Thomas Day – Du sel sous les paupières

Thomas Day - Du sel sous les paupièresAprès un prologue pour le moins intrigant, le récit nous transporte à Saint-Malo auprès de Judicaël, un jeune garçon qui essaye tant bien que mal de subvenir à ses besoin et à ceux de son grand-père en vendant des illustrés. Il lui arrive cependant de dépasser les bornes de la légalité en effectuant quelques menus larcins… Ces activités illicites vont finir par attirer l’attention de la police qui découvre son refuge ; il ne reste plus qu’une solution, la fuite. Mais pas tout seul, il tient absolument à emmener Mädchen, la jolie vendeuse de fleurs en papier qu’il a rencontré la veille au marché, malheureusement il semblerait que celle-ci ait disparu… Aurait-elle croiser la route du légendaire tueur d’enfants qui sévit à Saint-Malo ? Judicaël est prêt à surmonter tous les obstacles pour la retrouver.

Un récit tout à fait maîtrisé mais peut-être un peu trop lisse à mon goût, il manque le petit brin de folie qui m’avait tant plu dans les précédents romans de l’auteur. Ici tout est presque trop calculé pour que le lecteur soit réellement surpris. J’ai cependant beaucoup aimé les décors qu’il s’agisse de Saint-Malo et ses pirates ou de l’île de Guernesey qui laisse place au folklore et à la mythologie. Il n’y a pas à dire, ce roman fourmille de bonnes idées.

C’est une lecture plaisante mais pas aussi marquante que La voie du sabre (pour ne citer que celui-là). Sans aller jusqu’à dire que je suis déçue, je m’attendais à quelque chose de moins classique de la part de Thomas Day.

Folio, mars 2012

  1. Je me perds dans tes livres de SF ! Si tu lances un challenge à la rentrée, peut-être que cela m’incitera à en lire…

  2. Un petit coup de fatigue de la part de l’auteur ? Bises et bon lundi.

    • Non je ne pense pas du tout qu’il s’agisse d’un coup de fatigue, à mon avis il a essayé de faire quelque chose de différent et ce n’est pas ce à quoi je m’attendais.

  3. Quand j’ai vu « Thomas Day », je me suis dit que ce serait probablement assez déjanté.. mais vu que c’est plus classique, j’essaierai autre chose de l’auteur que j’ai aimé avec l’instinct de l’équarrisseur.

    • Effectivement, si tu cherches le côté déjanté, ce n’est pas sur ce titre qu’il faut que tu te penches. As-tu lu « La voie du sabre » ?

  4. St Malo c’est chez moi, alors juste pour ça je le lirai, je ne connais pas cet auteur !

  1. 21 janvier 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :