Stephen Fry – Le faiseur d’histoire

Stephen Fry - Le faiseur d'histoireLe récit se découpe en deux parties, une première partie dans laquelle nous faisons la connaissance du personnage principal, Michael Young, étudiant en histoire sur le point de remettre sa thèse de doctorat. Toujours dans cette première partie, nous assistons à sa rencontre avec le professeur Zuckermann, un physicien, qui tombe par hasard sur la thèse de Michael et dont le sujet l’intéresse tout particulièrement. C’est dans la seconde partie, que nous basculons dans l’uchronie, conséquence de la rencontre de ces deux personnages qui ont décidé de refaire l’histoire…

J’ai tout de suite bien aimé cette lecture, d’une part pour l’histoire en train de se mette en place mais aussi parce que Stephen Fry nous raconte tout cela avec beaucoup d’humour ! Toutefois, cette mise en place, on ne peut plus nécessaire, est tout de même un peu longue et c’est dans la deuxième partie que j’ai vraiment accroché et que j’ai commencé à dévorer Le faiseur d’histoire. L’uchronie est un genre que j’aime beaucoup – quand c’est bien fait, évidemment – car cela nous permet d’imaginer un monde différent de celui dans lequel nous vivons et de se demander si un seul petit changement dans la ligne temporelle n’aurait pas des conséquences catastrophiques. (On peut également imaginer que cela aurait des conséquences bénéfiques mais je ne sais pas si un scénario de ce type serait aussi attrayant). J’ai donc passé un très bon moment avec ce roman du célèbre humoriste, acteur, réalisateur et dans le cas présent écrivain : Stephen Fry. Je dois malheureusement mettre un petit bémol à mon enthousiasme, je ne suis pas certaine que la fin soit plausible… Soit elle manque d’explications soit c’est moi qui ai raté quelque chose – il faudrait peut-être que je la relise pour en être sûre – mais je n’arrive pas à comprendre comment on en arrive à cette conclusion !

Exceptée cette fin, c’est un roman que je recommande pour l’imagination de l’auteur, pour son humour et pour sa façon de manipuler l’histoire qui est assez jouissive !

Folio, avril 2011

keep-calm-and-read

Publicités
  1. Comme je te le disais sur la page du Mois Anglais, je l’ai dans ma PAL, acheté un peu par hasard, je suis donc contente de constater que tu as aimé malgré quelques petites réserves. Je note l’humour de l’auteur ;) !

  2. Je ne suis pas faite pour ce genre de livre. En ce moment, je rame sur la Tamise en compagnie d’un bouledogue, d’un chat et de deux personnages qui ont traversé le couloir-temps. Je ne comprends rien ! mon esprit véhicule les mots à retardement.
    Je ne suis pas SF !!!

    • Ça pourrait être pire, tu pourrais lire de la SF sous format manga ! ;)

  3. On me l’avait déjà conseillé, j’apprécie également l’uchronie et le talent d’acteur de Stephen Fry.

    • Il fait partie de ces gens qui sont doués pour beaucoup de choses !

  4. J’aime bien l’uchronie (par exemple j’avais beaucoup aimé « Miss Pérégrine et les enfants particuliers »). Je pense que je lirai celui-ci. Merci pour cette idée!

    • Je ne considère pas Miss Peregrine comme une uchronie, mais que ça ne t’empêche pas de lire Le faiseur d’histoire ! ;)

  5. Je le découvre avec ton blog, et je le rajoute tout de suite dans ma wish-list !

  6. Je l’ai commandé suite à ton « c’est plus que bien » sur Goodreads :))) Lecture bientôt donc. Toute façon, si c’est écrit par Jeeves, ça ne peut être que bien!

    • Tiens-moi au courant qu’on puisse discuter de la fin, il y a un truc qui me chiffonne !

  7. je pense que je le lirais un jour celui-là, je suis assez fan de Stephen Fry

  8. Je suis fan de Stephen Fry acteur et réalisateur (et ami d’Hugh Laurie, ce qui ne gâche rien), mais je n’ai encore jamais lu aucun de ses livres. Celui-ci me tente beaucoup, surtout que je me suis rendue que j’aime les uchronies qui me perdent beaucoup moins que la SF pure dans laquelle j’ai beaucoup plus de mal à entrer. Je compte le découvrir rapidement. Je dirais bien cet été, mais avec tout ce que j’ai déjà prévu…^^

    • J’espère que tu trouveras le temps de le lire, j’ai beaucoup aimé !

  9. Dans un tout autre style, j’avais lu « L’hippopotame » de Stephen Fry. Le point commun reste évidemment l’humour, pourtant j’étais assez mitigée au sortir de ma lecture… Je pense que « Le faiseur d’histoire » me plaira beaucoup plus !

    • Maintenant que tu en parles, L’hippopotame me dit quelque chose… Je tenterai peut-être à l’occasion.

  10. comme l’aime l’Histoire, j’aimerais sans doute ce livre

  11. Je rapprochais quand même « Miss Pérégrine » de l’uchronie (on peut dire qu’il réécrit une petite partie de l’Histoire du Pays de Galles en imaginant cette île), même si la réécriture des faits par l’auteur n’agit pas sur l’Histoire… Mais je lirai S. Fry et je pourrai comparer…

  12. Pareil, j’aime bien les bouquins uchroniques quand c’est bien mené (et avec un semblant de cohérence). Si tu aimes lire en vo, je te conseille le très bon roman d’Anne Lyle « The alchemist of souls », une uchronie où la reine Elizabeth Ier a eu 2 fils (entre autres choses).

    • Merci beaucoup pour le conseil, je note ce titre précieusement !

  13. Stephen Fry est une personne que j’admire beaucoup. Mais je n’ai encore jamais lu l’un de ses livres. Là, le thème me tente beaucoup. Je note. Merci pour cette découverte.

  1. 11 juin 2013
  2. 12 juin 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :