Archive pour 1 juin 2013

P.D. James – La mort s’invite à Pemberley

P.D. James - La mort s'invite à PemberleyPrésentation de l’éditeur : Rien ne semble devoir troubler l’existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sœur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l’imposante bibliothèque du château. Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d’automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune sœur d’Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s’invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.

P.D. James est une auteure de romans policiers dont la réputation n’est plus à faire, et pourtant, je n’avais jamais lu un seul de ses livres ! Je me suis laissée tenter par ce roman qu’elle situe à Pemberley et dans lequel elle met en scène les héros d’Orgueil et préjugés, le roman de Jane Austen. Pas forcément une bonne idée pour découvrir l’œuvre de l’auteure puisque cette lecture m’a laissé un sentiment mitigé, mais je n’ai pas pu résister !

L’idée de départ est plutôt bonne et je n’ai rien à reprocher à l’intrigue ou à la construction du roman, rien ne m’a déplu de ce côté-là. En revanche, au niveau de la forme, je dois bien dire que même si j’ai aimé l’ambiance, j’ai aussi trouvé qu’il y avait quelques longueurs et détails superflus. Mais la chose qui m’a le plus dérangée, finalement, c’est l’utilisation qu’elle fait de certains personnages, je n’avais pas envie de les imaginer dans le rôle qu’elle leur a attribué.

C’est avec un sentiment mitigé, donc, que j’ai refermé ce roman, mais je retenterai, je pense, un autre ouvrage de P.D. James pour me faire une opinion sur son propre style et univers.

Fayard, mai 2012

Et ainsi, c’est parti pour le mois anglais chez Lou et Titine !

keep-calm-and-read

Ce livre était également mon choix pour le challenge Un mot, des titres de Calypso. Prochain rendez-vous le 15 juillet avec le mot « lumière« .

Un-mot-des-titres

Challenge Écrivains japonais : Récap’ de mai

Comme je l’avais prédit, les réactions ce mois-ci sur les romans de MURAKAMI Ryū ont été très diverses et parfois extrêmes !

MURAKAMI Ryu

Voici les billets de nos lectures :

Merci à tous ceux qui ont participé ce mois-ci !

Le mois prochain c’est ŌE Kenzaburō, Prix Nobel de littérature (1994), qui sera à l’honneur. Ce sera pour moi une découverte car je ne connais pas du tout son œuvre !

OE Kenzaburo

Bonne lecture à tous !

Logo écrivains japonais_1