Jean-François Parot – L’énigme des Blancs-Manteaux

Jean-François Parot - L'énigme des Blancs-ManteauxQuatrième de couverture : Paris, janvier 1761. Nicolas Le Floch, un jeune homme natif de Guérande, débarque dans la capitale, écarté de sa Bretagne par son tuteur. Après un passage au couvent des Carmes, le jeune Le Floch va apprendre le métier de policier sous la houlette de M. de Sartine, le lieutenant général de police de Louis XV, chargé des affaires spéciales. Le Floch va devoir faire très vite ses preuves et apprendre le prix du silence et du secret. Sa première enquête criminelle va le plonger dans le monde interlope de la corruption, du jeu, des intrigues crapuleuses et d’une conspiration contre la vie du roi.

C’est à l’initiative de Syl. que je me suis lancée dans cette lecture commune des enquêtes de Nicolas Le Floch, interpellée en particulier par le contexte historique dans lequel les romans se déroulent.

Pour être honnête, je n’ai pas été complètement emballée par cette lecture dont j’ai trouvé, globalement, qu’elle manquait de fluidité. Je suis partagée car j’aime la précision des descriptions – notamment les diverses recettes de cuisine qui ont l’air très particulières – qui nous mettent dans l’ambiance et dans le même temps je trouve qu’elles nuisent au rythme de l’enquête.

Ce premier tome nous sert toutefois à faire connaissance avec un personnage principal intéressant dans un cadre historique que je trouve passionnant, c’est pourquoi je poursuivrai ma découverte de cette série. Il ne me reste qu’à espérer que les prochaines affaires qu’il aura à résoudre seront un peu plus complexes et haletantes !

J’ai passé un bon moment mais je reste à convaincre, sans doute vais-je être encouragée par les autres participantes à cette lecture commune : Shelbylee, Lilousoleil, Eliza, Miss Léo, Nag, Bianca, et bien entendu Syl. ! (je rajouterai les liens au fur et à mesure)

10/18, octobre 2000

logo-nicolas-le-floch

Publicités
  1. Je ne lis pas ton billet, je le lis aussi pour le challenge de Syl. Mais je suis mauvaise élève, je serai en retard !

    • Ce n’est pas grave, le principal est de le lire tranquille :)

  2. Je suis, comme Natiora, à la traîne … A bientôt ;)

  3. Comme Natiora, je suis trèèès en retard, mais je voulais lire un polar bien particulier avant.
    Je l’ai commencé, je le trouve un peu lent mais je le lirai malgré tout ! J’aime cette époque !

    • Moi aussi je l’ai trouvé lent, je te laisse finir et on pourra en reparler !

  4. Dommage que tu n’aies pas été emballée. Mais je suis contente que tu nous accompagnes pour le prochain.
    Il faut dire que j’ai les images de la série télévisée en mémoire. Film et livre n’ont pas trop de rapport, mais ça donne un côté plus vivant aux mots.
    Biz

    • Je ne connais pas du tout la série TV, peut-être que cela joue. Mais je vais continuer, on ne sait jamais !

  5. j’en suis aussi, je suis en train de le finir, comme Natiora je suis en retard, mais moi je ne serais pas impartiale, j’aime beaucoup ce personnage et cette série !

  6. Je vais suivre vos découvertes à toutes au fur et à mesure alors :)

    • lilousoleil
    • 22 mars 2013

    je suis d’accord avec toi sur un point, un roman policier doit être tonique nerveux avec des rebondissements…C’est justement ce qui fait l’intérêt de celui-ci…car en même temps il nous plonge dans une époque que nous connaissons mal pourtant riche sur le plan historique et c’est l’accent que met Jean françois Parot.
    Je pense aussi que c’est un premier tome consacré à la position, au comportement et aux caractères des personnages.
    Comme Syl je suis contente que tu continues… J’en suis à l’avant dernier de la série mais je relis les autres avec plaisir.
    avec le sourire

    • C’est justement le côté historique qui me donne envie de continuer. On verra si je suis plus emballée par le prochain !

  7. Je t’encouragerai, mais là je ne peux pas te dire quel tome est le mieux car je n’ai pas lu les suivants. Je suis d’accord avec toi au sujet de l’intrigue policière mais j’aime tellement la façon de Parot m’entraîne dans cette époque que je lui pardonne son intrigue.

    • On verra si je suis plus emballée par le prochain, là j’ai vraiment eu du mal à rentrer dedans (ça s’est arrangé au fur et à mesure).

  8. Un petit mot Adalana pour te remercier de ton inscription au mois anglais… ce sera pour moi l’occasion de faire des découvertes par ici :) Bienvenue parmi nous !

    • Mais de rien, c’est avec grand plaisir ! C’est moi qui te remercie de l’organiser avec Titine et de ta visite !

  9. j’ai lu ce livre à sa sortie, donc pas de souvenir récent mais je pense que j’étais comme toi, réservé malgré tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :