Archive pour 6 juillet 2012

MURAKAMI Ryū – Miso Soup

MURAKAMI Ryū - Miso SoupKenji, un jeune homme de vingt ans, joue les guides et interprètes pour les touristes étrangers souhaitant découvrir « Tokyo by night », plus précisément ses lieux de plaisir.

Mais cette fois, son client, Frank, un américain au visage impassible, lui semble plutôt louche ; les réactions du gaijin commencent à l’inquiéter…

Miso Soup est à mon avis un des meilleurs romans de Murakami Ryū, aussi bon en tout cas que Les bébés de la consigne automatique.

On y retrouve une ambiance glauque, malsaine, bien loin de l’image kawaii et proprette que l’on se fait parfois du Japon. On ressent aussi le côté désabusé d’une société dans laquelle les gens semblent voués à la solitude et essayent par le biais de divers expédients d’y échapper. Un thème que l’on retrouve souvent dans les romans de Murakami. Je l’ai aussi trouvé plus violent, plus gore, même si on sait que l’auteur ne fait jamais dans la dentelle, il nous pousse ici dans nos derniers retranchements.

A lire si vous aimez la littérature japonaise et l’auteur en particulier. Pour les néophytes, je pense que ce serait une entrée en matière un peu abrupte mais on ne sait jamais, à vous de voir !

Picquier poche, février 2003