Archive pour 28 juin 2013

Kate Summerscale – L’affaire de Road Hill House

Kate Summerscale - L'affaire de Road Hill HouseQuatrième de couverture : Au cours de l’été 1860, un fait divers atroce bouleverse l’Angleterre, déclenchant à travers tout le pays une hystérie médiatique sans précédent. Qui a tué le jeune Saville Kent, trois ans, dernier-né d’une famille de respectables bourgeois de la campagne anglaise ? Parmi les membres de la famille, chacun semble coupable car chacun a quelque chose à cacher. Immédiatement, les journaux s’emparent de l’affaire, et l’enquête, menée par Jack Whicher, célèbre détective de Scotland Yard, dévoile à tout le pays l’intimité d’une famille au-dessus de tous soupçons. Récit d’un scandale, acte de naissance du pouvoir de la presse, mais aussi du roman policier anglais, L’Affaire de Road Hill House est avant tout une histoire aussi vraie que captivante…

Cette lecture fut pour moi assez éprouvante, non pas à cause de la forme du récit mais parce que cette histoire est vraiment sordide. Dès le départ, la disparition du petit Saville et la découverte de son corps m’ont choquée, quel être peut être assez ignoble pour mutiler ainsi un si petit corps ? Une fois que l’enquête commence, on comprend que le coupable est une personne qui habite Road Hill House. Membre de la famille ou personnel de maison ? J’ai échafaudé plusieurs théories au cours de ma lecture mais je n’ai jamais soupçonné la vérité…

Je dois avouer que j’ai trouvé l’ensemble de l’ouvrage un peu long mais il faut reconnaître que l’auteure a du effectuer un énorme travail de recherche et qu’elle retrace à merveille l’évolution de l’enquête dans un style documentaire sans jamais en rajouter.

Une lecture que j’ai trouvé très intéressante même si le fait de savoir qu’il s’agit d’une histoire vraie m’a quelque peu effrayée.

10/18, septembre 2009

Une lecture qui participe au mois anglais ainsi qu’au challenge victorien et au challenge A tous prix ! L’ouvrage a reçu le Samuel Johnson Prize for Non-Fiction en 2008.