Archive pour 25 août 2013

Voyage à Hiroshima – Miyajima

Hiroshima 広島

Prévisions météo avant le départ : beau temps, 35° le jour, 27° la nuit ; pas d’inquiétudes, ce sont les mêmes températures que chez moi, sauf que… au quotidien, je ne passe pas la journée à crapahuter et à arpenter les rues de long en large. Je ne vous cache pas que le séjour a été assez fatigant et que mon plus gros poste de dépense a été l’achat de bouteilles d’eau !

Mon premier conseil donc, si je ne vous l’ai pas déjà donné : le mois d’août, ce n’est pas le meilleur moment pour visiter le Japon !

Ceci mis à part, le voyage a été très agréable ! La ville d’Hiroshima m’a fait une très bonne impression, l’atmosphère est plaisante, les moyens de transport sont nombreux et rapides, je m’y suis sentie comme un poisson dans l’eau !

Vue depuis la chambre d'hôtel

Vue depuis la chambre d’hôtel

Ce que nous avons vu :

Le château d’Hiroshima 広島城

La construction du château fût décidée au 14e siècle par Mori Terumoto qui en fût le premier daimyō. Le château a été détruit le 6 août 1945 lors de l’explosion de la bombe atomique. La tour qui subsiste a été reconstruite en 1958. Ses cinq étages abritent maintenant un musée sur la « Vie et évolution dans le château-ville d’Hiroshima« .

Le parc Shukkeien 縮景園

Le dôme de la bombe A 原爆ドーム et le musée d’Hiroshima pour la paix 広島平和記念資料館

Notre première vision du dôme s’est faite de nuit. Je suis restée sans voix et je me trouve aujourd’hui sans mots pour vous décrire l’impression que cela fait de se retrouver devant ces ruines et d’imaginer le moment où la ville a été pulvérisée. Le lendemain matin, à la lumière du jour, l’effet était encore plus saisissant car on voit mieux la déformation des structures métalliques et les gravats au sol.

Le bâtiment est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous avons ensuite visité le musée (pour la modique somme de 50 JPY*) qui raconte l’histoire de la ville depuis sa création. Les panneaux explicatifs sont doublés en anglais, toutefois si vous ne maîtrisez pas cette langue, vous pouvez prendre l’audioguide en français. J’ai trouvé la visite très enrichissante, le musée est bien documenté et décrit les faits de façon assez objective.

Miyajima 宮島

Miyajima est une île située en face d’Hiroshima. Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour nous y rendre nous avons pris le ferry, la traversée dure une dizaine de minutes.

J’ai adoré cette île qui possède un charme que je n’avais pas encore rencontré au Japon. Dès notre arrivée, nous nous sommes rendus au Itsukushima-jinja 厳島神社, là où on peut voir le célèbre torii dans l’eau (seulement à marée haute), en cheminant au milieu des daims qui vivent sur l’île en totale liberté. Après une visite au Daisho-in, nous avons entamé la montée en téléphérique pour aller voir… d’autres temples ! Une fois descendu du téléphérique, sachez qu’il y a environ 1 km pour arriver au sommet et admirer la vue.  Pas de chance pour nous toutefois car l’observatoire est actuellement en travaux et nous n’avons pas pu voir l’autre côté de l’île. Je vous conseille de bonnes chaussures, pas forcément des chaussures de marches ou des baskets mais quelque chose de confortable, si vous voulez grimpez tout en haut.

Après être redescendu, nous avons déambulé dans le village, toujours accompagnés des daims, à la recherche d’un resto et avons fait quelques emplettes avant de reprendre le ferry vers Hiroshima.

Côté resto, étant donné que nous habitons au Japon depuis 3 ans, nous n’avons pas particulièrement tenu à manger typique, toutefois, impossible de passer à côté de l’okonomiyaki qui est, à Hiroshima, préparée différemment du reste du Japon, sa particularité étant qu’on y rajoute des nouilles (soba ou udon).

L’autre met à ne pas manquer dans la région, ce sont les huîtres, crues, en beignets, sur du riz… il y en a pour tous les goûts !

En conclusion, Hiroshima et Miyajima sont deux destinations que je vous conseille fortement si vous venez visiter le Japon !

*Pour information, au taux de change actuel, 1€ = 130JPY.

Les photos ont été prises soit par mon mari, soit par moi, merci de ne pas les utiliser.