Archive pour 7 avril 2014

Maggie Stiefvater – Sous le signe du scorpion

Maggie Stiefvater - Sous le signe du scorpionQuatrième de couverture  : Chaque année, au mois de novembre, se déroulent les Courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des étalons de mer cannibales. Cette année, Sean Kendrick, dix-neuf ans, tente de nouveau sa chance, bien décidé à arriver premier. Puck Connolly, quant à elle, n’aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement.

Les personnages principaux, Sean et Puck, sont très différents l’un de l’autre. Lui sait qu’il va participer aux Courses du Scorpion depuis qu’il est tout petit, elle s’y trouve contrainte et n’y est absolument pas préparée. Malgré leurs différences, on s’attache autant à l’un qu’à l’autre et pourtant on sait qu’il ne pourra y avoir qu’un vainqueur !

Il y a beaucoup de choses que j’ai aimées dans ce roman et, bien que ce ne soit pas un coup de cœur, j’aurais bien du mal à lui trouver des défauts.

Tout d’abord, il y a les capaill uisce, ces chevaux carnivores sur lesquels se déroulent des courses mortelles ; je les ai trouvés à la fois effrayants et fascinants et j’ai pris un immense plaisir à les imaginer. C’est une idée que je trouve originale et bien exploitée et qui ne nous épargne pas au fil des pages, émotions garanties !

Je dois avouer que je m’attendais à ce qu’il y ait une histoire d’amour mais ce n’est pas un sujet qui prend une grande place dans le roman, et en ce qui me concerne, ce n’est pas plus mal pour une fois ! Le livre est plus centré sur les sentiments que procurent les courses et l’attachement pour ces bêtes malgré leur côté effrayant.

J’ai aussi aimé le fait que l’histoire se déroule sur une petite île qui semble complètement à part du reste du monde et l’attachement de Puck pour celle-ci en opposition à son frère qui souhaite partir sur le continent. Ces sentiments sont très bien exprimés sous la plume de Maggie Stiefvater.

En conclusion : une lecture qui a vraiment réussi à me surprendre !

Le Livre de poche jeunesse, janvier 2014

Du côté des challenges : A tous prix chez Asphodèle, Grand Prix de l’Imaginaire 2013

logo-challenge-c3a0-tous-prix-asphodèle

Publicité