre Nord et Sud.

Peu après l’arrivée des Hale à Milton, Margaret rencontre un certain Nicholas Higgins et sa fille Bessy, une jeune personne très affaiblie par une maladie des poumons suite à son travail à l’usine. C’est à partir de ce moment qu’elle va commencer à s’intéresser au conflit qui oppose ouvriers et patrons…

J’ai beaucoup aimé l’histoire, en particulier les problèmes soulevés par la grève, et les dialogues entre Margaret et Mr Thornton. En revanche, je n’ai pas du tout aimé le personnage de Margaret et son attitude hautaine. Même si elle cache d’autres qualités, je n’ai pas aimé son attitude vis à vis de John Thornton car le jeune homme m’a plu tout de suite, à moi, voyez-vous !

Et puis, je dois vous avouer un truc, je déteste les quiproquos. Évidemment, c’est ce qui rend l’histoire palpitante et qui nous fait vibrer mais dans l’absolu, je suis très énervée par les gens qui tirent des conclusions hâtives sans savoir de quoi il retourne. Du coup, les quiproquos dans ce roman m’ont donné à la fois envie de jeter le bouquin à travers la pièce et de tourner les pages plus vite pour savoir si tout allait rentrer dans l’ordre, ce fut une lecture assez épique !

J’ai surtout insisté sur les points qui m’ont énervé mais c’est un roman vraiment passionnant que cette potentielle histoire d’amour sur fond de conflit social, n’hésitez pas à le lire !

Il me tarde de voir l’adaptation télé de la BBC qui est paraît-il géniale, même si je sais que les quiproquos vont encore plus m’énerver à l’écran !

Je vous invite à aller lire l’avis de Syl., ma partenaire pour cette LC, qui a adoré !

Points, novembre 2010