Archive pour 26 février 2013

Alexandra Bracken – Les insoumis

Alexandra Bracken - Les insoumisDepuis qu’un étrange syndrome est apparu, tous les enfants ayant survécu à l’hécatombe sont enfermés dans des camps, le plus souvent après avoir été dénoncés par leurs proches. On ne sait pourquoi ni comment mais il semblerait que ces jeunes aient développé diverses capacités psychiques extraordinaires mais jugées incontrôlables par le gouvernement.

Pour les différencier, ils ont été répartis par couleur selon le type de pouvoirs dont ils sot dotés. Ruby est Orange mais elle ne veut pas révéler ses réelles aptitudes après ce qui s’est passé et se fait passer pour une verte. Le subterfuge finit pourtant par être découvert et son unique choix consiste à s’enfuir. Réussira-t-elle à échapper à ses poursuivants ?

Les insoumis, premier tome de la trilogie d’Alexandra Bracken, s’est avéré une excellente surprise ! J’avais peur qu’il ne se passe pas grand chose dans ce premier tome, qu’il ne serve qu’à poser les bases, mais les rebondissements se succèdent à un rythme assez soutenu. Je n’ai pas mis longtemps à m’attacher à Ruby même si je n’ai pas vraiment compris pourquoi elle ne voulait pas que les autres jeunes ne sachent ce qu’elle est capable de faire étant donné qu’ils ont eux aussi développé des capacités particulières. Excepté cette part d’incompréhension concernant le caractère de l’héroïne, j’ai trouvé l’intrigue très bien menée et les personnages intéressants et diversifiés, je ne me suis pas ennuyée une seconde. A plusieurs reprises, j’ai pensé savoir ce qui allait se passer et j’ai été très étonnée par plusieurs retournements de situation.

Je sais que certains sont en train de se poser la question : est-ce qu’il y a une histoire d’amour ? Ne vous attendez pas à trop de romantisme, ce n’est pas primordial, en tout cas dans ce premier tome. On entrevoit toutefois quelques développements entre certains personnages qui pourraient avoir une influence dans la suite de la série !

A l’issue de ce premier tome, on continue tout de même à se poser beaucoup de questions sur ce qui est arrivé, j’espère que l’auteur réussira à mener l’intrigue à son but tout en fournissant une bonne explication au contexte général car c’est un aspect qui n’est, à mon sens, pas assez développé – voire manquant – dans les dystopies.

J’ai vraiment passé un très bon moment, ça va être dur d’attendre la suite prévue pour début 2014 !

A paraître le 7 mars 2013 aux éditions de La Martinière J. Fiction.