Matt Bondurant – Des hommes sans loi

Quatrième de couverture : Comté de Franklin, Virginie, région des États-Unis la plus alcoolisée durant la Prohibition. Le 20 décembre 1930, Forrest, Howard et Jack Bondurant sont blessés par balle à Maggodee Creek par les adjoints du shérif alors qu’ils tentent de forcer un barrage. Les trois frères, bootleggers notoires qui se livrent au trafic d’alcool, n’ont dès lors qu’une idée fixe : se venger de ces hommes de loi, pas aussi respectables que le laisse supposer le port de leur étoile…

Le roman a la particularité d’être écrit de deux points de vue. D’une part, celui des frères Bondurant avec un focus sur le plus jeune d’entre eux, Jack, d’autre part, celui de Sherwood Anderson (célèbre écrivain américain) qui vient enquêter sur ce qui se passe dans le comté de Franklin afin d’écrire un papier pour son journal. Par ailleurs, les chapitres ne se suivent pas de façon chronologique, on sait ainsi plus ou moins ce qui va arriver aux frères Bondurant dès le début du roman. Un procédé souvent utilisé en littérature mais qui, en l’occurrence, à tendance à perdre un peu le lecteur par manque de précisions. C’est un peu dommage car en dehors de cela, j’ai trouvé l’histoire très intéressante.

Il faut savoir, d’ailleurs, qu’il s’agit d’une histoire vraie, celle du grand-père et des grands-oncles de l’auteur. Je trouve que cela rend le récit encore plus poignant d’autant que les descriptions de blessures physiques et d’actes de violence sont d’un réalisme indéniable qui m’a fait détourner les yeux de mon livre plus d’une fois.

Pas un roman inoubliable d’un point de vue stylistique mais un récit qui marque les esprits et nous permet d’en apprendre plus sur cette période de l’histoire des États-Unis.

Archipoche, septembre 2012

Le film Des hommes sans loi de John Hillcoat sort aujourd’hui, 12 septembre 2012, au cinéma (France).

Les frères Bondurant sont incarnés à l’écran par Shia LaBeouf, Tom Hardy et Jason Clarke. Ils partagent l’affiche avec Gary Oldman, Guy Pearce, Jessica Chastain ou encore Mia Wasikowska.

On notera que Nick Cave a écrit le scénario et qu’il signe également la musique du film avec son camarade Warren Ellis.

Un film que je regarderai sans doute si l’occasion se présente car j’ai un petit faible pour ce genre d’histoires.

Publicités
  1. J’ai découvert Sherwood Anderson pour le mois américain, grâce je découvre encore quelque chose sur lui. La bande-annonce me semblai assez alléchante, la prohibition donne souvent des récits intéressants. En revanche je ne savais pas que le film était tiré d’un livre.

    • Je ne connaissais pas du tout Sherwood Anderson en fait, c’est Asphodèle qui m’en a parlé il y a quelques jours !

  2. Je ne connais pas mais c’est sûr que ce livre doit être représentatif de son époque.

    • Oui c’est assez représentatif de cette époque dans ce milieu.

  3. J’aime la période, mais la bande-annonce ne m’a pas séduite et tu confirmes que c’est violent. Je verrai si je me laisse tenter.

    • La violence me dérange moins à l’écran, bizarrement.

      • Moi c’est l’inverse je ferme les yeux sur un écran, mais on entend quand même le bruit, pour un livre je passe des lignes et je ne m’imagine pas les scènes dans ma tête

      • Ah, moi je n’arrive pas à ne pas imaginer tout ce que je lis. Par contre à l’écran ça me gêne moins parce que je ne le ressens pas. Je ne sais pas si c’est très clair ce que je viens de dire…

  4. Si j’ai compris, c’est l’inverse de moi ;-) Des que je vois une image même une fraction de seconde elle s’imprime et je n’arrive pas à m’en défaire donc les images violentes je déteste.

  5. J’ai vu ce bouquin à la librairie * la sortie du film aide à le remettre en avant ^^ * mais je t’avoue que je suis plus attirée par la BA * sans lien avec Tom Hardy of course ^^ *
    As – tu vu le film finalement ?

    • Pas de sortie prévue au Japon pour ce film donc je ne l’ai toujours pas vu, non…

  1. 31 décembre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :