KAWAKAMI Mieko – Seins et œufs

KAWAKAMI Mieko - Seins et œufsUne femme vient passer 3 jours chez sa sœur à Tokyo avec sa fille d’une douzaine d’année. Elle a pour but de visiter la clinique dans lequel elle va se faire faire une augmentation mammaire, opération qui est devenu son unique sujet de préoccupation. Sa fille, quant à elle, refuse depuis plusieurs mois de parler et ne s’adresse aux autres que par le biais d’un petit carnet dans lequel elle écrit.

J’ai bien aimé découvrir ces trois personnages féminins qui, bien qu’étant de la même famille, éprouvent des difficultés à communiquer. Le personnage qui m’a le plus intéressée est la jeune fille qui se dirige vers l’âge adulte sans comprendre ni vouloir ce qui lui arrive. Ce problème de communication mère/fille m’a tout particulièrement interpellée. Celle que j’ai eu le plus de mal à comprendre est sa mère, Makiko et son obsession de se faire refaire les seins. J’aurais aimé en savoir plus sur elle mais elle m’a semblé s’échapper pendant toute la durée du roman et je suis restée un peu sur ma faim concernant ce personnage.

Un roman que j’ai plutôt apprécié pour la réflexion qu’il entraîne même s’il ne s’y passe pas grand chose.

Actes Sud, février 2012

Du côté des challenges : A tous prix chez Asphodèle, Prix Akutagawa 2007 ; Écrivains japonais ici-même.

Publicités
  1. Le titre et la photo de couverture laissent plutôt dubitatifs… Ils interpellent ! On se demande quel roman se cache là-dessous.

    • Effectivement, on ne sait pas trop à quoi s’attendre avant de lire la 4e de couverture !

  2. Encore une découverte avec un titre étonnant !!

  3. Il m’avait tentée en librairie mais j’étais alors partie avec un Higashino. Je ne tarderai pas à le découvrir !

    • Il sort en poche en début d’année je crois (février ?), ça pourrait être l’occasion !

  4. Je me rappelle que je n’avais pas aimé du tout. La relation mère/fille conflictuelle est intéressante mais qu’est-ce que l’écriture est plate ! Je ne sais pas si ça vient de la traduction mais j’avais trouvé l’ensemble très mal écrit.

    • Il y a des choses qui passent mal à la traduction je pense mais ça n’excuse pas tout non plus sans doute.

  5. C’est sûr que la couverture est accrocheuse mais cela suffit-il dans le cas présent à faire un bon roman ? Je reste sceptique ! ;)

    • Moi la couverture, aussi intrigante soit-elle, m’a plutôt rebutée au début. Il y a du bon dans ce roman mais je pense pas qu’il soit incontournable.

  6. Je l’ai lu il y a quelques mois, je ne l’ai pas chroniqué. Trop plat à mon goût.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :