Archive pour 18 février 2013

Jane Austen – Sanditon

Jane Austen - SanditonPrésentation de l’éditeur : En ce début du XIXe siècle où la bonne société anglaise découvre les bienfaits des bains de mer, les Parker se sont mis en tête de faire de la paisible bourgade de Sanditon une station balnéaire à la mode. Invitée dans leur magnifique villa, la jeune Charlotte Heywood va découvrir un monde où, en dépit des apparences « très comme il faut », se déchaînent les intrigues et les passions. Autour de la tyrannique lady Denham et de sa pupille Clara gravitent les demoiselles Beaufort, le ténébreux Henry Brudenall et l’étincelant Sidney Parker, peut-être le véritable meneur de jeu d’une folle ronde des sentiments. Observatrice avisée, Charlotte saura-t-elle demeurer spectatrice ? Le cœur ne va-t-il pas bouleverser les plans de la raison ? À sa mort en 1817, Jane Austen laissait cette œuvre inachevée. Une romancière d’aujourd’hui a relevé le défi de lui donner un prolongement. Un exercice mené à bien dans la plus remarquable fidélité, avec autant de tact que de brio.

Ce roman est le dernier texte de Jane Austen qui resta inachevé à sa mort en 1817. Il paraît maintenant dans une version complétée par une autre personne et je dois dire que, malgré mon scepticisme initial, cela n’a rien de choquant et qu’elle a très bien réussi à conserver l’esprit austenien. J’ai beaucoup apprécié les descriptions de cette petite station balnéaire et les relations entre les personnages. Pourtant, malgré les nombreuses qualités de ce roman, je n’ai pas été particulièrement séduite par les uns ou les autres et, bien que je l’ai lu sans aucun déplaisir, il ne m’a pas autant passionnée qu’Orgueil et préjugés – mais j’avais placé la barre très haute, n’est-ce pas ?

L’histoire est tout de même très agréable et on passe un bon moment à Sanditon. Je ne vois aucune raison de vous en priver !

Le livre de poche, novembre 2012