Shaïne Cassim – Jolene

Shaïne Cassim - JoleneAurélien est un cowboy solitaire ; il oublie tout quand il écoute de la musique ou joue de l’harmonica et a pour règle de ne jamais s’attacher… jusqu’au jour où il rencontre Jolene qui va complètement bouleverser son univers.

J’ai aimé Aurélien et son besoin de solitude, son désir de ne pas s’attacher pour ne pas souffrir même si par son comportement c’est lui qui fait du mal aux autres. Il a pourtant un cœur énorme, il n’y a qu’à voir la façon dont il s’occupe de son petit frère. Ce n’est donc pas par méchanceté qu’il se tient à l’écart des autres. Et puis, il rencontre Jolene, une fille qui vit à 100 à l’heure, qui l’attire comme un aimant mais en même temps lui fait peur. Il est déboussolé mais il comprend à ce moment-là qu’il n’avait encore rien vécu.

On pourrait croire qu’il s’agit d’un banal roman d’amour mais Shaïne Cassim n’hésite pas à nous infliger une claque monumentale. J’étais tellement abasourdie que j’ai dû relire le passage en question à deux reprises. Je ne suis pas encore complètement remise d’ailleurs et je me demande toujours pourquoi l’auteure a choisi cette orientation.

Pour conclure, j’ai aimé le fait qu’elle ose aborder des thèmes difficiles tout en nous communiquant un message d’espoir. De plus, elle fait de la musique un acteur important de la vie de ses personnages, un aspect du roman que j’ai particulièrement apprécié.

Ça n’a pas été un coup de cœur pour moi comme ça l’a été pour Bladelor ou Clarabel mais j’ai moi aussi beaucoup aimé.

L’école des loisirs, mars 2012

Publicités
  1. tu es le troisième avis que je lis dessus et tu me donnes encore plus envie de le lire. quand fais-je arriver à mettre la main dessus ? et surtout à trouver le temps de le lire ? ça c’est une autre paire de manches

    • Ah mince, tu as du mal à le trouver ?
      Il est assez court, tu vas peut-être réussir à trouver le temps ;-)

  2. J’hésite, ça me tente drolement mais pas envie de pleurer…

    • Je n’ai pas pleuré, j’ai plutôt eu le souffle coupé. Mais je ne sais pas, tu réagiras peut-être différemment. Si tu n’as pas envie tout de suite, peut-être plus tard ?

    • bladelor
    • 15 juillet 2012

    Quel souvenir merveilleux que ce roman…

  3. Oui sûrement, trop d’avis positifs sur ce livre… :-)
    C’est du genre MAM ?

    • Non c’est différent (du seul que j’ai lu en tout cas).

  4. Faut que je le lise ! Musique + école des loisirs = gage de qualité pour moi !
    Et au passage, tu devrais lire plus de MAM ! C’est une auteure géniale

    • Pour MAM, c’est prévu, je ne doute absolument pas de la qualité de ses livres !

  1. 23 septembre 2012
  2. 3 février 2015
    Trackback from : Jolene | Les Pages de Somaja

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :