Jack Kerouac – Sur la route

Jack Kerouac - Sur la route - Le rouleau originalLors d’une soirée à New York, Sal Paradise (Jack Kerouac), jeune écrivain, fait la connaissance de Dean Moriarty (Neal Cassady). Après avoir vécu quelques temps chez Sal, suite à une dispute avec sa jeune épouse Marylou (Luanne), Dean part à Denver. Après quelques temps, il propose à Sal de le rejoindre arguant qu’il y a même un endroit où il sera au calme pour écrire. Bourré d’optimisme, Sal se prépare à traverser plus de la moitié des États-Unis avec ses maigres économies…

J’avais lu ce roman il y a, je dirais, une bonne douzaine d’années mais j’en gardais un souvenir assez vague. Avec la sortie du film dont la bande-annonce m’a particulièrement attirée, j’ai eu envie de me rafraîchir la mémoire. Cette fois, cependant, j’ai opté pour « Le rouleau original » et je dois dire que j’ai été un peu déstabilisée au début par l’utilisation des vrais noms – ce roman étant en grande partie autobiographique – car pour moi les personnages de Sur la route ont toujours été Sal Paradise et Dean Moriarty. Ceci mis à part, je suis tout de suite rentrée dans l’histoire qui démarre sur les chapeaux de roues avec le premier périple de Sal jusqu’à Denver. Les passages où les personnages s’arrêtent, en contre-partie, donnent l’impression de stagner, on a hâte, à chaque fois, qu’ils se remettent en mouvement (ce qui est d’ailleurs le cas, ils ne restent jamais en place bien longtemps).

C’est un roman qui ne laisse pas indifférent, je suis passée par plusieurs phases lors de cette lecture, l’engouement de me lancer dans l’aventure, au début, le dépaysement, puis je me suis demandée où j’allais, s’il y avait un but à tout cela, le comportement de Dean m’a énervée et j’avais du mal à comprendre pourquoi Sal continuait à le suivre, puis j’ai fini par l’accepter tel qu’il était et j’ai poursuivi ma route, sans heurts, jusqu’au bout du voyage.

Malgré un petit passage à vide à mi-course, j’ai vraiment apprécié cette lecture d’un des romans fondateurs de la Beat Generation. La construction du roman donne l’impression de filer sur les routes à 200km à l’heure. J’ai aimé cette sensation de liberté, et pourtant, le voyage devait bien s’arrêter quelque part. Ce fut, en tout cas, une belle aventure !

L’avis de Touloulou avec qui j’ai fait cette très sympathique LC !

Folio, mai 2012

Je rappelle que le film sort aujourd’hui en salle et qu’il est également présenté en compétition au Festival de Cannes en ce 23 mai 2012.

Il est réalisé par Walter Salles et on retrouve dans les rôles principaux Garrett Hedlund (Dean Moriarty), Sam Riley (Sal Paradise) et Kristen Stewart (Luanne Henderson) mais aussi Kirsten Dunst ou Viggo Mortensen.

Je vous laisse regarder la bande-annonce qui me fait vraiment envie !

Publicités
  1. Tu sais que je pense à toi à chaque fois que je vois la bande-annonce du film. Je pense que je lirai un jour ce livre car il m’intrigue beaucoup et j’aimerais comprendre son succès.

    • Ah c’est marrant ça ^^
      A mon avis on aime ou on aime pas mais ça vaut le coup d’essayer :)

  2. coucou, j’avais dit que je suivrai sur cette idée de lire le livre avant le film mais…j’ai calé sur la route !!!! à un moment, elle m’as paru interminable ! Je l’ai repris il y a deux jours, en me disant que je ferai petit bout par petit bout, et du coup, ça avance…mais ce ne sera pas pour moi LE livre culte que ça a été pour une génération…Intéressant pour le côté précurseur et l’écriture, mais comme tu dis, soit on adore soit….Le film me tentera-t-il ?

    • Aïe ! Bon, moi aussi j’ai eu un passage à vide dans ma lecture mais j’ai refais surface après une bonne nuit de sommeil ^^
      Je rajouterai le lien vers ton billet quand tu l’auras fait (car je suis sûre que tu vas réussir à le terminer ^^), ça sera sympa d’avoir un avis sans doute différent du mien !

  3. La lecture commune de ce livre m’aurait interessé mais à cause de la fac, je n’avais pas le temps… Ce livre m’intrigue, en tout cas, depuis que j’ai vu la bande-annonce (et lu ton avis XD) Je le lirais peut être quand j’aurais plus de temps !

    • J’espère que tu trouveras le temps de le lire, comme je le disais plus haut, on aime ou pas mais à mon avis il faut au moins y jeter un œil pour se faire une opinion.

  4. Un jour, il va falloir que je le lise. J’avais été très tentée par ta LC, mais je n’ai pas eu le temps…

  5. Je l’ai dans ma PAL depuis un moment, il faut que je le ressorte… tu compte aller voir le film ?

    • J’adorerais mais je ne crois pas qu’il sorte au cinéma ici donc je le verrai probablement quand il sortira en DVD.

  6. Je vois qu’on a eu à peu près le même ressenti, même si tu as eu plus l’air d’être dans les montagnes russes au niveau de ton ressenti. Mais je trouve que c’est une très bonne chose, un roman qui provoque autant de réactions différentes…
    C’est marrant, je me suis aussi posé des questions sur le but de tout cela… car ils ne voyagent que pour repartir, jamais ils ne se contentent du paysage ou des endroits qu’ils visitent. La quête de sens qu’a Sal/Kerouac dans le voyage peut se rapprocher de la quête de sens qu’on cherche dans la vie… enfin c’est ma vision ! Même si la vie peut sembler sans but, sans sens, on ne peut s’empêcher d’y trouver de la beauté.

  1. 14 août 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :