Mo Yan – Beaux seins, belles fesses

Mo Yan - Beaux seins, belles fessesOn pourrait dire que j’ai eu le nez fin en choisissant ce titre pour le challenge Un mot, des titres de Calypso puisque Mo Yan, écrivain chinois, a reçu le Prix Nobel de Littérature le 11 octobre dernier. Malheureusement, cette lecture a été l’une des plus difficiles de ma vie de lectrice.

Tout d’abord, l’écriture de Mo Yan est très poétique mais aussi très descriptive et du coup il y a beaucoup de détails qui n’apportent rien à l’histoire et même si cela contribue à nous mettre dans l’ambiance, j’ai trouvé que c’était vraiment trop détaillé.

Mais ce n’est pas le plus grave, ce n’est pas le premier roman que je lis à comporter beaucoup de description et ce n’est pas forcément un point négatif en soi. Le problème c’est que j’ai détesté absolument tous les personnages… sans exception. Leur façon d’agir m’a gênée à un moment ou un autre, je n’ai pas compris leur façon de penser, sans doute trop éloignée des valeurs dans lesquelles j’ai grandi – et pourtant, je n’ai aucun mal à vivre au Japon et à comprendre leur façon de penser alors que cette culture est tout aussi différente. Mais je m’égare, revenons-en à Beaux seins, belles fesses qui raconte l’histoire de la famille Shangguan, et du couple formé par Lushi et Shouxi qui attend désespérément d’avoir un fils après avoir engendré sept filles. Le miracle se produit finalement avec le naissance de jumeaux, une fille et un garçon, mais les troupes de l’envahisseur japonais débarquent et bouleversent la vie cette modeste famille.

La majeure partie de la narration est faite par Jintong, l’héritier des Shangguan, dont l’obsession pour les seins de sa mère – et ceux de toutes les autres femmes qui passent à sa portée – m’a beaucoup dérangée (pour ceux qui ont lu/vu Le trône de fer, vous voyez le  fils de Lysa Arryn (sœur de Catelyn Stark), ben voilà, c’est pareil…). Difficile donc, dans ces conditions, d’apprécier le récit.

Ce fût donc une lecture laborieuse car malgré ses qualités stylistiques, c’est un roman très long, et quand on accroche pas à l’histoire, cela devient vraiment pénible.

Pas vraiment une déception car je n’attendais rien de particulier mais le moins qu’on puisse dire c’est que ça ne m’a pas donné envie de lire d’autres romans de l’auteur.

Points, octobre 2005

Publicités
  1. Tes réticences seront sans doute les miennes aussi, donc je ne note pas cette fois… Je n’exclus pas un autre titre de cet auteur, mais ne lirai certainement pas celui-ci.
    J’ai aussi manqué de chance dans mon choix pour cette session-ci…

      • Adalana
      • 15 octobre 2012

      Peut-être qu’un autre titre de l’auteur me plairait plus mais là, ça m’a un peu refroidie !
      Je vais voir ton choix !

  2. Je l’avais noté. Ton avis me freine un peu (beaucoup) mais si jamais j’ai l’occasion de le lire, je le tenterai tout de même.

      • Adalana
      • 15 octobre 2012

      Peut-être que tu aimeras, ce n’est que mon ressenti ! ;)

  3. Hum … Je suis assez sceptique face à ce livre :p C’est vrai que rien que le titre me perturbe, alors un gamin obsédé par les seins x)
    Je suis quasiment sûre que je n’aimerais pas : les livres bizarres, c’est pas mon truc ^^ Alors en plus, si c’est plein de descriptions, non merci ^^

      • Adalana
      • 15 octobre 2012

      C’est assez spécial en effet, mais je ne dirais pas bizarre.

  4. C’est vrai qu’il ne me fait pas envie… mais je le note dans le challenge !
    Bonne journée !

      • Adalana
      • 15 octobre 2012

      Merci Catherine ! :)

  5. Le titre ne m’attirait déjà pas, ton avis me conforte.

      • Adalana
      • 16 octobre 2012

      J’imaginais autre chose en lisant la présentation du livre…

  6. Quel hasard qu’il ait justement reçu le Prix Nobel ; je passe mon tour pour celui-là ;-)

      • Adalana
      • 16 octobre 2012

      Si ç’avait été moi, ce n’est pas à lui que je l’aurais donné ! ;)

  7. C’est sûr qu’un prix Nobel donne envie de lire l’auteur. Mais vu ta critique j’essaierai d’en lire un peu avant d’acheter ou de me le faire prêter.

      • Adalana
      • 16 octobre 2012

      Un autre titre serait peut-être plus facile d’accès, celui-ci fat tout de même dans les 900 pages, alors quand on aime pas…

  8. je note l’auteur alors mais pas ce titre :-)
    Bonne journée

  9. je crois que tu étais une des rares à connaître cet auteur avant son prix nobel^^ j’avais envie de mieux le connaître du coup mais peut-être pas avec ce livre

    • Je l’avais repéré il y a quelque mois en faisant une petite recherche sur les auteurs chinois. Je n’ai peut-être pas choisi le bon roman pour le découvrir…

  10. Et bien, tu ne donnes pas du tout envie de découvrir ce Prix Nobel. Surtout si le héros ressemble au fils de Lysa Arryn … Brrrr

    • C’est peut-être moi qui est trop focalisé sur cette particularité du personnage mais je n’ai pas réussi à me défaire de cette image !

  11. Hum donc pas forcément le meilleur pour découvrir Mo Yan… Mais j’ai envie de lire un de ses livres donc je vais voir ce qu’il a écrit d’autre !

    • calypso
    • 25 octobre 2012

    Je dois avouer que je ne suis pas du tout tentée !
    Merci pour ton billet.

    • J’étais pourtant très motivée en l’ouvrant…
      Merci à toi !

  12. J’aimerai bien découvrir cet auteur mais j’hésite un peu et ton avis ne me rassure pas vraiment. Je vais continuer â regarder les chroniques de ses livres pour trouver le plus abordable.

    • Tu as raison, celui-ci est super long, pas forcément ce qu’il y a de mieux pour une découverte même si je n’ai rien contre les pavés en général ! ^^

    • sopocles
    • 6 janvier 2013

    Un chef d’oeuvre d’une richesse de style remarquable! Tantôt réaliste, tantôt fantastique, tantôt burlesque… La métaphore de l’attachement aux seins de la part de Jintong le héros est traité avec beaucoup d’humour et d’auto dérision

    • Merci pour cet avis sopocles. Malheureusement, le style et l’histoire ne m’ont absolument pas touchée.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :