Arnaud Duval – Les pousse-pierres

Arnaud Duval - Les pousse-pierresQuatrième de couverture : En 2170, les corporations terriennes ont remplacé les États. Elles dominent la planète, mais pas l’espace où plusieurs colonies indépendantes se sont établies. Les prospecteurs spatieux de la Ceinture d’Astéroïdes, également appelés «Pousse-pierres», fournissent à la Terre les ressources dont elle a besoin. Les Lagrangiens, une communauté d’humains technophiles et idéalistes installés dans leur station spatiale géante au point de Lagrange L1, interdisent aux Terriens de circuler librement dans le système solaire et imposent une ségrégation que les corporations acceptent de moins en moins facilement. Un incident mortel à bord d’un astronef spatieux autour de Jupiter sera le point de départ d’un bouleversement de l’ordre établi et d’un affrontement qui décidera du futur de l’humanité dans l’espace.

Dès les premières pages, Arnaud Duval instaure un suspens qui nous donne envie de tourner les pages sans nous arrêter. L’auteur a d’ailleurs peut-être trop privilégié le rythme du récit au détriment d’une description plus poussée de son univers ce que je trouve un peu dommage car il a, à mon avis, beaucoup de potentiel.

Les personnages sont des adolescents, leur comportement est par conséquent parfois un peu énervant mais d’un autre côté l’auteur n’a pas essayé de les faire agir comme des adultes, c’est donc à mon avis aussi positif que négatif.

Un roman rythmé lu avec plaisir même si j’aurais aimé qu’il soit plus fouillé, j’attends de pied ferme le prochain roman d’Arnaud Duval !

Je le conseille en tout cas aux jeunes qui auraient envie de découvrir le space-opéra.

Folio, mai 2014

Du côté des challenges : A tous prix chez Asphodèle, prix Futuriales de la révélation jeunesse en 2012 ; 1 pavé par mois chez Bianca (517 pages).

Publicités
  1. Je me méfie généralement des romans dont les héros sont des ados, car on a beau l’avoir été, quand on est adulte on ne réagit plus comme eux et les auteurs tombent parfois dans les clichés… Malgré tout tu me donnes envie de lire ce roman car il semble bien se lire et j’aimerais me mettre un peu à la SF… Je reviendrai sûrement prendre la référence en temps voulu. Merci pour cette idée lecture !

  2. Il me conviendrait également pour découvrir le genre. Merci pour ta chronique qui m’a permis de découvrir ce genre.

  3. Je ne suis pas une inconditionnelle du genre, c’est le moins que l’on puisse dire même s’il m’arrive d’en lire, mais là, non, je passe (tu ne m’en veux pas hein ? ;) )…

    • (ça ira pour cette fois mais ne recommence pas trop souvent ;))

      • Merci de ta mansuétude, elle me va droit au coeur !!! :lol:

  4. Je ne connaissais pas du tout mais je pense que ça pourrait me plaire! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :