Archive pour 12 septembre 2012

Matt Bondurant – Des hommes sans loi

Quatrième de couverture : Comté de Franklin, Virginie, région des États-Unis la plus alcoolisée durant la Prohibition. Le 20 décembre 1930, Forrest, Howard et Jack Bondurant sont blessés par balle à Maggodee Creek par les adjoints du shérif alors qu’ils tentent de forcer un barrage. Les trois frères, bootleggers notoires qui se livrent au trafic d’alcool, n’ont dès lors qu’une idée fixe : se venger de ces hommes de loi, pas aussi respectables que le laisse supposer le port de leur étoile…

Le roman a la particularité d’être écrit de deux points de vue. D’une part, celui des frères Bondurant avec un focus sur le plus jeune d’entre eux, Jack, d’autre part, celui de Sherwood Anderson (célèbre écrivain américain) qui vient enquêter sur ce qui se passe dans le comté de Franklin afin d’écrire un papier pour son journal. Par ailleurs, les chapitres ne se suivent pas de façon chronologique, on sait ainsi plus ou moins ce qui va arriver aux frères Bondurant dès le début du roman. Un procédé souvent utilisé en littérature mais qui, en l’occurrence, à tendance à perdre un peu le lecteur par manque de précisions. C’est un peu dommage car en dehors de cela, j’ai trouvé l’histoire très intéressante.

Il faut savoir, d’ailleurs, qu’il s’agit d’une histoire vraie, celle du grand-père et des grands-oncles de l’auteur. Je trouve que cela rend le récit encore plus poignant d’autant que les descriptions de blessures physiques et d’actes de violence sont d’un réalisme indéniable qui m’a fait détourner les yeux de mon livre plus d’une fois.

Pas un roman inoubliable d’un point de vue stylistique mais un récit qui marque les esprits et nous permet d’en apprendre plus sur cette période de l’histoire des États-Unis.

Archipoche, septembre 2012

Le film Des hommes sans loi de John Hillcoat sort aujourd’hui, 12 septembre 2012, au cinéma (France).

Les frères Bondurant sont incarnés à l’écran par Shia LaBeouf, Tom Hardy et Jason Clarke. Ils partagent l’affiche avec Gary Oldman, Guy Pearce, Jessica Chastain ou encore Mia Wasikowska.

On notera que Nick Cave a écrit le scénario et qu’il signe également la musique du film avec son camarade Warren Ellis.

Un film que je regarderai sans doute si l’occasion se présente car j’ai un petit faible pour ce genre d’histoires.