Archive pour 15 mai 2012

Jillian Larkin – Ingénue

Jillian Larkin - IngénueLa narration tourne autour de trois personnages : Gloria Carmody, jeune demoiselle promise à un bel avenir depuis qu’elle est fiancée à Sebastian Grey ; Lorraine, sa meilleure amie bien qu’elle soit un tantinet jalouse de la relation que Gloria entretient avec Marcus Eastman, dont elle est secrètement amoureuse ; et enfin Clara Knowles, officiellement arrivée de la campagne pour aider sa cousine Gloria aux préparatifs de mariage alors qu’en vérité, ses parents l’ont envoyée chez les Carmody dans l’espoir qu’elle s’assagisse après plusieurs mois de débauche à New York.

Il faut dire que les tentations sont grandes et Gloria n’est d’ailleurs pas la dernière à avoir envie d’un peu d’amusement ; elle se met à fréquenter le Green Mill, le club clandestin le plus en vogue de Chicago. Jerome Johnson, le charmant pianiste noir, n’est d’ailleurs pas étranger à l’engouement de la jeune fille pour cet endroit. Elle réussi même à y trainer Clara qui joue pourtant à merveille son nouveau rôle de sainte-nitouche ; malheureusement pour elle, on ne laisse pas son passé derrière soi aussi facilement…

Le début du roman pose les bases, on apprend à connaître les personnages et on découvre le décor et l’ambiance des années 20 dans une ville comme Chicago. Prohibition, clubs clandestins, jazz et charleston sont au rendez-vous ! D’ailleurs, plus que par l’histoire, c’est par l’ambiance que j’ai été séduite au début et par ces filles adoptant le célèbre look garçonne qui allait à l’encontre des mœurs de la bonne société de l’époque. J’ai aussi aimé la façon dont le racisme est évoqué via la relation entre Gloria, la jeune fille blanche de bonne famille et Jerome, le musicien noir des quartiers pauvres.

Puis le rythme s’intensifie et c’est surtout dans la deuxième partie que le scénario nous offre quelques surprises ; jalousies, trahisons, chaque décision peut mener au bord de l’abîme… La fin est bourrée de suspens et il faudra malheureusement attendre le tome 2 pour savoir ce que l’avenir réserve à Gloria, Clara, Lorraine, Jérôme, Marcus et les autres !

Un premier tome dont l’ambiance m’a séduite, je guetterai avec attention la sortie du prochain !

Bayard jeunesse, mai 2012

Je vous laisse avec le morceau Downhearted Blues interprété par Bessie Smith, une chanson évoquée à plusieurs reprises dans le roman et qui vous mettra dans l’ambiance !

Le mardi sur son 31 #5

Aujourd’hui, une phrase extraite de Testament à l’anglaise de Jonathan Coe. J’aurais bien du mal à vous résumer l’histoire en quelques mots, mais en tout cas, je prends beaucoup de plaisir à cette lecture !

A quiconque oserait suggérer un conflit d’allégeance entre ces activités et les idéaux socialistes qu’il professe si bruyamment, Henry peut opposer toute une gamme de réponses parfaitement au point.