Marivaux – L’île des esclaves

Marivaux - L'île des esclavesÉchoués à la suite d’un naufrage sur une île gouvernée par des esclaves fugitifs, une coquette et un petit-maître perdent la liberté tandis que leurs esclaves désormais affranchis deviennent maîtres – et leur font subir diverses épreuves : « Nous vous jetons dans l’esclavage pour vous rendre sensibles aux maux qu’on y éprouve ; nous vous humilions, afin que, nous trouvant superbes, vous vous reprochiez de l’avoir été. »

L’idée de départ est excellente et je m’attendais à en tirer une belle leçon ; que nenni ! L’intrigue qui se développe une fois que maîtres et esclaves ont échangé leur place est très mince et pas vraiment intéressante. Aucune idée n’est vraiment développée, la pièce étant très courte, je me demande pourquoi l’auteur n’a pas poussé la réflexion plus avant, il se moque des uns des autres mais sans jamais aller trop loin non plus. Par peur de déplaire ?

Une pièce complètement anecdotique qui n’a même pas eu le bon goût de me divertir. On oublie !

Le livre de poche, août 1999

Publicités
  1. J’aimerai bien la lire ! et je la mettrai dans ton challenge !

    • J’espère pour toi que tu prendras plus de plaisir que moi à cette lecture !

  2. eurk !! Lu pour le bac français, j’en ai gardé un souvenir détestable !
    Je ne retenterai pas l’expérience !

    • Han, je te plains… Il y a vraiment des trucs plus sympas à faire étudier pour le bac !

  3. Marivaux nous a habitués (visiblement) à plus de finesse mais le sujet l’a peut-être dépassé ! Ce n’était pas à proprement parler son « univers » de prédilection ! Je n’ai pas vraiment envie de le relire et cette pièce encore moins !!! Youhou je sors sans noter !!! :)

    • Pour être honnête, je n’ai aucun souvenir des pièces de Marivaux que j’ai lu, mais en tout cas, je n’ai pas le sentiment d’avoir détesté, je m’en serais rappelé ! Donc là, je pense qu’il a raté son coup ^^

  4. Cette impression de survol est vraiment embêtante car je trouve comme toi l’idée de départ bonne. Bon, je ne lirai pas de sitôt cette pièce.

    • Oui, l’idée de base est très bonne mais mal exploitée, ça n’en est que plus décevant…

    • bladelor
    • 13 juin 2012

    Bon, et bien je passe alors, zut !

  5. Oh, vraiment dommage ! :( J’avais vraiment été charmée par La double inconstance et je pense que je me pencherai encore sur son théâtre, mais peut-être pas sur cette pièce-là… :D

    • Je déconseille cette pièce-là en effet ! Ça ne m’empêchera pas d’en essayer d’autres.

  6. Je zappe aussi!

    • Même si ça se lit vite, ça ne vaut pas le coup de perdre son temps !

    • akinaceline
    • 7 juillet 2012

    J’ai bien aimé la plupart des pièces de Marivaux que j’ai lues, mais d’après ce que tu dis de celle là … je ne m’y risquerai pas !

    • J’avais gardé un bon souvenir de celles que j’avais lues aussi, mais là, je n’y ai trouvé aucun intérêt…

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :