Delphine de Vigan – Rien ne s’oppose à la nuit

Delphine de Vigan - Rien ne s'oppose à la nuitQuatrième de couverture : Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l’écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre. Aujourd’hui je sais aussi qu’elle illustre, comme tant d’autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence. D. de V.

Je ne sais pas trop comment vous parler de ce livre dans lequel l’auteure évoque la vie de sa mère jusqu’à son suicide, si ce n’est vous dire que j’ai beaucoup aimé. Toutefois, je vous déconseille de le lire si vous avez le moral dans les chaussettes parce que ça ne vous aidera sûrement pas à vous sentir mieux.

J’avais déjà apprécié l’écriture de Delphine de Vigan dans d’autres romans et ici aussi j’ai été transportée par les mots malgré des sujets difficiles et les nombreuses questions qu’il m’a amenée à me poser. Je n’ai pourtant pas été bouleversée pendant ma lecture, ça a été plus insidieux, j’ai ressenti un malaise dont je n’ai pris conscience qu’une fois le livre achevé. Une bonne partie de rigolade avec un ami m’a cependant vite sortie de mon état de mélancolie, sans quoi je l’aurais peut-être ressassé plus longtemps…

L’avis d’Asphodèle qui a, elle aussi, eu du mal à s’en remettre.

Le Livre de poche, janvier 2013

Ce roman a obtenu plusieurs prix : Prix du roman Fnac, 2011  – Prix Renaudot des lycéens, 2011  – Prix roman France Télévisions, 2011 – Grand prix des lectrices de Elle, 2012.

C’est donc une lecture de plus pour le challenge de Laure, A tous prix.

logo-challenge-c3a0-tous-prix

Publicités
  1. bonjour,
    je suis en train de le lire…. Mais je suis d’accord c’est très bien écrit ;
    avec le sourire

  2. J’étais partie très loin dans l’intimité avec ce livre que j’ai offert à pas mal de personne tellement je l’ai trouvé superbe. Rien n’est déplacé, tout est juste et sans prétention. C’est un remarquable roman qui m’avait permis de découvrir Delphine de Vigan

  3. Il fait partie de « mon programme 2013 » ! ;-)

  4. Je vois que nous avons ressenti les mêmes choses ! Même si on se « prépare », il finit par nous mettre K.O à un moment ou un autre !!! :)
    J’ai aimé sa pudeur malgré la révélation de certains secrets « lourds »…..

  5. Je n’ai pas encore lu Delphine de Vigan et je ne sais pas trop par lequel commencer à vrai dire… c’est marrant j’hésite toujours. Peut-être la peur d’être déçue malgré toutes les bons avis que je lis…
    Merci pour cette participation ;)
    Bonne journée

  6. J’ai également ressenti ce malaise tout en trouvant ce livre très bien écrit. Je n’ai malheureusement pas eu de franche partie de rigolade tout de suite après, il m’a « hanté » quelque temps

  7. Vraiment pas envie ! même si vous aimez….

  8. tout le monde aime tant cette auteure et je ne l’ai pas lue !!!

  9. Ce livre est dans ma wish list, il me tente depuis un moment, j’ai déjà lu deux titres de cet auteur, un que j’ai adoré et l’autre détesté, alors je suis curieuse d’en lire un 3e.

    • je reviens ajouter ma patte puisque je suis en train de le finir, ce soir ou demain. Juste pour dire que ce n’est pas un livre noir d’une part parce que bien écrit, il se lit sans être rébarbatif mais aussi parce qu’il met à distance nos propres souffrances ; c’est d’ailleurs en partie le rôle de la lecture.
      avec le sourire d’un dimanche matin gris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :