Paula McLain – Madame Hemingway

Paula McLain - Madame HemingwayQuatrième de couverture : Chicago, octobre 1920. Hadley Richardson a 28 ans et débarque du Missouri lorsqu’elle fait la connaissance d’un jeune homme de 20 ans, revenu blessé de la Grande Guerre, Ernest Hemingway. Après un mariage éclair, ils embarquent pour la France et se retrouvent à Paris au cœur d’une « génération perdue » d’écrivains anglo-saxons expatriés – Gertrud Stein, Ezra Pound, James Joyce, Scott Fitzgerald… Rive gauche, entre l’alcool et la cocaïne, la guerre des ego, les couples qui se font et se défont et la beauté des femmes, Ernest travaille à son premier roman : Le soleil se lève aussi, qui lui apportera consécration et argent. Mais à quel prix ? Hadley saura-t-elle répondre aux exigences et aux excès de son écrivain de mari ? Pourra-t-elle rester sa muse, sa complice, son épouse ?

Je n’ai pas trouvé ce roman aussi passionnant que ce que j’espérais mais ça a tout de même été une lecture plaisante, notamment pour l’ambiance des années 20. Ernest Hemingway n’était sans doute pas un personnage facile à vivre mais je dois avouer que je n’ai pas vraiment non plus été séduite par Hadley. Je m’attendais à être plus émue par leur relation mais les hauts et les bas de leur couple ne m’ont pas touchée plus que ça. C’est donc sur cet aspect du roman que je suis moins enthousiaste. En revanche, en ce qui concerne leurs rencontres, à Paris ou ailleurs, le travail d’Ernest Hemingway ou encore le contexte politique et culturel, je l’ai trouvé tout à fait intéressant.

Je dirais donc que c’est une légère déception mais je pense que le moment où je l’ai lu était mal choisi – il m’aurait fallu quelque chose de plus léger – donc si le roman vous intéresse, ne soyez pas découragé par mon opinion !

Le Livre de poche, janvier 2013

Publicités
  1. C’est peut-être le problème d’avoir lu de nombreux billets élogieux aussi : ils développent chez nous une grande attente du livre et parfois, une trop grande attente qui déçoit ! Bon, je note dans un coin de ma tête de ne pas trop m’emballer en l’attaquant alors !

  2. J’en garde un souvenir agréable mais pas impérissable, comme toi j’ai trouvé Hadley peu attachante, par rapport à Zelda et comme je n’aime pas vraiment le personnage Hemingway… Ca reste une lecture agréable, sans plus ! :)

    • Je m’attendais à une femme avec plus de caractère, il lui manque quelque chose pour être spéciale je trouve.

  3. Je vais le laisser de côté dans ma Pal :)

    • A lire quand tu en auras envie mais il ne faut pas trop en attendre.

      • Je le retire de ma Pal. Cela tombe bien elle est trop grande :)

      • Personnellement quand je parle de PAL, je parle des livres que je possède donc, même si parfois je mets le temps, je finis toujours par les lire. Si ce n’est pas ton cas, effectivement, je ne t’encouragerai pas à te le procurer, je pense qu’il y a mieux !

      • Dans ma Pal, il y a aussi des livres de la médiathèque. :)

      • Je m’en suis doutée vu ta réponse ;) Parfois j’aimerais bien pouvoir faire des emprunts moi aussi, pour les livres que je ne suis pas sûre d’aimer…

      • Il y a tellement de livre que les géniales blogeuse comme toi conseil, je ne peux pas tous les acheter. Pas trop les sous et pas trop la place non plus :)

      • Je te rassure moi non plus je ne peux pas acheter tout ce que je voudrais, mais en même temps, je n’aurais pas le temps de tous les lire donc c’est pas grave ! Disons que la médiathèque me permettrait de satisfaire ma curiosité plus rapidement, ne serait-ce qu’en feuilletant le livre, et d’éviter des dépenses pour certains trucs qui ne me plaisent pas (ça arrive rarement ceci dit, je suis prudente dans mes choix depuis que mes lectures doivent traverser 12000 km ^^).

      • C’est clair qu’il faut choisir. Il ni a pas de librairie française par chez toi?

      • Il y en a Tokyo mais je n’y vais pas souvent et c’est hors de prix ! (à cause des taxes à l’importation).

      • en ebook?

      • Oui j’en achète de temps en temps, mais je garde une préférence pour le papier ^^

      • Je te comprends :)

  4. Tu me refroidis un peu ! J’avais tellement aimé Paris est une fête… Je pense que je vais attendre encore pour ne pas être trop déçue ;-)

  5. Je pense me laisser tenter :) Bises

  6. je l’ai acheté et j’espère ne pas être déçu lors de ma future lecture

  7. Je pense que j’ai mieux aimé que toi. Hadley m’a souvent énervée mais au final, j’ai aimé entrer dans ce petit monde. Et j’ai lu – et préféré – Paris est une fête après.

    • Il faudra que je lise Paris est une fête que je veux lire depuis longtemps !

  8. J’avais bien aime et ce livre m’a fait vraiment voir Hemingway d’une autre facon. C’est pas specialement que Hadley etait attachante mais j’ai ete touchee par ce qu’elle a vecu avec lui ou plutot la facon dont elle etait traitee.

    • Beaucoup ont aimé mais pour moi ce fut un rendez-vous manqué… Tant pis !

      • Oui ca arrive! Mais ce n’est pas grave, ce n’est pas non plus un classique de la litterature. On aime ou on aime pas!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :