Jonathan Dee – La fabrique des illusions

Jonathan Dee - La fabrique des illusionsAu début du roman, nous suivons deux histoires en parallèle, celle de Molly, une jeune fille qui grandit dans un trou paumé et celle de John qui travaille à New York dans une agence de pub. Contrairement à ce que le laissait présager la quatrième de couverture, ce n’est qu’au bout de 230 pages que le lien entre les deux personnages nous apparaît. Je n’irai pas jusqu’à dire que cela m’a posé problème mais je me demandais jusque là quel pouvait bien être le rapport entre Molly et John.

Finalement, c’est peut-être même le début du roman que j’ai préféré car je n’ai pas tellement aimé la façon dont tout cela se termine. Le personnage de Molly, en particulier, n’a pas répondu à mes attentes ; ses décisions n’ont cessé de m’énerver les unes après les autres !

D’un autre côté, c’est aussi justement le propos de l’auteur de nous montrer que la rencontre fortuite de deux personnes peut parfois avoir des conséquences désastreuses.

Ceci dit, même si le roman ne m’a que moyennement plu, Jonathan Dee donne un bon aperçu de l’atmosphère des années 80/90 aux USA, et pas seulement dans le milieu de la publicité.

Après avoir beaucoup aimé Les privilèges, j’avais très envie de relire Jonathan Dee, mais, sans aller jusqu’à parler de déception, La fabrique des illusions n’a pas été à la hauteur de mes espérances.

10/18, septembre 2013

Du côté des challenges : Le challenge US chez Noctenbule.

challenge_US

Publicités
  1. Dommage, bon ba, je ne note pas celui-ci !

  2. Dommage… je déteste quand ça commence bien, que c’est prometteur et que ensuite, boum, tout s’écroule !

    • Ça n’est pas à ce point là tout de même, mais je m’attendais à mieux.

      • Je me doute… mais lorsqu’on s’attend à mieux, on râle de ne pas avoir eu le repas équivalent au menu ;)

      • J’aime beaucoup la comparaison :D

      • ;) Merci !

  3. Je ne note pas alors. (Ouf ! il faut que je change de carnet ! mon 2ème de l’année).

    • Ce n’est pas que ce soit mauvais mais il souffre de la comparaison avec Les privilèges…

  4. C’est dommage… Je l’ai noté depuis sa sortie, je pense donc le lire quand même parce qu’il me branchait vraiment. Nous verrons bien ;)

    • Ça serait bien qu’on puisse en reparler que je sache si je suis la seule à avoir eu cette impression !

  5. J’ai également largement préféré « Les privilèges » à celui-ci. J’apprécie beaucoup l’écriture de Jonathan Dee.

    • J’ai aussi aimé la façon dont c’est écrit mais ses personnages ne m’ont pas plu :-/

  6. tu t’es fait des illusions ;)
    Je sais c’est nul :)

  7. Rien que pour l’ambiance, je pense aimé ce livre ^^

  1. 29 novembre 2013
  2. 16 août 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :