Laurent Seksik – Le Cas Eduard Einstein

Laurent Seksik - Le Cas Eduard EinsteinQuatrième de couverture : « Mon fils est le seul problème qui demeure sans solution », écrit Albert Einstein en exil. Eduard a vingt ans au début des années 1930 quand sa mère, Mileva, le conduit à l’asile. Le fils d’Einstein finira ses jours parmi les fous, délaissé de tous, dans le plus total dénuement. Trois destins s’entrecroisent dans ce roman, sur fond de tragédie du siècle et d’épopée d’un géant. Laurent Seksik dévoile un drame de l’intime où résonnent la douleur d’une mère, les faiblesses des grands hommes et la voix du fils oublié.

Le cas Eduard Einstein est un roman qui nous offre le point de vue de plusieurs narrateurs : le célèbre physicien Albert Einstein, son ex-femme Mileva et leur fils Eduard, atteint de schizophrénie.

Le roman est bien construit et se lit, ou plutôt se dévore, sans difficulté. Les parties dans lesquelles Eduard est le narrateur sont particulièrement percutantes, du fait qu’il s’adresse à son médecin en utilisant un « vous » qui donne au lecteur l’impression d’être directement interpelé. J’ai trouvé ces passages très forts d’autant que les récits qui se passent en institutions psychiatriques m’ont toujours pas mal bouleversée.

Par ailleurs, ce roman m’a permis d’apprendre plein de choses sur Einstein dont la vie privée m’étais jusque-là totalement inconnue – je ne savais même pas s’il avait été marié ! Le livre aborde également son exil aux États-Unis au cours de la seconde guerre mondiale et l’accueil, pas vraiment agréable, qu’il y a reçu.

Et puis, évidemment, il y a Mileva, déchirée d’avoir du confier son fils à un hôpital psychiatrique ; on ne peut qu’être touché par la détresse de cette femme, de cette mère…

Un roman très intéressant que je recommande même s’il ne fût pas un coup de cœur comme pour Cécile qui m’avait donné envie de le lire.

Flammarion, août 2013

Publicités
  1. Le sujet me tente bien : un aspect de l’Histoire sous un angle inattendu !

    • C’est super intéressant, tu ne devrais pas t’ennuyer !

    • mesetageresenfranglais
    • 21 novembre 2013

    Ca a l’air tres interessant et comme toi, je ne connais pas grand chose d’Einstein en fait parce que tout le monde dit « oui evidement que je sais qui etait Einstein » mais au dela de savoir qui il etait dans la science, je ne pense pas que beaucoup sachent quelle etait sa vie privee. Je vais le noter dans ma LAL tiens, merci!

  2. J’aimerais vraiment le lire pour voir à quoi ça ressemble.

  3. Ca me semble très intéressant, et pour ma part je suis surtout interpellée par le point du vue du fils. A voir.

  4. J’étais curieuse de lire un avis sur son livre. Le sujet me tente et comme toi, je ne connaissais pas la vie d’Einstein. Je suis convaincue. J’attendrai toutefois la sortie en poche à moins de tomber dessus à la bibli !

  5. Ben dis donc, pas facile la vie de ce fils de génie :( Je ne savais d’ailleurs pas qu’il avait eu un fils et encore moins que ce garçon avait fini à l’asile.

    • Comme toi, je n’en savais rien du tout.

      • Je savais que je ne savais rien… :D Heureusement que la lecture est là pour nous en apprendre un peu plus.

  6. Lire autour de Einstein est toujours intéressant pour mieux connaitre le génie qu’il fut au risque d’avoir été un mauvais père et un mauvais mari.

  7. Je suis contente qu’il t’ait plu en tout cas ! :)

    • Merci Cess, sans toi je ne l’aurais probablement pas lu de sitôt !

  8. Sujet intéressant, d’autant plus si cela peut me permettre de mieux connaître la vie d’Einstein.

  9. Un sujet intéressant ! comme toi je ne connais rien à la vie d’Einstein alors pourquoi pas ?

    • Le personnage central est tout de même son fils ! Mais on en apprend aussi un peu plus sur le physicien.

  10. Ce roman me tente beaucoup, d’autant que j’ai aimé les deux précédents de l’auteur. Mais ma bibliothèque ne l’a pas acheté, la bougresse :/

    • Pour ma part, je ne connaissais pas l’auteur. J’espère que ta bibli va se dépêcher de l’acheter !

  11. Je me souviens de l’avis de Cécile… Donc je note dans un coin que vous avez aimé…

    • bladelor
    • 24 novembre 2013

    Voilà qui fait envie ! Einstein dont je ne connais pas la vie est un personnage qui m’a toujours fascinée.

  12. C’est un livre formidable et la voix d »Eduard est très forte. Ce qui est encore plus fort c’est de voir que même si la psychiatrie a fit des progrès, le « traitement » de la schyzophrénie et autres maladies psychiques est toujours difficile. Ces maladies sont horribles à vivre.

  13. Il me tente énormément ! J’ai lu beaucoup de bonnes choses dessus !

  14. Celui-là, je veux absolument le lire!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :