Archive pour 18 novembre 2013

Julie Maroh – Le bleu est une couleur chaude

Julie Maroh - Le bleu est une couleur chaudePrésentation de l’éditeur : La vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir et lui permettra d’affronter le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

Le bleu est une couleur chaude est une belle histoire ; impossible pour moi – et je sais que je ne suis pas la seule – de ne pas être touchée et émue.

J’ai particulièrement aimé le scénario, d’abord les questions que se pose Clémentine sur sa sexualité puis les réactions de son entourage, qu’il s’agisse des amis ou de sa famille. Clémentine se heurte à l’incompréhension mais surtout à l’intolérance et Julie Maroh a su trouver les mots justes pour exprimer tout cela.

Côté dessin, ce n’est pas le style que je préfère mais la colorisation – nuances de gris au milieu desquelles des touches bleues ressortent – est très réussie.

C’est beau, c’est triste, et c’est surtout une histoire magnifique… Une BD à ne pas manquer pour le message qu’elle véhicule.

Glénat, avril 2010

Malgré sa Palme d’or au Festival de Cannes 2013, je ne suis pas très tentée par l’adaptation La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos mais je pense que si je tombe sur le film je le regarderai, par curiosité.

La vie d'Adèle_poster

Du côté des challenges : A tous prix chez Asphodèle, Prix du Public du festival d’Angoulême en 2011.

logo-challenge-c3a0-tous-prix-asphodèle