William T. Vollmann – Fukushima, dans la zone interdite

William T. Vollmann - Fukushima  Dans la zone interditeCe n’est pas innocemment que je vous parle de ce livre aujourd’hui ; il y a un an, le 11 mars 2011, un terrible tremblement de terre secouait le Japon, provoquant un tsunami qui fit des milliers de morts. C’est cependant sur le problème nucléaire de la centrale de Fukushima qui a suivi que l’auteur a choisi de faire son reportage. Quelques jours après l’accident, il s’est en effet rendu sur place afin de constater les dégâts et d’interroger non seulement les officiels mais aussi les victimes pour essayer de comprendre leur état d’esprit.

Le constat fait par l’auteur me semble assez proche de la réalité, il correspond en tout cas à ce que j’ai moi-même pu observer (autour de moi et à la télévision). On n’apprend finalement pas grand chose sur ce que pensent les japonais de l’accident et de la gestion de cette situation de crise par le gouvernement et l’entreprise Tepco, ce qui n’a rien d’étonnant quand on connaît le comportement des japonais. Il est souvent difficile d’obtenir leur opinion sur quoi que ce soit, à fortiori quand on est étranger comme c’est le cas de William Vollmann.

Certains seront donc peut-être déçus par cette lecture, pour ma part, je trouve que cela reflète bien l’attitude des japonais face à cet évènement.

Tristram, mars 2012

  1. Dramatique.
    Tu as des amis Japonnais maintenant ? ou que des occidentaux ?

    • Oui, c’était vraiment terrible, et il y a encore beaucoup de gens qui n’ont plus rien.

      J’ai des copains japonais au club où je m’entraine (arts martiaux) et j’ai aussi pas mal d’amis occidentaux qui sont en couple avec des japonaises.

  2. Tu fais des arts martiaux ??? Cool ! depuis que tu y es ou avant ?

  3. Bonjour Adalana,
    Je mets cette note de lecture dans le challenge Dragon 2012, ça peut intéresser du monde.
    Tu fais quoi ? Du judo ? Du kendo ?
    Bonne semaine !

    • OK Catherine, merci !
      Je fais du taido (si tu ne connais pas, c’est normal).

  4. Effectivement, je ne connais pas mais j’ai lu sur Wikipédia :
    « Il existe trois arts martiaux portant le nom de Taido :
    – le Taido (躰道, taidō) dont le fondateur est Seiken Shukumine ;
    – le le Taido (太道, taidō) dont le fondateur est Nakai, qui n’est pratiqué qu’au Japon ;
    – le Taï-Do, pratiqué en Europe, dont le fondateur est le Français Robert Cassol. »
    Je pense que tu pratiques un des deux premiers.
    Bonne semaine.

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :