Archive pour 5 septembre 2012

John Irving – Le monde selon Garp

John Irving - Le monde selon GarpJenny Fields est infirmière lorsqu’elle décide d’avori un enfant. Cependant, elle souhaite garder son indépendance et ne veut en aucun cas d’une relation avec un homme. Elle profite alors d’un de ses patients, le sergent technicien Garp pour concevoir son bébé. Un enfant auquel elle donnera le nom de S.T. Garp.

Jenny va élever son fils dans le pensionnat de Steering où elle est employée comme infirmière, un métier qu’elle va laisser tomber pour devenir écrivain et raconter ses mémoires.

Un excellent roman qui allie tragédie et humour et qui aborde des thèmes aussi variés que le féminisme, l’adultère, les handicaps ou encore la folie. Le personnage de Jenny Fields est extrêmement intéressant et la façon dont elle devient une icône malgré elle, fascinant. Quant à Garp, personnage qui donne son titre au roman, il s’avère être plus complexe que ne le laisse présager le début de l’histoire. Le fait d’avoir grandi sans père et de voir sa mère devenir célèbre en tant qu’écrivain, métier qu’il a lui-même choisi sont deux des éléments qui façonnent son comportement et son monde.

On note aussi une certaine ironie dans ce qui arrive à la famille de ce père ultra-protecteur qui vit toujours dans la peur qu’il arrive quelque chose à ses enfants, un aspect du roman qui m’a vraiment plu malgré son côté tragique.

J’ai également beaucoup aimé la structure du roman qui intègre les récits écrits par Garp au sein de sa propre histoire et de celle de sa mère.

Je ne voulais pas découvrir John Irving avec un autre titre que Le monde selon Garp, maintenant que c’est chose faite, je vais pouvoir m’attaquer au reste de sa bibliographie !

Points, décembre 1998