David Peace – Tokyo ville occupée

David Peace - Tokyo ville occupéeLe 26 janvier 1948, un homme pénètre dans la Banque Impériale de Tokyo en se faisant passer pour un médecin. Il administre aux seize employés présents un poison mortel, parmi eux seulement quatre vont en réchapper. Le meurtrier quant à lui a réussi à prendre la fuite.

Cette fois encore David Peace s’est basé sur un fait réel pour écrire son roman ce qui le rend, je trouve, encore plus angoissant. Le récit est composé de divers témoignages, de notes prises par les enquêteurs ou encore d’échanges épistolaires qui le rende assez vivant. Le style peut être déstabilisant au début car on ne sait pas bien qui parle et qu’il y a beaucoup de répétitions mais cette litanie finit par nous envoûter et l’envie de comprendre qui a pu commettre ce crime atroce se fait plus forte. A un certain moment du récit, on se demande si ce qu’on est en train de lire a vraiment un rapport avec l’affaire qui nous occupe et on essaye, à notre tour, de mettre en place les pièces du puzzle. Est-ce l’œuvre d’un détraqué ou s’agit-il d’un complot savamment orchestré ? Cette enquête est un vrai casse-tête !

J’ai trouvé ce roman meilleur que le précédent et je ne manquerai pas de lire le dernier roman de cette trilogie qui n’est malheureusement pas encore sorti au moment où j’écris ces lignes, mais j’ose espérer que c’est pour bientôt !

Rivages, février 2012

Voir aussi : David Peace – Tokyo année zéro

Publicités
  1. Intéressant et frissons garantis si j’ai bien compris !!^^ Je le note ! (le fait que ce soit « vrai » doit vraiment faire stresser)…

    • Je ne sais pas si le dénouement est conforme à la réalité (ni si l’affaire a été élucidée d’ailleurs) mais la façon dont le meurtre a été perpétré est vraiment atroce.

      • Atroce ? Là tu me fais peur… A lire en ce moment pendant que les jours sont encore longs…

      • Psychologiquement j’entends, il n’y a pas (trop) de descriptions dégoutantes ou de choses comme ça.

  2. Holala, un fait réel sordide. Tu me pièges car j’ai envie de savoir le pourquoi du comment maintenant ;)
    (Le roman donne t-il le vrai fin mot de l’histoire ?)

    • Je pense qu’il ajoute une théorie bien à lui aux faits réels mais je crois pouvoir dire qu’il a gardé l’essentiel ^^ (d’après l’article wikipedia en tout cas)

  3. Tu attises ma curiosité avec ce livre ! Bien que tu n’aies pas mis le logo du challenge (pas grave), je l’ai quand même ajouté dans Dragon 2012 car il peut intéresser d’autres participants. Bon weekend.

    • Comme c’est un auteur britannique je ne savais pas trop si je pouvais pas le mettre dans le challenge, mais si tu es d’accord, je rajoute le logo avec plaisir !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :